Esprits Libres: votre Magazine Montrer son indignation face à l'injustice. - MBOA

MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

15 novembre 2007

Montrer son indignation face à l'injustice.

” MEME SI NOUS NE VERRONS PAS LE TRIOMPHE DE NOS IDEES DURANT NOTRE VIE, NOUS LE SAURONS; NOUS SERONS ETERNELLEMENT FIERS D'AVOIR DONNE LE MEILLEUR DE NOUS-MEMES ET D AVOIR FAIT CE QUE TOUT HONNETE  ET NOBLE  PERSONNE DEVRAIT FAIRE POUR SON CONTINENT ET SON PEUPLE.” INAEDAD-RIEASDA

Dans tous les éditoriaux et journaux hexagonaux, il a été question de "Sentiment anti-français" qui règne au Tchad, suite à la manifestation des tchadiens dans la quête de la justice.
Certains journaux allant même à dire que la rue aurait pésé de tout son poids dans la décision du juge en charge du dossier de ne pas accepter la liberté provisoire des français (auteurs de tentatives d'enlèvement d'enfants).

Pendant que la grève bat son plein en France pour déficit d'écoute de la population par le gouvernement dont Sarkozy est le maître à bord. Grogne et mouvements sociaux bien compris par ces mêmes journalistes qui pourtant remettent en cause le fait qu'un juge soit à l'écoute d'un peuple qui est en quête de la manifestation de la vérité.  Vérité en Hexagone, mensonge au délà.

Je pense qu'il est du devoir de tout africain de soutenir les tchadiens, qui manifestent pour la manifestation de la vérité, car rester indifférent serait faire un appel d'air à toutes les chicanneries. Il faut, comme me le dit toujours Thierry Badjeck (dont la détermination est venue à bout d'un système), susciter, maintenir en éveil la capacité d'indignation face à l'injustice. Tant que nous serons capables de maintenir, entretenir la capacité d'indignation, alors, on peut entrevoir des perspectives meilleures. En s'opposant, je veux dire en s'indignant avec passion de l'injustice que lui faisait Aéroport de Paris (ADP), Thierry Badjeck montre que se battre pour ses idées (lorsqu'elles sont justes) est une aventure exaltante, mais qui demande une forte détermination.

Alors sachons nous indigner et montrer cette  indignation à l'oppresseur en combattant. La capacité d'indignation de nos héros d'hier a fait que nous avons cette pseudo bouffée d'air et il nous appartient de la rendre encore plus réelle pour nos enfants.

Pourront-ils parler de toi comme nous parlons de Sankara, Lumumba, Malcom X, Rosa parks etc.....? La balle est entre les mains des Africains que nous sommes.

Posté par MBOA à 18:36 - LIBERTE - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires

  • Très bonne pensée

    Fulele,
    Merci pour la citation que j'ai vue sur http://fulele.unblog.fr/.

    Posté par MBOA, 15 novembre 2007 à 18:56
  • lorsque j'avais manifesté mon pésimisme vis à vis de la portée de notre action mon frère Mboa j'y est pensé et quand j'ai lu le réaction de Montu j'ai estimé qu'il avait tout dis.
    mais tu as bien fait de relayer ce message chez toi.

    Posté par fulele, 15 novembre 2007 à 22:12
  • A relayer au plus grand nombre

    Salut Mboa,
    Vous êtes toujours à la pointe de l'actualité et je vous remercie de remettre régulièrement les pendules à l'heure. Que les médias aux ordres miaulent à l'unisson n'empêche rien. A quand une union des vrais résistants? Dieudonné, Kémi seba, Joby Valente, Claire Aymes, Thierry Badjeck, et l'historien camerounais dont je n'arrive pas à retenir le nom (pour les plus remarquables)et tant d'autres qui essuient les plâtres dans l'enfer de la férocité blanche?
    Par pitié, seul un vrai mouvement convergent peut changer la donne.
    Pour une fois, toutes les tendances sont réunies.
    Toutes les compétences aussi.

    Posté par Anonymsanrepere, 16 novembre 2007 à 00:50
  • Les grionautes ont lancé un appel à manifestation sur le parvis du trocadéro, es tu au courant ?

    Bravo Mboa pour ton combat ?

    Posté par lolo01, 16 novembre 2007 à 01:02
  • Oui je pense que Mboa est au courant mais le froid et les grèves je suis certains ne manqueront pas de décourager plus d'1. le Noir n'aime pas le froid mais fuit le soleil pour chercher abri là où il fait froid.
    Moi je suis en province je vais profiter des grèves pour voyager gratos et soutenir mes frères.

    Posté par fulele, 16 novembre 2007 à 09:30
  • EH OUI !

    Bonjour, Mboa !

    "La charité bien ordonnée comme par soi même", dit cet adage populaire. Or, les Nègres préfèrent plutôt " Quand on te gifle, tends rapidement l'autre joue, dieu de le rendra au paradis !". C'est ce qui fait la différence entre ceux qui s'organisent et ceux qui n'y pensent pas.Morale de l'histoire, un aventurier INCULTE venu de l'est de l'Europe se permet le luxe de nous parler de l'Homme Africain.

    A+

    Posté par A2N, 16 novembre 2007 à 18:16
  • cette manie que nous avons à nous autoflageller, est quelque peu repugnante ! quand A2N parle de " ...Nègres préfèrent plutôt " Quand on te gifle, tends rapidement l'autre joue, dieu de le rendra au paradis !" est que vous vous comptez dedans ? continuez à gonfler l'orgueil des leuco en s'exprimant ainsi ! vous ne vous rendez meme pas compte que vous meprisez vos propres efforts, pourtant louables.

    Posté par montou, 16 novembre 2007 à 19:26
  • C'est le contraire non ?

    Mountou,
    Il me semble que A2N, dénonce plutôt cette attitude. Peut-être que je ne lis pas bien entre les lignes, mais je pense qu'il fustige cette passivité et demande plus d'action, c'est du moins ce que je perçois.

    Posté par MBOA, 16 novembre 2007 à 23:19
  • Ndeko MBOA, tu as peut etre raison !

    Posté par Montou, 17 novembre 2007 à 12:14

Poster un commentaire