MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

29 avril 2008

BERNARD HENRI LEVY MANQUE DE COHERENCE POUR UN INTELLECTUEL

"Robert REDEKER a écrit ce qu’il a écrit c’est son droit le plus imprescriptible, depuis la révolution française, des générations de français se sont battus pour obtenir ce droit tout simple, le droit de s’exprimer, même si on a tort, même si on va  trop loin, la liberté d’expression ne se partage pas". Définition de la liberté d'expression, signée Bernard Henri Lévy.De cette définition, une phrase clé doit retenir toute l'attention, la logique et la raison du lecteur car déterminante pour la compréhension: " le... [Lire la suite]
Posté par MBOA à 11:49 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
28 avril 2008

Ces noms qui ne nous disent rien !

Pour la plupart des pays d'Afrique francophone et d'Afrique en particulier, l'antienne est la même et le Cameroun pays d'exception, n'y a pas échappé. A l'image des autres pays, il a été découvert par un navigateur européen. Avant l'arrivée de ceux-ci, ces ensembles territoriaux et d'individus n'existaient pas. Ce sont, dirait-on, des créations ex-leucodermo pour ne pas dire ex-nihilo. Pourtant, avant de les découvrir, les européens venaient déjà se servir et en humains et en matières précieuses et autres précieux trésors. Les livres... [Lire la suite]
Posté par MBOA à 21:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 avril 2008

QUE SIGNIFIE DONC LA STATUE DU GENERAL LECLERC ?

En 2006, le monde occidental assassinait Saddam Hussein en expliquant à l'humanité entière que cet acte est commis au nom des droits de l'homme et de la libération du peuple irakien. On voit aujourd'hui les conséquences de cette libération. Cet assassinat n'étant que la fin d'un procéssus qui a débuté avec la destruction de la statue imposante de l'homme fort de Bagdad. Chacun jugera de la crédibilité de l'argumentaire au regard de la situation de ce pays en proie au chaos.Mais au nom de quoi les camerounais continuent-ils de subir la... [Lire la suite]
Posté par MBOA à 19:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
23 avril 2008

Le discours sur la Blanchitude a toujours précédé la Négritude.

La mort d'Aimé Césaire a été un tremplin pour certains esprits malveillants de s'en prendre à la "Négritude" en le peignant comme concept racialiste voire raciste pour certains et pour d'autres de le cloisonner dans des considérations infécondes. Ceux des "blancs" qui y voient du racisme n'hésitent pas de poser la question: Et si on parlait de la "Blanchitude " qu'est-ce que cela donnerait ? Une fois de plus ceux et celles de nos "amis" blancs qui se livrent à cette interrogation sont soient de... [Lire la suite]
Posté par MBOA à 15:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
21 avril 2008

LA LECON DE CESAIRE AUX AUTRES ou "BON CESAIRE L'EST FARCEUR"

Indiscutablement, lorsque l'on naît "Grand-Homme", même en quittant ce bas monde, on le reste.  Pour la cérémonie d'aurevoir en son honneur, Aimé Césaire a encore fait la démonstration et de son talent et de cette grandeur qu'on lui reconnait comme durant tout son séjour parmi nous.Dans une société martiniquaise rongée par certains symptômes d'aliénation, dans laquelle paraitre foncé pour ne pas dire "neg" était et continue d'être un poids au regard de la mentalité de certains "Sékélé", les... [Lire la suite]
Posté par MBOA à 14:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 avril 2008

DU PANTHEON et de CESAIRE QUI A BESOIN DE L'AUTRE ?

Qui de Aimé Césaire et du Panthéon a vraiment et réellement besoin de l'autre? La pluie pestilentielle des hommages que la république française semble montrer au poète laisse vraiment dubitatif et interrogateur, de nombreuses personnes en particulier les Antillais et les Africains dignes. Cette façon de courtiser l'une des meilleures pensées nègres que nous n'ayons connue ne cache t-elle pas quelque chose de plus mesquin ?En snobant Aimé Césaire, la France a longtemps cru qu'elle allait lui faire de l'ombre et le ranger dans les... [Lire la suite]
Posté par MBOA à 14:51 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
17 avril 2008

AUREVOIR GRAND NEGRE !

Aimé Césaire grand chantre de la liberté et de la négritude vient de s'en aller. Et comme le disait Amadou HAMPATHE BÂ: "Lorsqu'un vieux meurt en Afrique, c'est une bibliothèque qui brûle". Au-delà de cette disparition, c'est le concert d'hypocrisie chère à la république française et à ses dirigeants politiques toutes obédiences confondues qui m'attriste.  Les vautours et les hyènes utiliseront le "verbe" cher au grand maitre, pour lui chanter des louanges pourtant leurs idées sont à l'opposée des... [Lire la suite]
Posté par MBOA à 18:57 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
16 avril 2008

LE CAMEROUN SUR LE PIED DE GUERRE ?

Pendant que les puissances colonisatrices et principalement la Grande-Bretagne, la France et les États-unis divertissent, désinforment leur opinion publique  et cherchent à braquer les Africains contre Robert Mugabe, elles se gardent bien et la France la première, de dénoncer les travers du roi du Cameroun qui, dans un ultime sursaut de conservation, de séquestration et de personnalisation du pouvoir vient de tailler la constitution à ses mensurations. Cette manœuvre ne serait pas complète s'il n'avait pas aussi, d'un autre côté,... [Lire la suite]
Posté par MBOA à 12:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
15 avril 2008

CES CRIMES COMMIS AU NOM DES DROITS DE L'HOMME

Pendant que des Français sont libérés pour tentative de vol d'enfants tchadiens [Arche de Zoé], certains Africains vont être traduits devant la justice française pour avoir détournés un voilier contenant une trentaine d'européens vers la corne de l'Afrique. Cette partie du continent investie, assaillie, colonisée par la France dont la présence militaire assure le maintien des dictatures dont le but est de permettre le pillage des ressources du continent.Il est important pour tout Africain, de se procurer cette liste non exhaustive des... [Lire la suite]
Posté par MBOA à 12:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 avril 2008

VICTIME DES NATURES

Que de zèle ! Que de montée d'adrénaline ! Que de haine ! Mais qu'avons-nous fait pour attiser tant la haine de ces gens ? Des exclamations qui se terminent toujours par la même interrogation, lorsqu'on a été victime de la violence policière française. Violence qui s'illustre parfaitement lorsqu'elle est en face d'un individu "Noir", parce que de fait, cible privilégiée de la politique du chiffre qui sévit en ce moment et ensuite parce que pour certains de ces éléments de la police, "casser du noir" est... [Lire la suite]
Posté par MBOA à 08:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]