MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

07 janvier 2008

Au nom de cette mère là !

Mlle/Mme Estelle Frattini, au nom des mères et de leurs enfants, et surtout de la mère de Djamous, cet enfant qu'on a failli voler, par vos soins, nous ne pouvons aussi qu'avoir aversion,  abjection pour vous, suite à vos propos orduriers à l'endroit de cette mère que vous jugez avec mépris et arrogance malgré tous les éléments qui accablent votre protégé Eric Bréteau. Il  manque des mots pour vous qualifier, mais une chose est certaine, vous représentez tout ce que l'humanité peut comporter comme horreur. Pour ne pas faire... [Lire la suite]
Posté par MBOA à 00:46 - - Commentaires [38] - Permalien [#]