Esprits Libres: votre Magazine Une Hirondelle fait toujours le printemps dans le ciel français. - MBOA

MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

18 mai 2007

Une Hirondelle fait toujours le printemps dans le ciel français.


En titrant son article «

La France

n’est pas le nombril du monde », AJM assène là une vérité que l’on a souvent tendance à oublier, peut-être parce que la particularité du coq est de chanter aux aurores près des cases et maisons réveillant tout le village et faisant oublier qu’il y’a d’autres espèces qui chantent aussi bien sinon mieux.

Le président Nicolas Sarkozy vient de nommer un ministre issu de l’immigration avec un porte feuille plein comme le dit AJM : « Il faut reconnaître une chose: c'est la première fois qu'une personne d'origine africaine, fils ou fille d'immigrée, devient ministre plein. Les anciens n'étaient que des sous-ministres ».

Même si le nouveau ministre de la justice s’en défend, puisque selon ses dires, elle serait  « française d’origine française née d’une mère algérienne et d’un père marocain. » Chacun comprendra ce qu’il y’a à comprendre.
La durée dans les eaux transformerait-elle un tronc d’arbre en caïman ? Selon le nouveau ministre de la justice visiblement c'est OUI.

Derrière cette nomination, c’est la tentative de faire croire que « l’école de la république » est un modèle réussi, que le modèle d’intégration à la française est un exemple à suivre ; comme le dit le président Sarkozy (allusion aux 35 heures), si c’était une réussite, tout le monde l’envierait  à la France,mais ce n’est pas le cas et ceci est valable pour le modèle d’intégration. Il est aussi vrai qu'en France, une seule hirondelle fait le printemps surtout lorsque celle-ci est "Arabe" ou "Noire".

Madame Rachida Dati résume excellemment ce qu’est le modèle d’intégration à la française, c'est-à-dire, le rejet de sa culture, le rejet de ses origines, le rejet de ses racines, le rejet de soi. Il est cependant important de souligner que cette tendance concernent les "immigrés" africains.
Un modèle qui prône l’assimilation en lieu et place de l’acceptation de l’autre avec sa différence. Un modèle dans lequel, les alibis servent toujours de caution à ce rejet institutionnel, à cette politique d'assimilation.

Là où un Arno Klarsfeld pourrait se revendiquer d'abord israélien puis français ensuite, Rachida Dati ne pourrait se le permettre, pour ne citer que cet exemple.

Mais que deviennent donc les autres alibis de cette politique que sont Basile Boli et autres Doc Gynéco ? Ne sont-ils pas bien intégrés ou alors n’avaient-ils pas l’étoffe de ministrable ?
Je voyais bien BB ministre du football et Doc Gynéco celui de la fumette et de la chanson.

anti_bug_fck

Posté par MBOA à 14:01 - SACREE INTEGRATION - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire