Esprits Libres: votre Magazine APRES PASCAL SEVRAN, LE NIGER S'ATTAQUE à AREVA. - MBOA

MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

28 juillet 2007

APRES PASCAL SEVRAN, LE NIGER S'ATTAQUE à AREVA.

logo_areva

Jusqu'ici nous connaissions les pratiques esclavagistes du groupe AREVA qui exploite uranium et hommes au Niger sans se soucier des questions de santé des employés Nigériens. A cela vous y ajoutiez la charge fielleuse de Pascal Sevran, allant jusqu'à appeler de ses vœux la castration des Africains, le Niger est visiblement un vaste chantier des agissements peu orthodoxes des français.

Ce Pays ravagé par les affres de la misère, du fait de sa situation géographique d’abord et ensuite par l’activité intense du Groupe Français AREVA parmi d’autres qui s’y déploient, qui y exploite l’uranium à une cadence infernale, et dans des conditions catastrophiques et inhumaines pour les Nigériens, a décidé de prendre à bras le corps certaines décisions pour combattre ses fossoyeurs.

Rappelons que pour un salaire moyen mensuel n’atteignant même pas 15 euros que le groupe assure aux travailleurs locaux, bien sûr avec la fierté d'avoir accompli une oeuvre humanitaire, le groupe français fait travailler les Nigériens dans des conditions qui rappellent celles vécues à leur temps par les esclaves Noirs. Le scandale des mines d’uranium est là pour nous le rappeler.

Un aperçu de ce que le groupe français pompe au Niger "Dès le début des années soixante, les équipes de prospection du groupe COGEMA ont engagé des recherches hors de France (...). Les succès les plus remarquables ont été rencontrés au Gabon (près de 27 000 tonnes d'uranium découvertes et exploitées de 1960 à 1999) et surtout au Niger (près de 80 000 tonnes d'uranium produites depuis l'origine) (...) "

Et un aperçu des dégâts sur la population nigérienne "Des gamins de quinze et seize ans se font irradier dans les mines sous contrôle français au Niger. Il n'y a quasiment aucune protection contre l'inhalation de gaz radon. La main d'oeuvre, presque exclusivement des nomades Touaregs, reste totalement ignorante des effets de l'exploitation minière. La détection des radiations et les contrôles sanitaires sont inexistants."

Il y a quelques jours de cela, le Niger décidait d’attaquer en justice celui qui justifiait la faim dans le monde par l’activité sexuelle débridée et intense des Noirs selon l'idée entretenue par les idéologues, en s’appuyant sur le cas de ce pays, nous avons désigné le sieur Pascal Sevran.

Hier il a expulsé le directeur général de Areva Niger, qui s’adonnait à une autre passion autre que celle de pomper l’uranium dans ce pays, armer les factions pour créer des tensions et foyers de guerre et ainsi piller comme d’habitude. Décision qui surprend le quai d'orsay et qui donne toute autre version, bien évidemment basée sur la fougue du gouvernement nigérien. what else!

Ces méthodes sont des classiques des relations franco-africaines et si aujourd’hui les réactions comme celles du président Tandja peuvent se multiplier, elles pourront conduire à un changement d’attitude et de comportement. La présence chinoise aidant, l’influence de la France dans son ancien giron, bat de l’aile.

Lire l’article ici.

 

Posté par MBOA à 01:24 - Dignité et Respect - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Excellent !

    Quand l'Afrique se (re)dressera !

    Posté par Karim, 28 juillet 2007 à 13:59

Poster un commentaire