Esprits Libres: votre Magazine LE DEPUTE MARIANI LES AIMERAIT-IL QUAND ILS SONT ENFIN MORTS? - MBOA

MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

11 janvier 2008

LE DEPUTE MARIANI LES AIMERAIT-IL QUAND ILS SONT ENFIN MORTS?

C'est de leur vivant qu'il fallait que vous vous occupiez de savoir s'ils sont traités comme de vrais Français cher député Thierry Mariani. C'est à croire que vous les aimez morts pour ainsi leur prouver votre amour et votre sollicitude. Le peu d'estime que l'on pouvait avoir des hommes et femmes politiques français et de la France fane à une vitesse V depuis que " grâce à Nicolas Sarkozy, la droite n'a plus honte d'être à droite." *

Sans aucun respect pour les familles et avec l'arrogance qui le caractérise, Thierry Mariani rate une occasion de ne pas , une fois de plus, infester le climat, dans une affaire qui n'est pas encore sur le point de trouver une solution; du moins sur son volet juridique. Les familles des victimes auront-elles des réponses à leurs questions ? Quelque soit le cas, rien ne remplacera les enfants ainsi arrachés à la vie de façon "spectaculaire".
La tentative qui a été celle des médias, de la police, de l'IGN, du ministre de l'intérieur de couvrir une bavure (?) de plus (?), en accusant les victimes, a été mise à rude épreuve par un vidéaste amateur. La vérité sortira t-elle de cette vaste industrie à étouffer les crimes commis sur des  victimes parce que pas françaises comme on le souhaite ?

En s'interrogeant donc, je cite: " «Pourquoi les deux adolescents ne sont-ils pas inhumés en terre française, mais dans leur pays d'origine ?»" le sulfureux député soulève une fois de plus la question de l'amour que l'on peut porter à la France et par cette interrogation, jette la suspicion, accuse les français issus de l'immigration africaine de ne pas aimer la France. Mais, et c'est l'idée qui est dissimulée, c'est la question de la défense des valeurs, de la civilisation des valeurs françaises donc occidentales qui est posée.

Peut-on aimer cette France qui vous renvoie tous les jours à vos origines parce que votre couleur de peau, votre façon de vous vêtir, votre nourriture, votre "Dieu" etc. parce que vos valeurs ne sont pas "identiques" aux siennes ? Tout esprit sain et logique devrait dire NON.
Ceux des français qui sont dans les pays africains n'y sont pas pour leur amour pour ces pays, d'ailleurs ils ne respectent aucune des valeurs de ces pays, ne parlent même pas une des langues locales, pratiquent du communautarisme à outrance etc: pourtant ils y sont et s'y sentent d'ailleurs bien. Il y a donc une erreur quelque part et tout le travail consiste à la trouver donc la résoudre.

Cette idée de défense des valeurs, de la civilisation on l'entend depuis, on la voit circuler, faire son chemin. Mais ceux qui la propagent doivent réfléchir sur ces propos de René GUENON: "Quelques uns parlent aujourd'hui de défense de l'occident, ce qui est vraiment singulier, alors que, c'est lui qui menace de tout submerger et d'entrainer l'humanité entière dans le tourbillon de son activité désordonnée..." 1. L'occident ou la France porte les germes de sa propre décadence et devrait plutôt se protéger d'elle même au lieu de rester dans l'illusion d'une menace dont les causes seraient exogènes.

* Propos de Mariani Thierry.
1- La crise du monde moderne ---Folio Essais


Posté par MBOA à 14:36 - Dignité et Respect - Permalien [#]