Esprits Libres: votre Magazine LA COHERENCE DU PRESIDENT SARKOZY SAUVERA L’AFRIQUE : Respectez vos propos! - MBOA

MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

19 mai 2007

LA COHERENCE DU PRESIDENT SARKOZY SAUVERA L’AFRIQUE : Respectez vos propos!

Depuis qu’il est arrivé aux commandes de la république française, Nicolas Sarkozy suscite beaucoup de remous auprès des populations immigrées, plus précisément chez les Noirs et peut-être les Arabes et surtout auprès des populations en Afrique dite Noire. Seules personnes sereines, les présidents des Etats africains à en juger l'etat de béatitude dans lequel ils se trouvent.  Qu'est-ce qui pourrait expliquer  cet état si ce n'est le fait qu'ils doivent être dans les confidences et secrets des "dieux".

Ces remous sont en partie à rattacher aux multiples déclarations électoralistes ou non de l’ex-président et candidat de l’UMP qui n’avait de cesse d’utiliser des termes, des mots jugés politiquement "incorrects". Celui qui a choisi de faire la politique différemment, a opté pour le parler vrai, le sans langue de bois, ce qui désarçonne un peu les esprits, habitués à un langage plus policé.

D’aucuns parmi les individus de ces populations ne sont pas loin de croire que l’actuel occupant de l’Élysée serait atteint de coprolalie avancée.

Si les mots et concepts maniés par l’homme fort de la république sont de nature à choquer et à susciter de réelles inquiétudes auprès de ces populations sur un plan humain, historique et peut-être social, ils sont, sur un plan politique, à prendre comme gages de sincérité et surtout de cohérence de la part du chef de l’Etat français et s’en servir le moment venu en cas d’incohérence de ce dernier. Je l'admets, ces propos sont pour moi,  la solution aux problèmes de l'Afrique francophone.

Loin d’être une menace pour les Africains et les Noirs en général, il me semble que Nicolas Sarkozy devrait être considéré comme la panacée, comme une amorce vers la sortie d’un système qui n’a de cesse d’appauvrir le continent. Le préalable est la mise en application stricto sensu de ses propos.

En déclarant lors d’un de ses multiples voyages en Afrique au cours de sa campagne électorale, je cite : ""La France n’a pas besoin de l’Afrique." Et d’expliquer que l’Afrique ne compte que pour environ 2% dans ses échanges commerciaux avec l’hexagone. Puis renchérissant en disant que La France ne vend pas ses Airbus à l’Afrique." Nicolas Sarkozy venait de jeter les bases de la fin de l’exploitation, du pillage systématique de l’Afrique sans qu'il ne s'en rende compte. Suivra -t-il ? 

S’il est cohérent et si les Africains tiennent à une rupture avec un système qui, selon Loïk Le FLOCH ancien patron de Elf Aquitaine "tient les rois Nègres" comme les nommait et le voulait le général De Gaulle, alors Nicolas Sarkozy devrait tirer les conclusions logiques de ses propos.

Lorsque l’on n’a pas besoin de quelqu’un ou de quelque chose, on ne recherche RIEN de la part de cette chose ou de cette personne insignifiante. En d’autres termes, la France  n’ayant pas besoin de l’Afrique, elle devrait donc pouvoir quitter le continent. Les populations locales qui jugent la présence française trop encombrante et même nocive, ne seraient qu’heureuses de ce départ. Quitter le continent voudra dire qu’elle cesse de s’immiscer dans les affaires internes, les élections. On se souvient encore de son intervention récente au Togo, en aidant le changement en moins de 4 heures pour installer le fils de l’autre. Djibouti, où l’essentiel de sa présence militaire est basée devrait partir et s’installer par exemple en Allemagne et pourquoi pas ?
Rendre caduques tous les pseudos accords que dénonce Mamadou Coulibaly dans son excellent bouquin "Les servitudes du pacte colonial".

L’Afrique ne compte que pour environ 2% dans ses échanges commerciaux avec l’hexagone : même un enfant sait que lorsqu’une affaire n’est pas lucrative, on l’abandonne. La France devrait ne plus être l’intermédiaire de l’Afrique dans ses relations commerciales avec d’autres pays en plus de ne plus en faire avec elle. Le FRANC CFA, cette bulle qui garantit une rentrée colossale de devises à la France doit ne plus exister et laisser les Africains battre leur(s) monnaie(s), bref diriger leur économie comme ils l'entendent, etc...Toute l'exclusivité des contrats et autres exploitations dont s'assurent les entreprises françaises devraient aussi disparaître. Le Groupe Bolloré en sait quelque chose. PMUC etc... ..
Le trésor public français ne doit plus contrôler les établissements financiers des pays africains francophones etc…

La France ne vend pas ses Airbus à l’Afrique : C’est une vérité, puisque Airbus n’est pas le seul constructeur et dieu merci. Si l’Afrique n’achète pas les Airbus, ceux-ci volent (dans tous les sens du terme) avec le pétrole de l’Afrique. Ce n’est pas Elf Aquitaine qui le démentira, lui qui, comme un certain industriel français qui prête des yachts aux hommes d’états, installe et/ou chasse des dirigeants africains selon leur capacité à servir ; c’est-à-dire ceux des "dirigeants" qui ne représentent pas une incertitude dans les approvisionnements en pétrole de  la France.

Les énormes bénéfices réalisés et près de 80% de sa production pétrolière ne viennent-ils pas de ce qui sort des sous-sols du golfe de guinée ?

En publiant un excellent ouvrage intitulé "Pour la dignité de l’Afrique, laissez-nous crever", Etienne Tayo ne faisait que dire et mettre aux yeux du monde, le cri de millions d’Africains qui ne veulent plus de l’AIDE que l’occident et précisément la France persiste à apporter à ces pauvres et insignifiants africains. Donc en disant que la France n’a pas besoin de l’Afrique, Nicolas Sarkozy ne faisait que répondre à une demande que l’Afrique adresse à ses bienfaiteurs depuis des lustres, mais avec un zeste d'arrogance qui respectée,  rendra à l'Afrique Francophone surtout, toute sa splendeur et les populations de ses contrées profiteront enfin!

Etienne Tayo précise aussi que l’Afrique ne crèvera pas par manque d’AIDE de la France, mais est-ce que la France pourra, elle, continuer à prétendre à ce qu’elle est si le Niger ne lui donnait plus l’uranium, le Gabon, le Cameroun lui fermaient ses sous-sols et ses forêts etc.

De grâce soyez conséquent monsieur le président de la France et mettez en application vos propos se disent les africains en ce moment.  Par cette cohérence vous démontrerez vraiment votre amour pour les Africains et ce faisant, les aidez conformément à votre discours d'après  victoire.

et mettez en application vos propos se disent les africains en ce moment.  Par cette cohérence vous démontrerez vraiment votre amour pour les Africains et ce faisant, les aidez conformément à votre discours d'après  victoire.

anti_bug_fck

Posté par MBOA à 00:50 - POLITIQUE ET MENSONGE - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire