MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

17 septembre 2007

LE CHLORDECONE déconne vraiment: La banane martiniquaise serait-elle une arme de destruction massive ?

Ce sont nos "pauvres sportifs" qui, pris dans la farce comme des dindons, doivent encore faire un effort de vigilance dans leurs actions de valorisation des produits du terroir. A moins que la logique économique soit supérieure à la question de dignité. L'appât du gain hélas pour certains les éloigne des questions essentielles et la majorité des sportifs "Noirs" semblent briller dans ce registre. Le choix du produit ne pouvait pas mieux exprimer la volonté du maintien de l’imagerie des vieux clichés... [Lire la suite]
Posté par MBOA à 20:57 - - Commentaires [7] - Permalien [#]