Esprits Libres: votre Magazine Une femme handicapée expulsée de son logement: Et si la part d'inhumanité qui réside en vous n'a pas de limite ? - MBOA

MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

10 septembre 2007

Une femme handicapée expulsée de son logement: Et si la part d'inhumanité qui réside en vous n'a pas de limite ?

«La part d’Europe qui est en vous est le fruit d’un grand péché d’orgueil de l’Occident, mais que cette part d’Europe en vous n’est pas indigne. Car elle est l’appel de la liberté, de l’égalité, de l’émancipation et de la justice et de l’égalité entre les femmes et les hommes. Etc. » Nicolas Sarkozy à la jeunesse africaine.

Voila pourquoi, la part d'inhumanité pour ne pas dire de bestialité qui est en Nicolas Sarkozy doit être dénoncée et combattue. Car tenir un tel discours aussi insidieux et d'une flagornerie légendaire aux Africains, le président français, prouve le peu d'égards si besoin était, qu'il a des Africains et des Noirs en général. Sa démagogie et l'art de la roublardise qu'il manie à merveille se précisent davantage.

Demander aux Africains d'accepter un grand péché d'orgueil des Occidentaux, qu'il qualifie ensuite de digne est la manifestation du regard que lui et sa clique, portent sur l'Africain: celui pour qui les "les péchés de l'occidental sont salvateurs et valorisants." Ces propos condescendants et d'une abjection sans pareille, nous disent long sur la dimension abjecte et pervers de l'individu. Et vous donc monsieur le président " Qu'avez-vous donc en vous ?". "Et votre part d'Afrique en vous heureusement pas orgueilleuse ? Se résume t-elle au vol et pillage des richesses des Africains pour ensuite venir les insulter ? " ou alors "A t-on jamais demandé à vous ou aux vôtres de renoncer à la part de Hongrie qui sommeille en vous ?" NON .

Alors de quel droit vous permettez-vous d'aller intimer ces ordres aux Africains ? Vous les voulez Occidentaux et en même temps vous les traitez comme du bétail. Ces Africains calomniés, chassés, hué, violentés, à Aubervilliers, Asnières etc..par la politique de la chasse au Noir, mise en place par vos soins, en plus de vos propos indicateurs digne de la solution finale et de votre assimilation du code Noir, que vous le croyiez ou pas, prendront un jour ou l'autre leur revanche et le retour de la manivelle sera sans complaisance.



Posté par MBOA à 18:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Lui a t-on demander de partir en Hongrie?

    bien joué Mboa, ce type commence déjà à emmerder tout le monde avec ses postures d'expansioniste et d'impérialiste à la Napoléon.

    Posté par Tkr, 11 septembre 2007 à 12:59

Poster un commentaire