Esprits Libres: votre Magazine LA VERITE EN SOURIANT - MBOA

MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

16 décembre 2007

LA VERITE EN SOURIANT

Plus vrai que ce qui suit, on ne peut pas trouver. Il est à noter aussi que l'exemple du ministre ivoirien est applicable à tous les autres ministres africains, précisément ceux de la Françafrique, soucieux de se remplir les poches au lieu de construire leur pays respectif. C'est ce genre de comportement qui conduit les jeunes africains à aller mourir sur les berges des îles canaries ou de se faire réfouler comme du bétail chez les européens. Il est temps de mettre fin à ces pratiques ministérielles bien en place, qui conduisent au non respect des africains.

Lisez plutôt et c'est révélateur.

Un ministre ivoirien vient à un congrès officiel à Bruxelles
et se fait inviter à dîner chez son homologue belge. En voyant la somptueuse maison de ce dernier, et toutes les toiles de maître aux murs, il lui demande comment il peut bien s'assurer un tel train de vie avec sa paie, somme toute modeste, de serviteur du pays.
Le belge l'entraîne près de la fenêtre :
- Vous voyez l'autoroute là-bas ?
- Oui.
- Elle a coûté 20 milliards, l'entreprise l'a facturée 21 et m'a versé la différence.
Deux ans plus tard, le ministre belge est en déplacement officiel à
 Abidjan et rend visite à son homologue. Quand il arrive chez lui, il découvre un palais comme il n'en avait encore jamais vu, entièrement couvert de peau de zèbre. Stupéfait, il demande :
- Mais je ne comprends pas, il y a 2 ans vous trouviez que j'avais un train de vie princier, mais par rapport à vous...comment vous faites ?
Le ministre ivoirien l'entraîne alors près de la fenêtre :
- Vous voyez l'autoroute là-bas ?
- Non.

Découvrez aussi la conversation de 3 bienfaiteurs que le monde entier envie à la France en cliquant : (document powerpoint) ci-dessous.

Voir le Fichier : 071026_-_sarkozy_en_avion.pps

Posté par MBOA à 00:01 - IRRESPONSABLE - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire