Esprits Libres: votre Magazine CLAIRE AYMES REPOND A LAVIGNE: A QUAND UNE TRIBUNE POUR LA PRESIDENTE DU CAVAD ? - MBOA

MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

31 décembre 2007

CLAIRE AYMES REPOND A LAVIGNE: A QUAND UNE TRIBUNE POUR LA PRESIDENTE DU CAVAD ?

N'étant pas presque jamais invité pour donner ses arguments contre le Rallye Dakar, malgré les 35000 signataires de la pétition contre cette course qui tue impunément, Claire Aymes, la présidente du Cavad répond point par point à Etienne Lavigne, l'organisateur du Rallye qui brille par le nombre des victimes qu'il fait que par ses œuvres humanitaires scandés à tue tête. Nous avons mis en gras les initiales du nom de Claire Aymes pour les distinguer de celles de Etienne Lavigne.

Dakar 2008 - Lavigne : "Ça reste une grande aventure"

 

Eurosport - mer., 21 nov. 12:32:00 2007  AFP

http://fr.sports.yahoo.com/21112007/70/dakar-2008-lavigne-ca-reste-une-grande-aventure.html

Alors que le Dakar du 30e anniversaire est dévoilé ce mercredi à Paris, l'organisateur Etienne Lavigne en réaffirme les multiples vocations.

 Q. Le Dakar a 30 ans. Il ne part plus depuis Paris et ne traverse plus l'Algérie ou le Ténéré depuis longtemps. En 2008 (5-20 janvier), il évite le Mali pour des raisons de sécurité. Est-ce encore une aventure ?

Etienne Lavigne : Incontestablement oui. Il demeure une grande aventure des sports mécaniques avec un succès qui n'a jamais été aussi fort. Il n'a jamais été aussi 'successful', jamais été aussi médiatisé. Il n'a jamais eu un plateau aussi dense, jamais eu autant de compétiteurs voulant y venir, jamais accueilli autant d'étrangers. C'est une épreuve moderne, inscrite dans son époque, répondant aux contraintes d'environnement et de sécurité d'aujourd'hui.

Claire Aymes :

Le rallye Dakar est devenu une honte nationale dont les motivations ont été tellement bien dévoilées qu’il a dû déguerpir de Paris à cause des trop nombreuses manifestations et des contribuables qui portaient plainte à cause des subventions versées à cette entreprise privée. Le tribunal administratif de Montpellier a d’ailleurs condamné ASO à rembourser les sommes perçues.

Et la ville de Paris a demandé que son nom ne soit plus être associée à cette ignoble entreprise.

Partant maintenant de Lisbonne à qui Amaury Sport Organisation tente de fourguer le concept, il n’a jamais été aussi vilipendé malgré l’omerta médiatique qui le protège. Sensibilisé par le Cavad et d’autres organisations, le Mali lui a refusé le passage sur son territoire en 2008.

L’afflux de concurrents provient de la création du rallye Dakar Etudiants sensé rajeunir l’image plus que ringarde des nostalgiques de l’Afrika Korps et de la Transafricaine Classic dirigée par un ancien directeur du Paris-Dakar. Cette dernière trouvaille est appelée à remplacer un rallye Dakar dont la réputation est de plus en plus empuantie.

 

Q.N'est-ce pas plutôt une affaire qui marche? A combien s'élève le chiffre d'affaires? Quels sont les bénéfices ?

E.L. : Amaury Sport Organisation est une entreprise qui n'a pas vocation à perdre de l'argent mais à organiser des événements de qualité. Pour organiser des choses de qualité, il faut de l'argent. Je ne parlerai pas du chiffre d'affaires ni des bénéfices, mais plutôt du budget global d'un Dakar. C'est plus ou moins 12 millions d'euros, sans compter la production télé.

C.A. : Démonstration de l’art de ASO de vous désigner le doigt quand vous voyez la lune.

Depuis quand ASO est-il une ONG  humanitaire ou écologiste ? On ne lui en demande pas tant. Et son empressement à se camoufler sous ce manteau est visiblement suspect. Amaury Sport Organisation doit faire un maximum de chiffre d’affaires. ET C’EST CE QU’IL FAIT.
DE plus les concurrents ne sont nullement concernés par les objectifs soit disants humanitaires du rallye Dakar. Ils viennent jouer sous les feux des caméras et y perdent pour certains, leurs vies
Chiffres 2007 Le Dakar pèse pour 30% ou plus de l'activité d'Amaury Sport Organisation (ASO)
L'entreprise également propriétaire du Tour de France, affichait en 2005 un chiffre d'affaires de 140 millions d'euros !
Le budget de ASO (l'organisateur du rallyeDakar) serait environ de 30 millions d'euros.
Le budget de "Dakar action Afrique" (voir www.dakar.com/2007/DAK/pr...) est d'environ 100 000 euros par an, c'est-à-dire 0,33 % du budget du Dakar.
Si à ce prix là, cela fait du rallye Dakar une action humanitaire, on peut affirmer que c'est l'époque des soldes sur la bonne conscience.


Q. La sécurité est votre priorité mais chaque année il y a des morts. Il en a été dénombré une cinquantaine en 30 ans, mais les chiffres varient selon les sources. Connaissez-vous le nombre exact de victimes depuis la création du rallye-raid ?

E.L. : On ne tient pas de comptabilité des drames mais c'est une course dangereuse. Dans toute aventure, il y a prise de risques. Le tracé est difficile et technique. Il faut être bien préparé physiquement. Il y a des accidents sur le Dakar comme il y en a sur le massif du Mont-Blanc où 40 à 50 personnes meurent chaque année. Nous avons développé beaucoup d'outils assurant la sécurité des concurrents (Iritrack, Sentinel, colliers cervicaux pour les motards, etc.) et nous organisons aussi pour eux des stages de préparation avant l'épreuve. On est à mon avis la course la plus sécurisée au monde dans la discipline.

C. A. : Le rallye Dakar a 52 morts au compteur. Dans une compétition, si le concurrent prend ses risques, il n’a pas à les imposer aux spectateurs.
Il n’y a que chez ASO qu’on a pu observer les spectateurs menacés lors de l’ascension du Mont-Blanc.
Les spectateurs africains du rallye Dakar ne sont pas des concurrents, ou alors il faudrait le leur signaler d’urgence car ils l’ignorent.
ASO veille sur la santé et la sécurité des concurrents uniquement. Et encore…
En 2007, Amaury Sport Organisation a essayé de camoufler un accident (E. Aubijoux) et d’en occulter un autre (JC. Ghnassia). 3 morts au lieu des 2 reconnus finalement avec E. Symons. Pourquoi puisqu’ils sont irréprochables à ce niveau ?
Les organisateurs du Dakar ne sécurisent pas cette course en Afrique pour des spectateurs dont ils n’ont aucun respect ; leurs propres gouvernements tolèrent les exactions occidentales qui font monter les pics d’audience et surtout, c’est un pôle qui coûte trop cher à ASO pour être mis en place dans les colonies.
Le cynisme qui en découle est évident : Maris Saukans, auteur de l’assassinat de Boubacar Diallo (10ans) en 2006 court le Dakar, impunément en 2008 sous le dossard 352 ainsi que d’autres délinquants routiers connus qui sont sur la ligne de départ pour pouvoir enfin se défouler après une dure année d’abstinence..

Q. Et pour les spectateurs en Afrique ?

E.L. : La sécurité des tiers est un sujet majeur. Nous avons un coordinateur qui travaille avec les autorités locales en Afrique. Nous faisons des campagnes de prévention dans les écoles et 2000 hommes sont mobilisés dans les zones sensibles (orange, rouge ou noire) sur l'intégralité du parcours. Il faut savoir que l'accidentologie dans la zone sub-saharienne est très élevée : 300.000 morts par an, selon un rapport de l'OMS (Organisation mondiale de la santé). Nous en tenons compte.

C.A. : ASO spécialiste du cynisme humanitaire donne dans les cours d’accidentologie. Fichtre ! Lorsque l’un des siens mourra dans un accident, nous lui répondrons que ce n’est qu’un détail par rapport aux 4000 morts/an que nous déplorons en France aujourd’hui. Le Cavad lui donnerons une grande tape dans le dos et proposera d’aller prendre un verre.ASO dit prévenir les spectateurs grâce à des porte-voix.
Prétendre qu’il est suffisant que la sécurité des villageois soit assurée par le passage avant l'étape d'équipes avec haut parleurs est  caricatural du mépris que cette entreprise porte à l’Afrique et aux populations africaines. Ce genre de protection semblerait-il satisfaisante en France ?
C’est la France de la sécurité routière qui appréciera cette mesure draconienne dont l’efficacité est démontrée.
Les nombreuses vidéo ne montrent que des « rubalises » censés protéger les spectateurs.
A 3,10 € le rouleau de 100 mètres !
Cela ne fait pas cher la signalisation pour des organisateurs dont la sécurité est la première priorité.

 
Q. L'écologie est un autre sujet de polémique sur le Dakar. Avez-vous une idée de l'importance des émissions de CO2 dégagées par la caravane ?

E.L. : Maintenant on le sait. On a réalisé un bilan carbone. Le Dakar c'est 22.000 tonnes équivalant CO2, soit un Grand Prix de Formule 1. A titre indicatif, la Coupe du monde rugby c'était 570.000 tonnes équivalent CO2 à cause des nombreux spectateurs venus de très loin (Australie, Nouvelle-Zélande).

C.A. : Du grand n’importe quoi. Ainsi que dit précédemment, ASO n’est pas une ONG et n’a pas pour objet d’être une ONG écologiste.

1) quand et par qui ce bilan a –t-il été réalisé, où et quid des chiffres ?
2) Depuis quand un grand prix de formule 1 est-il le mètre étalon des émissions de CO2 ?
A utiliser des comparaisons fallacieuses, le Cavad prendra comme référence le marathon pédestre dans le désert où une centaine de concurrents est suivie par quelques véhicules.
Par rapport à celui-ci, on constatera qu’une fois de plus le rallye Dakar est d’un lamentable des plus affligeants.

 

Q. Et l'impact sur les dunes, notamment à l'arrivée au Lac rose ?

E.L. : Nous avons toutes les autorisations nécessaires. Je pense que le Lac rose souffre moins du passage du Dakar que du tourisme sauvage le reste de l'année.

C.A. : Avoir des autorisations ne veut rien dire.On est écologiste ou on ne l’est pas. Le Dakar détruit-il le Lac Rose ou non ? La réponse est oui. Quant à l’argument de dire qu’on pollue moins que le tourisme sauvage c’est à voir au vu des nombreux témoignages d’européens qui ont vu le rallye Dakar à l’œuvre. Au retour de la célèbre caravane, ce site reste un énorme tas de détritus à nettoyer d’urgence pour les touristes.

Quant aux dunes, elles ne sont pas faites que de sable. Bien que les plantes ne soient pas nombreuses dans les aires de dunes de sable, elles jouent un rôle important dans la stabilisation du mouvement du sable et la fixation de la position des dunes.
Amaury Sport organisation et son malfaisant Dakar s’en fichent.
ASO a essuyé le courroux relayé par AlWatan en 2005 des associations écologistes françaises et algériennes notamment tant les dégâts irrémédiables causés à la flore, à la faune, mais également à l’état des lieux (dégradation des lits d’oued, destruction des rares pâturages, etc.) ont été nombreux.

A l’époque nous demandions l’élaboration d’un cahier des charges qui contraindrait ce rallye au strict respect de l’environnement en évitant notamment les chemins inter-dunaires où se trouvent les vestiges historiques les plus prestigieux.
L’année dernière Peterhansel a pollué sans vergogne un puits dans le désert devant le monde entier. Il n’a pas réparé, Amaury Sport Organisation non plus.

Mais Peterhansel sera de nouveau de la course. C’est une belle preuve de l’esprit écologique du Dakar. Les dunes saccagés, le

Comme développement durable, on a vu mieux.

 Q. Vous développez ou encouragez des actions humanitaires sur le parcours, n'est-ce pas un alibi pour vous donner bonne conscience ?

E.L. : Ce n'est pas un alibi. On n'a pas attendu un Grenelle de l'environnement pour se lancer dans le développement durable. Ca fait six ans qu'on le fait avec SOS Sahel International qui touche 350.000 personnes dans la région. Les gens qui connaissent l'Afrique ce sont ceux qui y vont. Ceux qui font le Dakar approchent la réalité africaine. Ils ont une sensibilité et une générosité spontanée. Il y eu Daniel Balavoine avec ses pompes à eau, dont tout le monde parle encore. Il y a une fondation espagnole Dakar Solidario qui apporte chaque année du matériel médical en Mauritanie d'une valeur de 600.000 à 800.000 euros.

C. A. : Pipeau !  Encore une fois, ASO n’est pas une ONG humanitaire ni écologiste mais une entreprise destinée à faire un maximum d’argent avec un minimum de pertes.
30 ans, de Dakar : pas une école, pas un dispensaire, ne parlons pas d’hôpital dans les pays les plus pauvres de la planète.

La première humanité consiste a respecter la vie d’autrui.. La première humanité aurait été de dédommager les blessés et les morts causés à des populations qui ne sont en rien concernée par cette débauche de richesse.
Quel blessés africains ont-ils dédommagé, les familles de quels morts africaines ont-elles été dédommagé ?
En France quand on commet un accident on est responsable pénalement et civilement.
Après un accident, quelles enquêtes ont été menées ? les auteurs des faits ont-il été inquités ? NON.
Quand le Dakar a-t-il été inquiété en tant qu’organisateur? NON quand est-ce que son assurance a-t-elle joué ?

Et surtout pour qui ?

Il est temps de produire les noms des africains indemnisés ainsi que les sommes versées. Le Cavad et les associations africaines vérifirons la réalité de ces indemnisations.

L’humanitaire consiste également à respecter ceux qui sont morts à cause de soi. Et là encore les manières d’ASO sont d’un affligeant légendaire. En 2007, Amaury Sport Organisation a essayé de camoufler un accident (E. Aubijoux) et d’en occulter un autre (JC. Ghnassia). 3 morts au lieu des 2 reconnus finalement avec E. Symons

Le Cavad demande depuis des années un débat public contradictoire devant la France entière sur cet énorme mensonge.

Amaury Sport Organisation et le rallye Dakar possèdent toutes sortes de médias.

Ils ont à leur service 500 journalistes représentant 300 médias.

Ils sont pourtant d’une timidité de violette sur ces « importantes actions humanitaires ».

Le rallye Dakar a perverti le projet de Balavoine pour en faire une pompe non pas à eau mais une pompe à fric.

Et au nom de l’argent, tout est permis, surtout le pire.

 

Q. Que répondez-vous à vos détracteurs qui accusent les participants du Dakar d'être des privilégiés qui prennent l'Afrique pour terrain de jeu ?

E.L. : Ce n'est surtout pas un terrain de jeu mais un continent fabuleux où on a l'opportunité d'organiser une compétition sportive. Et il n'y a pas beaucoup de compétitions sportives en Afrique. Les Africains sont très fiers de nous accueillir. Ils soutiennent le Dakar, sont souverains chez eux et je trouve même insultant de juger à leur place ce qui est bien ou non pour eux.

C.A. : L’Afrique sub-saharienne et une partie de la France subissent le rallye Dakar (35.000 signataires à la pétition pour la suppression du Dakar à ce jour, sans média ni publicité)
L’Afrique n’a pas besoin du rallye Dakar et son humanitaire canular.

L’Afrique a certes besoin qu’on organise des compétitions sur son sol.

L’Afrique a besoin qu’une Coupe du Monde de Football soit organisée en Afrique,  et que pour une fois, des jeux olympiques se déroulent sur ses terres.

Le rallye Dakar constitue une injure, un crachat à la face de l’Afrique.

Quand Amaury Sport Organisation et ses séides prétendent respecter un pays souverain, ils ne se vantent plus d’avoir voulu soudoyer les opposants de Abdoulaye Wade lors de la dernière présidentielle sénégalaise avec 17.000 euro à Louga. C’est à se demander qui insulte qui.

Après ce florilège d’arguties plus malhonnêtes les uns que les autres, ASO a oublié le principal argument du tueur européen décomplexé que j’attendais dans la sérénité: « si nous ne faisions pas ce rallye lucratif d’autres le feraient à notre place ! »


Claire Aymes, porte-parole du Collectif Actions pour les Victimes Anonymes du Dakar
Assassiner des enfants n’est pas un sport !
To assassinate children is not a sport !

http://www.stop-rallyedakar.com

Posté par MBOA à 16:00 - IRRESPONSABLE - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    Mais c'est une tuerie

    Ohlala, c'est la mort du petit cheval. Elle les atomisé, ventilé façon puzzle.
    Les gens du Dakar notamment Lavigne n'ont pas peur d'enrhumer le blaireau. Audiard l'avait bien dit: "Les Cons, ça ose tout. C'est même à cela qu'on les reconnaît"

    Posté par Tatayet, 31 décembre 2007 à 21:55
  • Une kärchérisation boostée par le mistral

    Tu l'as dit, Tatayet, une tuerie. Les mains prises dans le pot de confiture, Etienne Lavigne continue à débiter mécaniquement ses conneries. Mais qui peut encore avaler ça?
    Calciné comme il est, il ya des chances qu'il soit viré malgré ses bons et loyaux assassinats.

    Posté par Jean-Mouloud, 31 décembre 2007 à 22:01
  • Il faut stopper le Dakar, par tous les moyens

    C'est plié. Qui osera encore dire qu'il ne connait pas les dessous du rallye Dakar? Il faut arrêter ce massacre, cette honte de la France

    Posté par Philippe, 01 janvier 2008 à 11:21
  • C'est vrai que ce rallye est une honte.. Imaginerait-on des noirs organiser un rallye en Europe à travers les campagnes, écrasant au passage des petits blancs? Non! et même si cela se produisait le rallye serait arrêté de suite!
    L'Afrique mérite le respect, alors arrêtons cette mascarade.

    Posté par Tribu caca, 01 janvier 2008 à 14:45
  • Mazette!

    Qu'est qu'elle lui met. Jésus, Marie, Joseph.
    Cette femme est dangereuse. Il n'est pas étonnant qu'ils veuillent la faire taire. Tatayet parle de tuerie, j'ajoute totale.

    Posté par Hihihi, 03 janvier 2008 à 02:03
  • Dakar 2008 annulé

    Les connards dégagent. Vive Claire Aymes

    Posté par Philippe, 04 janvier 2008 à 12:34

Poster un commentaire