Esprits Libres: votre Magazine ABDOULAYE WADE SALIT LA MEMOIRE DE C.A.D en laissant Nicolas Sarkozy à l'enceinte du savant. - MBOA

MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

26 juillet 2007

ABDOULAYE WADE SALIT LA MEMOIRE DE C.A.D en laissant Nicolas Sarkozy à l'enceinte du savant.

SGE

Avec le président Abdoulaye Wade on n’est plus à une effronterie, une bassesse près. Le président sénégalais qui n’a de cesse d’infliger des camouflets à son peuple et à l’Afrique entière, a décidé aujourd’hui d’en rajouter une couche non pas en recevant Nicolas Sarkozy (passe encore), mais en permettant à ce dernier de s’exprimer à l’UCAD. Comme nous l’apprenons à l’instant.

A 19 heures, Nicolas Sarkozy souillera la mémoire du savant en prenant la parole dans le temple du savoir du Grand Maître. Quelle honte ! Ce représentant de la négrophobie, du déni d’humanité aux Noirs osera prendra la parole à l’université de celui qui a tant donné à l’humanité et que la France a combattu et même tué les ressortissants qui permirent à la France de gagner la guerre contre le Nazisme. (La Tuerie de Thiaroye).

UCAD est l’Université qui porte le nom de l’un des meilleurs scientifiques que la France et tout le monde occidental ne cessent de froisser et pour cause, il a démontré l’antériorité de la culture nègre sur toutes les autres. Il est le meilleur egyptologue que le monde ait connu n’en déplaise aux plagiaires et approximatifs égyptologues de pacotille qui le jalousent.

A la conférence du Caire de 1974, en compagnie de l’autre sommité (celui là qui a ridiculisé tout le collège de France) Théophile OBENGA, CHEIKH ANTA DIOP et son disciple renvoyaient à leurs études tous les pseudos scientifiques occidentaux et compagnie en leur faisant non pas des incantations déclaratoires, mais la démonstration scientifique de l’antériorité de la culture nègre sur toutes les autres.

Dès cet instant, le savant que les occidentaux veulent ranger dans les placards même dans la mémoire des Africains qui lui doivent tant, venait de signer son acte de mort. La France n’a eu de cesse d’utiliser SENGHOR pour combattre l’imminent homme de savoir qu’était CHEIKH ANTA DIOP.

Laisser Nicolas Sarkozy ouvrir sa bouche dans le temple du savoir qui porte le nom de cet illustre enfant d’Afrique, c’est une ignominie de plus que Abdoulaye Wade ose encore commettre à l’endroit des Africains.

Et si Nicolas Sarkozy avait un peu plus de logique, il refuserait de s’exprimer dans cette université précisément lui qui passe son temps à nier l’apport de l’Afrique dans la civilisation . Quand l’ignorance devient un sport national.

"Le Nègre ignore que ses ancêtres, qui se sont adaptés aux conditions matérielles de la vallée du Nil, sont les plus anciens guides de l’humanité dans la voie de la civilisation ; que ce sont eux qui ont crée les Arts, la religion (en particulier le monothéisme), la littérature, les premiers systèmes philosophiques, l’écriture, les sciences exactes (physique, mathématiques, mécanique, astronomie, calendrier...), la médecine, l’architecture, l’agriculture, etc. à une époque où le reste de la Terre (Asie, Europe : Grèce, Rome...) était plongé dans la barbarie"

CHEIKH ANTA DIOP : Le guide

Posté par MBOA à 18:43 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

  • Oui, une HONTE

    L'immense Cheik Anta Diop est précisémment celui qui a mis in extremis le pied dans la porte alors qu'on s'apprêtait à la refermer frauduleusement sur l'histoire authentique des civilisations "africaines". Il est celui qui a su sauver la mémoire africaine de l'imposture monumentale des barbares ou colons qui ont tôt compris l'intérêt d'effacr la mémoire d'une proie. Il est donc celui qui a su sauver l'âme de tout un continent dont on s'est SAVAMMENT évertué à faire des zombies désorientés, prisonniers d'une ignorance organisée: il a sauvé in extremis la colonne vertébrale de tout un peuple qu'on s'apprêtait à enterrer.

    Sarkozy est précisément celui qui prône d'enterrer une nouvelle fois l'histoire Africaine, pour soit-disant se tourner vers l'avenir! Ce qui signifie: ne cherchons pas à comprendre comment s'est organisée la catastrophe, continuons comme si de rien et puis on verra bien. Original... Ce qui est nouveau c'est que cette fois on demande aux Africains de se couper les jambes eux-même, c'est original et apparament ça méritait de se fêter sur la tombe de l'immense Cheik Anta Diop.

    Le président Wade a fait preuve d'une absolue non maîtrise des symboles, sur un sujet qui est pourtant au coeur de la question de la relance des dynamiques africaines! Une honte!

    Acte I ? La "rupture" est mal partie.

    ( Acte II? dès le lendemain au Gabon: "Sarkozy rend hommage à Bongo, au pouvoir depuis 40ans, symbole vivant de la Françafrique". La rupture? No comment )

    Enregistrements audio de Cheik Anta Diop:
    http://www.shenoc.com/article/nouveau_fichier11.html

    Posté par Swift, 28 juillet 2007 à 11:47
  • Bro Swift,
    La rupture est vraiment mal partie, mais elle l'est d'autant plus que ceux (les Africains) là qui devraient s'en occuper, se laissent endormir par la formule des "prestidigitateurs". Toi et moi savons qu'il n'y aura aucune ou bien il y aura "zéro" rupture de la part de l'état français sinon ce serait se tirer une balle dans le pieds. Alors pour endormir davantage, on sort une formule de ce genre pour faire croire et continuer à piller.

    Posté par MBOA, 28 juillet 2007 à 13:20
  • Salut Mboa

    Salut Libre penseur! Content de te retrouver en pleine forme: Je vois que la verve et la justesse de l'analyse sont fidèles au rendez-vous! Sarkosy croit avoir tué l'esprit de RENAISSANCE qui nous anime, en foulant le SANCTUAIRE de CAD? Foutaise! La machine est lancée. Ce n'est qu'un morpion insignifiant par rapport au cri perçant de nos ancêtres que l'on entend retentir. Comme tu sais, personne n'arrêtera cet élan! De plus en plus de nos frères sont conscient de la vérité qui est en marche! Sarkosy peut tergiverser, faire preuve d'arrogeance. Ce n'est même pas un problème...CAD a déjà accompli son oeuvre...et elle se diffuse!

    Posté par charly, 29 juillet 2007 à 18:50

Poster un commentaire