Esprits Libres: votre Magazine Me CLAUDETTE DUHAMEL interroge les pseudos histories de l'elysée - MBOA

MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

24 septembre 2007

Me CLAUDETTE DUHAMEL interroge les pseudos histories de l'elysée

Maître Claudette DUHAMEL comme bien d'autres femmes pour qui l'intégrité, la dignité et le sens de l'honneur tiennent une grande place dans la vie. Elle le démontre encore ici, dans une lettre qu'elle adresse à ce qui sert de président à la France.  Seule petite erreur de jugement, Me Claudette croit s'adresser à un humain apte à la compréhension. Dans tous les cas, je continue à penser que notre combat n'aura de ses que si des femmes africaines et descendantes s'y impliquent avec panache, intelligence comme le démontre une fois de plus Mme Duhamel.


Claudette DUHAMEL

Avocat

48, rue Schœlcher

97200 - FORT DE FRANCE

 Fort de France, le 10 septembre 2007

 

Monsieur Nicolas SARKOSY

Président de

la République Française

Palais de l’Elysée

55 rue du Faubourg Saint Honoré

75008 PARIS.

 

 

LETTRE OUVERTE

 

Objet : votre discours à l’université Cheik Anta DIOP

 

Monsieur le Président de

la République

,

Lors de visite au Sénégal le 26 juillet 2007 vous avez prononcé un discours en direction des peuples d’Afrique à l’Université Cheik Anta DIOP de Dakar

Vos propos ont semble t-il choqué beaucoup d’intellectuels africains et de membres de la diaspora noire qui ont protesté dans des articles de presse

Une plainte a même été déposée pour propos racistes par une association laquelle a invité les citoyens à porter plainte auprès de la gendarmerie de leur domicile.

Comme il fallait s’y attendre vous avez répondu à ces protestations par un silence qui ne fait que corroborer le sentiment que vous porter aux africains.

C’est pourquoi, afin de tenter de réveiller l’humain qui est peut être encore vivant en vous, je me contenterai de vous proposer un petit exercice amusant consistant à mettre certains de vos propos en les adaptant au contexte bien sur, dans la bouche d’un chef d’état africain en visite en France.

 Lors de ce discours vous avez prononcé la phrase suivante:

“Mais la colonisation fut une grande faute qui fut payée par l’amertume et la « souffrance de ceux qui avaient cru tout donner et qui ne comprenaient pas pourquoi on leur en voulait autant.”

Notre chef d’Etat africain venant sur un des hauts lieux de commémoration de

la Shoah

pourrait alors dire:

 

«

La Shoah

fut une grande faute qui fut payée par l’amertume et la souffrance de ceux qui avait cru tout donner pour purifier la race supérieure et qui ne comprenaient pas pourquoi on leur en voulait autant. »

Parlant de l’Afrique et des africains vous dites :

“Je veux, ce soir, m’adresser à tous les Africains qui sont si différents les uns des autres, qui  n ‘ont pas la même langue, qui n ‘ont pas les mêmes coutumes, qui n ‘ont pas la même culture, qui n ‘ont pas la même histoire et qui pourtant se reconnaissent les uns les autres comme des Africains. Là réside le premier mystère de l’Afrique”

“Oui, je veux m ‘adresser à tous les habitants de ce continent meurtri, et, en particulier, aux jeunes, à vous qui vous êtes tant battus les uns contre les autres et souvent tant haïs, qui parfois vous combattez et vous haïssez encore mais qui pourtant vous reconnaissez comme frères, frères dans la « souffrance, frères dans l’humiliation, frères dans la révolte,  frères dans  l’espérance, frères dans le sentiment que vous éprouvez d’une destinée commune, frères à travers cette foi mystérieuse qui vous rattache à la terre africaine, foi qui se transmet de génération en génération et que l’exil lui- même ne peut effacer.”

Que penseriez-vous si ce même chef d’Etat africain venait dire en France:

« Je veux, ce soir, m‘adresser à tous les Européens qui sont si différents les uns des autres, qui n‘ont pas la même langue, qui n ‘ont pas la même  religion qui n ‘ont pas les mêmes coutumes, qui n ‘ont pas la même culture qui n ‘ont pas la même histoire ni même le même peuplement et qui pourtant se reconnaissent aujourd’hui les uns les autres comme des « Européens au sein d’une Union européenne par pure nécessité celle de résister au plus fort (les USA) tout en continuant à dominer et piller le plus faible ( l’Afrique).

“Oui, je veux m’adresser à tous les habitants de ce continent européen et, en particulier, aux jeunes, à vous qui vous êtes tant battus les uns contre les autres et souvent tant haïs (dès le moyen âge occidental l’Europe a été la scène de guerres à répétition qui ont duré des années: guerre de 100 ans! Guerre de 30 ans; guerres totales qui ont entraîné la planète entière dans un conflit meurtrier tout simplement à cause de l’animosité entre deux pays européens: La France  et l’Allemagne!) à vous qui malgré votre Union économique continuez de vous haïr et de vous combattre via le territoire des autres, des plus faibles: ce tiers monde objets de vos appétit féroces mais -  qui pourtant vous reconnaissez au sein du G8 comme frères -  frères dans la domination  économique, l’écrasement de l’autre partageant tous le sentiment de « constituer une race supérieure mue par une idéologie matérialiste qui vous amène à toujours aller conquérir, voler, piller, gruger, tromper l’autre, idéologie que vous vous transmettez de génération en génération et que l’exil lui-même ne peut effacer.”

Vous avez donné aux africains le conseil suivant:

« Le problème de l’Afrique, c’est de cesser de toujours répéter, de toujours ressasser, de se libérer du mythe de l’éternel retour, c’est de prendre conscience que l’âge d’or qu’elle ne cesse de regretter, ne reviendra pas « pour la raison qu’il n‘a jamais existé”

 Le chef d’africain pourrait alors dire en toute sincérité et objectivité

« Le problème de l’Europe c’est de cesser de toujours répéter de toujours ressasser de se libérer du mythe de la grandeur de la civilisation gréco-romaine, c’est de prendre conscience que l’âge d’or de la mission civilisatrice de l’Europe au travers ses grands empires coloniaux ne reviendra pas pour la raison qu’il n’a jamais existé, cette pseudo mission civilisatrice avait pour socle des crimes contre l’humanité: l’esclavage, la traite négrière et la colonisation  c‘est à dire la barbarie et la négation de l’autre. »

Enfin vous le chantre de la préférence européenne évoquant la construction de ce que vous appelez 1’EURAFRIQUE, avez adressé ce merveilleux message aux jeunes africains

« Jeunes d’Afrique, ne vous coupez pas de ce qui vous enrichit, ne vous amputez pas d’une part de vous-même. La pureté est un enfermement, la pureté est une intolérance. La pureté est un fantasme qui conduit au fanatisme. »

 Vous seriez donc en phase avec notre chef d’Etat africain s’il s’adressait ainsi aux jeunes français.

«Jeunes de France ne vous coupez pas de ce qui vous enrichit, ne vous amputez pas d’une part de vous-même. La pureté est un enfermement, la pureté est une intolérance, un fantasme qui conduit au fanatisme; rejetez la préférence européenne et accueillez les autres les bras ouverts, acceptez chez vous la différence africaine, arabe et asiatique ouvrez vous aux autres. »

J’espère Monsieur le Président de la république française que ce petit exercice vous aura permis de réfléchir sur la portée du premier article de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen que vos sociétés occidentales ont estimé nécessaire et urgente de rédiger au lendemain de la seconde guerre mondiale pour éviter que ne se perpétuent les actes de barbarie auxquels se sont livrés les nations «civilisées» envers une catégorie d’homme blanc.

J’ajouterai que celui qui veut établir un dialogue constructif avec l’autre doit d’abord le respecter et chercher à le connaître ce que manifestement vous n’avez pas fait.

Sinon comment comprendre que vous vous soyez laissé aller à utiliser ce langage digne des pires troglodytes européens du 19ème siècle à l’université portant le nom de Cheik Anta DIOP, qui est non seulement le pionnier de la thèse scientifique de l’Afrique berceau de l’humanité admise aujourd’hui par la communauté scientifique, mais également le symbole fort de l’unité africaine, du pan africanisme de 1’anti racisme ?

En ce troisième millénaire, l’humanité a trop appris sur elle-même, sur ses origines et son histoire, pour qu’un homme d’Etat puisse encore se permettre d’user d’un te1 langage.

Vous pensiez être dans la rupture, alors que vous étiez dans la réaction.

Si vous vouliez aller de l’avant Monsieur SARKOSY il faut que vous trouviez en vous le courage et la force de dire en Homme digne et respectueux de ses ancêtres :

HONNEUR ET RESPECT POUR L’AFRIQUE BERCEAU L’HUMANITE.

Veuillez agréer, Monsieur le Président de

la République

française, l’assurance de ma considération distinguée.

C. DUHAMEL

 

Posté par MBOA à 08:53 - Dignité et Respect - Commentaires [18] - Permalien [#]

Commentaires

    Je pense que tout est dans la manière de concevoir l'être humain.La conception de l'Homme africain de la vie et de l'être est radicalement différente de l'Européen. L'Africain antécolonial pratiquait la maat (je ne parle pas de l'africain d'aujourd'hui aliéné et perdu) alors que l'européen lui ne jure que par la dichotomie, le binaire, eux et nous, un sytème qui consitste à toujours opposer, le jour contre la nuit, le noir et la blanc, l'homme contre la nature ( résultat pollution, conscience anit-écologique etc...) autrement il met toujours la charrue avant les boeufs (avant de s'apercevoir que s'il pratiquait la maat repect de l'humain, de l'environnement, il ne dépenserais pas autant d'énergie, de temps , d'argent, à réparer ce qu'il détruit par arrogance et pensée dichotomique). Le seul tort aux africains c'est de n'avoir pas su garder leurs acquis afin de rébondir comme l'ont fait les japonais après hiroschima, nagazaki.

    Posté par lolo, 29 octobre 2007 à 02:52
  • Considrons l'HUMANITE!!!!!!

    Bonjour,
    J'etais plutot d'accord avec vous (plus ou moins) jusqu'a ce que je lise le dernier message.
    Et la je dois avouer que je reste dubitatif devant tant de betise et de naiveté.
    Le grand souci de l'homme noir s'il veut retrouver la dignité dans ce monde va etre premierement de ne plus faire abstraction du FAIT que l'homme est une espece a part entiere et qu'il n'existe pas de difference majeur entre eux.
    Ainsi losque lolo dis que : l'européen lui ne jure que par la dichotomie, le binaire, eux et nous, un sytème qui consitste à toujours opposer, le jour contre la nuit, le noir et la blanc, l'homme contre la nature ( résultat pollution, conscience anit-écologique etc...) autrement il met toujours la charrue avant les boeufs (avant de s'apercevoir que s'il pratiquait la maat repect de l'humain, de l'environnement, il ne dépenserais pas autant d'énergie, de temps , d'argent, à réparer ce qu'il détruit par arrogance et pensée dichotomique);
    Lolo ne doit pas avoir une connaisance suffisante de l'etre humain , en etant objectif on peut raisonablement penser qu'a stade de developpement egal les noirs aurais fait la meme chose , les moine boudiste ne represente qu'une minorité de cons retrogrades , les inventions destructrice de l'homme ne sont que l'expression d'une necessité (voyager plus vite, transmettre des infos a distance ...) et non simplement de sa mentalité destructrice ou je ne sait quoi , je pense que diop n'a pas eut besoin d'un genie demantiel pour pondre sa theorie consistant du berceau afriquain , il n'y a qu'a voyager pour se rendre compte que l'etre humain est partout le meme il pille , vole , tue, viol .
    Ainsi il faut bien comprendre que si 'lhomme noir en etait encore au maat c'est simplement de par son primitisme , c'est le cas des moines (quelque soit leur location) et ton affirmatiion est d'autant plus fausse que l'aficain ne pratiquais pas (et c'est cas dans toutes les religions) , la religion par definition cause l'aliénation , fraine les progres , elle permet aux simples d'esprit de ne pas se poser de questions , aux elites de manipuler les masses et aux intellectuelles de se poser des questions ( qui ne les feront en rien progresser si ce n'est dans leur capacité de resonnement).
    Tout cela pour dire que Helikinn n'a pas totalement faut (bien qu'en grande partit) parce que l'homme noir etait , et de facon indiscutable , a un niveau de developpement moindre que celui des etats europeens ( sans doute a cause des guerres intestines , d'un manque de communication scientifique a l'interieur du continent) .
    Cela ne reviens pas a dire qu'ils etaient plus cons , pas du tout , mais simplement qu'a l'instar du japon a l'epoque meijin , ils etaient moins developpés.
    C'est peut etre meme du a cause du climet , vivre en afrique est indubitablement plus agreable que vivre en europe , les gens sont plus souriants , ce confort de vie les poussais sans doutes a se cantonner a des relexions groupé plutot qu'a la recherche du bonheur supreme pas les biens .
    Ce n'est une theorie , formulé a la vas vite a ne pas considerer tres serieusement , mais il peut y avoir un peu de cela.
    Bonne journee a tous.

    Posté par Gendo, 18 mai 2008 à 14:45
  • Considrons l'HUMANITE!!!!!!

    Bonjour,
    J'etais plutot d'accord avec vous (plus ou moins) jusqu'a ce que je lise le dernier message.
    Et la je dois avouer que je reste dubitatif devant tant de betise et de naiveté.
    Le grand souci de l'homme noir s'il veut retrouver la dignité dans ce monde va etre premierement de ne plus faire abstraction du FAIT que l'homme est une espece a part entiere et qu'il n'existe pas de difference majeur entre eux.
    Ainsi losque lolo dis que : l'européen lui ne jure que par la dichotomie, le binaire, eux et nous, un sytème qui consitste à toujours opposer, le jour contre la nuit, le noir et la blanc, l'homme contre la nature ( résultat pollution, conscience anit-écologique etc...) autrement il met toujours la charrue avant les boeufs (avant de s'apercevoir que s'il pratiquait la maat repect de l'humain, de l'environnement, il ne dépenserais pas autant d'énergie, de temps , d'argent, à réparer ce qu'il détruit par arrogance et pensée dichotomique);
    Lolo ne doit pas avoir une connaisance suffisante de l'etre humain , en etant objectif on peut raisonablement penser qu'a stade de developpement egal les noirs aurais fait la meme chose , les moine boudiste ne represente qu'une minorité de cons retrogrades , les inventions destructrice de l'homme ne sont que l'expression d'une necessité (voyager plus vite, transmettre des infos a distance ...) et non simplement de sa mentalité destructrice ou je ne sait quoi , je pense que diop n'a pas eut besoin d'un genie demantiel pour pondre sa theorie consistant du berceau afriquain , il n'y a qu'a voyager pour se rendre compte que l'etre humain est partout le meme il pille , vole , tue, viol .
    Ainsi il faut bien comprendre que si 'lhomme noir en etait encore au maat c'est simplement de par son primitisme , c'est le cas des moines (quelque soit leur location) et ton affirmatiion est d'autant plus fausse que l'aficain ne pratiquais pas (et c'est cas dans toutes les religions) , la religion par definition cause l'aliénation , fraine les progres , elle permet aux simples d'esprit de ne pas se poser de questions , aux elites de manipuler les masses et aux intellectuelles de se poser des questions ( qui ne les feront en rien progresser si ce n'est dans leur capacité de resonnement).
    Tout cela pour dire que Helikinn n'a pas totalement faut (bien qu'en grande partit) parce que l'homme noir etait , et de facon indiscutable , a un niveau de developpement moindre que celui des etats europeens ( sans doute a cause des guerres intestines , d'un manque de communication scientifique a l'interieur du continent) .
    Cela ne reviens pas a dire qu'ils etaient plus cons , pas du tout , mais simplement qu'a l'instar du japon a l'epoque meijin , ils etaient moins developpés.
    C'est peut etre meme du a cause du climet , vivre en afrique est indubitablement plus agreable que vivre en europe , les gens sont plus souriants , ce confort de vie les poussais sans doutes a se cantonner a des relexions groupé plutot qu'a la recherche du bonheur supreme pas les biens .
    Ce n'est une theorie , formulé a la vas vite a ne pas considerer tres serieusement , mais il peut y avoir un peu de cela.
    Bonne journee a tous.

    Posté par Gendo, 18 mai 2008 à 14:45
  • Il ne faut surtout pas que les noirs retournent comme certaints le preconise a un etat primitif de maateux et autre religions retrogrades.
    De toute facon les jeunes les refuseront , ce qui est dans l'ordre des choses , il faut entrer dans la course tel que l'a fait le japon , les chinois s'averreont tres utiles dans cette course , en plus de nous debarrasser des europeens(francais principalment ) envers lesquelles(nicolas sarko en tete) ils ont une profonde animosité, en ceant des marché africain concurrentiel , des industries florissantes...
    En faisant cela nous ferions d'une pierre deux coups en relevant l'afique et son niveau de vie et de developpement , et en faisant mentir tout ces colon ou tout simplement racistes aux idees d'un autre temps.
    Je les vois d'ici , affirmer haut et fort et tirant les sonnettes d'alarme que l'afrique est exploités par les chinois et que cela represente un reel danger mdr.
    Ce sera VRAIMENT mais alors VRAIMENT COMIQUE!!

    Posté par Gendo, 18 mai 2008 à 14:53
  • Il ne faut surtout pas que les noirs retournent comme certaints le preconise a un etat primitif de maateux et autre religions retrogrades.
    De toute facon les jeunes les refuseront , ce qui est dans l'ordre des choses , il faut entrer dans la course tel que l'a fait le japon , les chinois s'averreont tres utiles dans cette course , en plus de nous debarrasser des europeens(francais principalment ) envers lesquelles(nicolas sarko en tete) ils ont une profonde animosité, en ceant des marché africain concurrentiel , des industries florissantes...
    En faisant cela nous ferions d'une pierre deux coups en relevant l'afique et son niveau de vie et de developpement , et en faisant mentir tout ces colon ou tout simplement racistes aux idees d'un autre temps.
    Je les vois d'ici , affirmer haut et fort et tirant les sonnettes d'alarme que l'afrique est exploités par les chinois et que cela represente un reel danger mdr.
    Ce sera VRAIMENT mais alors VRAIMENT COMIQUE!!

    Posté par Gendo, 18 mai 2008 à 14:53
  • Depuis l'Inquisition,...

    C'est drôle comme les retournements de situation ou l'hôpital qui se moque de la charité, ou bien encore la mémoire fait défaut, cela arrange bien des choses, enfin, certains essaient...

    Comme si les Blancs (puisque l'on parle des Noirs) ne s'entretuaient pas entre eux.

    M. Sarkozy vient juste d'oublier Israël et Palestine, Irak et Iran, dans notre siècle, nous avons eu les Serbes contre les Bosniaques, le terrorrisme, etc,...

    Il veut parler du RWANDA ? Bien-sûr que ce sont des Noirs qui ont massacré d'autres Noirs, l'Onu les a, même, laissés mourir atrocement, alors qu'ils savaient, ils le savaient tous!!!
    C'est comme les poisons administrés avec la bénédiction du gouvernement français, de droite comme de gauche.

    Il faut cesser ces stygmates strictement réservés aux Noirs quant à la solidarité, comme si être Blanc était différent !

    Le gouvernement Sarko, mais aussi une grande tendance des médias, de sa manip et de son attachement ethnique, sont des menaces pour notre société d'aujourd'hui : On veut diviser, intimider, comme le faisait, entre autre, Napoléon!

    Posté par DANIELLA, 24 septembre 2007 à 15:01
  • S'il n ' y avait que cela

    Bonjour DANIELLA,

    Si leurs génocides entre eux ne s'arrêtaient qu'aux seuls ememples que tu cites.
    Les deux guerres que l'on "surnomment" à tort mondiales,celle de 100 ans et bien d'autres. Quant à l'incurie maladive de l'autre et ses inspirateurs, elle ne fait que se dévoiler et c'est l'occasion à saisir pour se sortir de ce joug

    Posté par MBOA, 24 septembre 2007 à 15:16
  • On parle ENCORE de Sarko

    Avec une telle lettre ouverte, c'est sur, Sarko doit péter de trouille dans son Palais de l'Elysée !

    Nous sommes encore devant un discours qui prétend que les malheurs de l'Afrique, c'est la faute aux méchants leucodermes. Ca c'est le meilleur moyen d'enfoncer encore un peu plus le Continent dans la misère et la dépendance. En effet, imputer tous nos malheurs aux puissances étrangères, c'est le meilleur moyen pour nous déresponsabiliser et éviter une salutaire analyse de nos propres fautes et de notre inconscience.

    Par exemple, comme certains le prétendent, l'Afrique avait atteint un très haut niveau de puissance, d'organisation, de civilisation aux alentours du Xème siècle alors que les Européens en étaient encore à un stade de développement très primitif. Cela posé, comment expliquer l'effondrement extrêmement rapide des Etats africains dés que les Blancs ont posé le pied sur le Continent ? Comment expliquer l'impuissance totale de l'Afrique autrement qu'en reprenant contact avec la réalité qui est que tout simplement les Africains étaient beaucoup plus primitifs que les Européens ? Que Cheik Anta Diop a bluffé tout le monde et a réussi à se créer une misérable mais éphémère petite gloire personnelle ? Qu' est-ce que l'Histoire aura retenu de ce bonimenteur de foire dans une centaine d'années ?

    Posté par Helikinn, 26 septembre 2007 à 02:24
  • excellent.

    cette lettre est formidable. Si ce nain de jardin ne trouve là les raison de demander pardon pour l'acte posé c'est que son esprit est égale à sa taille.
    Merci Mboa pour ce texte que je ne manquerais de faire connaitre également sur mon blog.

    Posté par fulele, 26 septembre 2007 à 14:10
  • A Helikinn

    "Comment expliquer l'impuissance totale de l'Afrique autrement qu'en reprenant contact avec la réalité qui est que tout simplement les Africains étaient beaucoup plus primitifs que les Européens ?"

    Tiens, donc, vous avez lu Diop de travers vous! Et puis de quels européens parlez vous? Car les vrais européens sont noirs! Les leucodermes ne sont que les descendants de ces sempiternelles envahisseurs, pillards et voleurs venus des grottes du Caucase et des steppes eurasiatiques!

    A toutes fins utiles, où sont VOS pyramides?

    Posté par o Houé, 26 septembre 2007 à 16:14
  • les choses avancent...

    Helikinn, je ne pense pas que tu connaisses l'histoire des Noirs...Je ne t'en voudrais pas si c'était le cas. Le système dans lequel tu as grandi, dont tu es imprégné, s'est construit en s’opposant radicalement au « Noir ». Quant il ne s'est pas efforcé de le détruire. Aujourd'hui encore, pour justifier le pillage de l'Afrique, on continue d'inférioriser les Noirs, entre autre en ne leur reconnaissant aucun fait, en tant que civilisation ; aucun acte qui ait fait avancer l'aventure humaine ne leur est reconnu...On crée, par idéologie, des frustrations de patrimoine. Je ne te parlerai pas de l’Egypte antique, ni de la civilisation Shona. Encore moins des Olmecs qui ont découvert l’Amérique, à une période où, l’aïeul de Christophe COLOMB (donc la colonisation) n’était pas encore à l’état spermatique ! Tout ces faits, sont mis sous silence….
    Le Noir, dans la société post-adamique, blanche, ne doit être perçu que comme un descendant d'esclave, où d'ancien colonisé...Un être sans référence, ni paradigme, en dehors des cadres fixés par le bon maître Blanc. C'est dans cet esprit que tu as grandi. Tu baignes dans un système raciste, NEGROPHOBE…
    Il faut comprendre que la mixité sociale dans laquelle on vit aujourd’hui, Blancs, Noirs etc, est une duperie. Le système est conçu de telle manière que les Noirs soient toujours en retrait, infériorisés. Bien sur, il y a les « tamis sociaux » pour masquer le CRIME. On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs, n’est-ce pas ? ! Ce sont là, des dégâts collatéraux produit par l’idéologie d’oppression. De ce fait, la réussite sociale d’un Noir en France a la même valeur symbolique que l’expulsion musclée d’un « sans-papiers » venu d’Afrique …L’un et l’autre renforcent ce système inique. Va au Brésil, à Cuba, et même aux Antilles. Le schéma est classique. Toujours une Oligarchie blanche qui domine...Et les Noirs, en queue de peloton….bien que parfois majoritaire… Toute chose ayant une fin, cet état de fait ne tient plus par lui même. Les choses changent, du moins, dans la tête des opprimés…

    Salut Mboa,

    On vit dans un monde d’intérêt. Les « Blancs » n’ont aucun intérêt à ce que l’histoire des « Noirs » émerge par elle-même. Ce serait suicidaire pour l’occident, d’un point de vue idéologique. Beaucoup de mythe que l’on croyait inébranlable viendrait à s’effondrer, tel un château de cartes. C’est pour cela que je n’en veux même pas à Sarkozy. En foulant le sol de l’université CA Diop, il sait très bien ce qu’il a voulu faire passer comme message. Ecraser toute tentative de RENNAISSANCE des Noirs. Certains, comme ma sœur, Colette Duhamel depuis les Antilles l’ont perçu comme une offense. Moi non. J’en souri encore. N’est ce pas là, le crépuscule d’une idéologie ? Un colon a-t-il besoin de rappeler à ses esclaves, ce qu’ils sont ?) Il faut désormais que les Noirs connaissent leur histoire. Reprennent en main l’éducation que l’on donne à leurs enfants à l’école. De nos jours, c’est encore la France, et ses complices à la tête de Nos états qui organisent, et financent le discours scolaire. Le chemin est long, mais la fébrilité de Sarkozy (malgré les apparences) lors de son déplacement en Afrique me laisse augurer que quelque chose de grand est entrain d’arriver…

    Posté par charly, 27 septembre 2007 à 14:46
  • Ne perdez pas le temps avec ce type!

    Ohoué, Charly

    Je trouve que vous avez assez de temps à consacrer à un individu qui, visiblement, n'a pour seule préoccupation que la provocation, parce que voyant que leur système est entrain de tomber en ruines.

    Posté par MBOA, 27 septembre 2007 à 18:53
  • Répondez donc à la question !

    On a commenté, critiqué ce que j'ai écrit, mais personne n'a répondu à cette question que tous doivent se poser : "Comme certains le prétendent, l'Afrique avait atteint un très haut niveau de puissance, d'organisation, de civilisation aux alentours du Xème siècle alors que les Européens en étaient encore à un stade de développement très primitif. Cela posé, comment expliquer l'effondrement extrêmement rapide des Etats africains dés que les Blancs ont posé le pied sur le Continent ?"

    Et pas la peine de réagir comme Mboa, qui se contente de parler de provocation (puérile diversion sensée balayer la vraie question) ou de faire comme O Houé qui invente des Européens noirs (mdr)

    Posté par Helikinn, 27 septembre 2007 à 23:09
  • Dans votre question très cher !

    Cher Monsieur,
    Au cas où vous ne l'aurez pas vous même remarqué, la réponse est contenue dans votre question. Dois-je vous la redonner (votre question) ? "comment expliquer l'effondrement extrêmement rapide des Etats africains dés que les Blancs ont posé le pied sur le Continent ? "

    L'intrus a accéléré l'effondrement des Etats Africains, comme il le fait aujourd'hui en Irak par exemple. A moins que cela ne soit pas non plus visible et pour votre entendement et pour vos yeux. Dans ce cas, il faut avouer que l'aveuglement mental sénile dont vous êtes victime risque vous perdre davantage.

    Posté par MBOA, 28 septembre 2007 à 10:04
  • Réponse à ta question

    Helikinn, pour comprendre l'effondrement rapide des empires africains, il faut savoir une chose : Les Européens (globalement) et les Africains n'avaient pas les mêmes centres d'intérêts. Certains (les Africains) mettaient en avant, le côté politique, et surtout le culturel. L'Afrique a toujours été riche. Son sous-sol regorge de matières premières. De ce fait, aucune nécessité d'aller chercher ailleurs ce que l'on a déjà. Le plan militaire, la défense ont été relégué au second plan. On s'est contenté, partout dans les Empires, des cavaliers et de leurs lances en acier, pour défendre les territoires... Or, d'autres(les Européens) convoitaient nos richesses. Ils mettaient l'accent sur le domaine militaire. L'invention de la poudre (Egypte antique, mais à des fins Thérapeutique) et son utilisation militaire, par les Chinois, puis les Européens, va changer radicalement et de manière brutale, le cours de l'histoire. Les armées africaines vont tenter de résister. Mais en vain…C’est dans cette configuration que nous sommes toujours...Avec l’occident, au nom de sa supériorité technique et instrumentale, qui pille les richesses de l’Afrique. Quand on est en situation de force, quand on tiens son adversaire en joue, comme c'est le cas, on peut tout se permettre, y compris le diaboliser! Par tous les moyens, l'occident essaie de justifier sa présence en Afrique. De se rendre indispensable. En fait, ce n’est pas l’Afrique qui a besoin de l’occident, mais bien le contraire…
    Si tu as le temps : fait donc des recherches (L. Frobénius, un allemand qui a sillonné l’Afrique des empires, et qui en parle en toute objectivité)

    Si non, ce que disait Mr O Houé sur tes « ancêtres noirs n’est pas faux, du moins sur les références de la paléontologie. Sorti de l’idéologie, et de manière certaine, il est reconnu dans le milieu universitaire que les premiers habitants de l’Europe (Péninsule Ibérique, France etc..) étaient des mélanodermes, venu d’Afrique. (Voir les travaux de Pascal Picq du Collège de France)
    En fait, l’homme est né en Afrique, sous un climat chaud, avant de migrer sur d’autres continents, comme l’Europe, et d’y affronter d’autres types de climat. Ce qui a changé son aspect. (glaciation de Würm)

    Posté par charly, 28 septembre 2007 à 10:14
  • Réponse non satisfaisante

    Bonjour Charly,

    Je suis désolé de t'écrire que ta réponse ne tient pas la route, bien que son contenu montre que tu es un personnage qui respecte le contradicteur que je suis, ce que j'apprécie vraiment.

    Je n'argumenterai même pas sur celle de Mboa qui récite un argumentaire maintes fois entendu sur "L'intrus-européen-très-méchant-qui-nuit-à-la-destinée-des-gentils-Africains"

    Ma précédente intervention insistait sur le "COMMENT" et non sur le "POURQUOI" de l'impuissance de l'Afrique face aux Européens.

    Tu nous dis d’abord que "Les Européens (globalement) et les Africains n'avaient pas les mêmes centres d'intérêts. Certains (les Africains) mettaient en avant, le côté politique, et surtout le culturel."

    Je te réponds que l'art de la politique et la sophistication de la culture étaient choses manifestes en Europe.

    Tu écris encore "L'invention de la poudre (Egypte antique, mais à des fins Thérapeutique) et son utilisation militaire, par les Chinois, puis les Européens, va changer radicalement et de manière brutale, le cours de l'histoire."

    Pour en revenir à LA question que j'ai précédemment posée, je me demande COMMENT les dirigeants, militaires, stratèges, ESPIONS et EXPLORATEURS africains ont pu ignorer cette évolution stratégique et technologique majeure qui devait donner aux Européens la suprématie des armes.

    Les élites africaines de l'époque ne seraient elles pas coupables d'avoir purement IGNORE ou MEPRISE les menaces venant du Nord ?

    Comme tu l'as écrit plus haut, "L'Afrique a toujours été riche. Son sous-sol regorge de matières premières. De ce fait, aucune nécessité d'aller chercher ailleurs ce que l'on a déjà. Le plan militaire, la défense ont été relégué au second plan. On s'est contenté, partout dans les Empires, des cavaliers et de leurs lances en acier, pour défendre les territoires..."

    Très graves erreurs lesquelles, à mon avis, ont changé le cours de l'Histoire et la face du Monde.

    L'ignorance, l'aveuglement, la vanité, la paresse, le manque de curiosité des responsables africains ont condamné ce continent au pire des destins.

    Les Européens ont asservi l'Afrique et les Africains comme on cueille un fruit mur qui ne demande qu'à être consommé.

    Graves et impardonnables se révèlent les responsabilités de nos dirigeants de l'époque.

    Helikinn

    Posté par helikinn, 01 octobre 2007 à 04:29
  • le sage pointe du bougt du doight la lune et le sot fixe son doight.

    Helikinn
    je te rassure tu n'est pas le sot.
    mais vois tu l'usage de de la poudre à des fins Thérapeutique plutôt qu'à des fins barbare tient tout simplement au fait que élite de l'afrique antique et précoloniale a compris qu'il fallait dépasser l'instinct de l'homme des cavernes qui devait se battre pour survivre.
    Et justement c'est à ce niveau qu'en était encore les autres peuple venuent envahir ce continent.
    "la survie". (ce qui va expliquer la traite et le pillage des ressources)
    Mais cela ne veux pas dire que l'afrikain ne savait pas se défendre pour autant car sur le continent comme hors du continent il y'a eu résistence, mais je te le concède pas à armes égales.
    mais reprochera t'on au moine boudhiste de maîtriser la sagesse et le Kung-fu non à des fins guerrières? Dira t'on de lui qu'il est ignorant, aveugle, la vaniteux et paresseux, qu'il manque de curiosité ? Parcequ'incaple de faire face à l'arme à feux.
    Je pense qu'ils avaient compris que la puissance de l'arme à feu ne sert qu'à aveugler comme la poudre. simple leurre.
    Ils sont puissant certes(surtout dans la malice) mais penses-tu qu'ils ont gagné la guerre en Irak?

    "L'ignorance, l'aveuglement, la vanité, la paresse, le manque de curiosité des responsables africains ont condamné ce continent au pire des destins."

    moi je dirais autres choses l'ignorance incontestable des des peuples des nations europeénnes et leur vanité et paresse fait qu'ils préfèrent piller,plutôt que créer ou bâtir fait deux des êtres maléfiquement curieux et condamné au pire destin car vois-tu le cours de l'histoire n'est pas encore fini.
    je crois que l'occident s'agenouillera face à l'Afrik.

    La maat est en route.

    Posté par fulele, 01 octobre 2007 à 10:54
  • Helikinn

    je crois que tu joues plus avec les mots qu'autre chose...Ou alors, il te fallait un dessin, pour comprendre. Ce qu'à bien fait Fulele...

    Posté par charly, 01 octobre 2007 à 16:22

Poster un commentaire