Esprits Libres: votre Magazine JAYLOU AVA NOUS BALLADE DANS LA CULTURE BANTOU - MBOA

MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

04 mai 2007

JAYLOU AVA NOUS BALLADE DANS LA CULTURE BANTOU



Dans l'univers musical, il se fait discret et pourtant avec le  talent qui est le sien, le fondateur de la P.A.J (lire pedge) Progressiv Afro Jazz, celui que l'on surnomme le "Georges Benson africain " a toutes les raisons de sortir de sa timidité légendaire qui fait aussi son charme, pour jouer les stars, mais il n'en est rien. Comme dit le proverbe allemand, "la force réside dans le calme" et le père de "Spellings" le démontre.

L'homme préfère plutôt se faire entendre d'une autre façon: par sa justesse imparable, son phrasé subtil, son doigté et la précision de sa frappe, bref sa grande classe. Dès lors qu'il se saisit de sa guitare , alors le timide se mue en une boîte à sons qui n'en finit plus de vous envoûter. JAYLOU AVA, puisqu'il s'agit de lui, nous livre encore une de ses mixtures dont il a le secret, prouvant, si besoin était, qu'à l'instar des Richard Bona, il est une valeur sure de la musique à l'échelle mondiale avec laquelle il faudra désormais compter. Son dernier Album "EBOTAN" est une merveille, un trésor de sonorités qui a fait pâlir de jalousie et paradoxalement d'admiration des noms célèbres du gotha du Jazz.  C'est dire le respect que suscite le guitariste chez ses pairs.

Je vous laisse déguster "Bantu Sérenade" et apprécier les saveurs qui s'y dégagent. A consommer surtout sans modération !

 


Bantu_serenade.avi
Vidéo envoyé par MBOA

anti_bug_fck

Posté par MBOA à 00:56 - TALENT - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire