Esprits Libres: votre Magazine POLEMIQUE sur le CRAN: Aveu d'incapacité. - MBOA

MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

08 mai 2008

POLEMIQUE sur le CRAN: Aveu d'incapacité.

Quel spectacle désolant et pathétique comme seuls les nègres savent le donner lorsqu'ils leur faut faire des choses sérieuses. Qu'est-ce qu'ils doivent bien se tordre de rire les autres, de voir qu'ils ont une fois de plus réussi à provoquer la panique chez les négres, incapables de faire face, de travailler ensemble de faire UN même l'espace d'une seconde etc.... En fait, quel bel aveu d'incapacité !
L'affichage ou la mise en avant, d'aucun diront la mégalomanie ou le narcissisme ne sont pas mon fort et tant mieux. Je connais ma cible, je l'ai identifiée et surtout je n'ai pas de guides spirituels ou autres qui dictent à ma conscience la conduite à suivre ou à tenir.

Le CRAN, et encore moins Lozes *, ne sont ma tasse de thé, mais s'ils sont injustement vilipendés, j'essaierai, à ma manière de le dénoncer; comme Dieudonné et les autres sont loin d'être ma tasse de thé, mais lorsque (Dieudonné) a été injustement pris en grippe, je l'ai défendu au point de me faire des inimitiés avec quelques personnes.  Je suis pour le règne de la justice et non pour le règne des "gourous". Je défendrai tout individu de ma communauté, s'il est injustement fustigé et je le dénoncerai la seconde d'après, si j'ai la certitude de ses coups fourrés et qu'il ne reste pas humble dans son petit coin avec sa sale conscience. Et ils sont nombreux à faire le show devant les leurs pour aller s'agenouiller chez l'ennemi.

Seul compte le bien-être de tous et non de quelques individus en quête du manger et du boire.
Et si Demain, j'apprends que Claudy Siar s'est fourvoyé, je le dénoncerai également, mais pas sur la base des calomnies de jaloux et autres petites basses messes . Les individus ne m'intéressent donc pas, ils sont des canaux et parfois de très mauvais canaux même mais restent nécessaires pour la quête de justice.

Ces gens sont des humains comme tout le monde [et même pire que le commun des individus pour certains ]avec ce que cela comporte c'est à dire capables du bien et aussi du pire et  dans ce volet ce n'est pas ce qui manque. Quand on veut la justice, on doit être capable de dénoncer tout et non être sélectif sur certains sujets comme certains le font avec brio et tristesse à la fois.

Faut donc pas confondre s'interposer contre une injustice via un canal et être à la solde des individus
.

MBOA est et restera un esprit libre, à la recherche de la seule justice et non d'une quelconque reconnaissance et je ne suis ami ou complice de/avec personne, le croire est se foutre le doigt dans l'œil car mon seul ami est la quête de justice. Et cette recherche de justice consiste à accorder souvent le pardon tout en restant vigilant ne serait-ce que pour deux raisons: D'une part, c'est reconnaitre qui on est: c'est-à- dire humain donc faillible comme ceux/celles que l'on critique et d'autre part mon amour des miens est au-dessus de petites considérations car mes frères et soeurs ne sont pas mes ennemis malgré nos divergences, car mon ennemi, je le connais.

Certaines causes valent certains sacrifices, mais ceci ne veut pas dire cautionner. Aussi la grandeur des individus se mesure à leur capacité de mettre de côté leur égo (perfidie) pour faire le bien commun. C'est pour cette raison que je partage l'idée d'accepter le CRAN dans la marche du 10 et me refuse à toute polémique puérile, infructueuse et surtout d'individus qui ont des choses à se reprocher également. 

Cette polémique a au moins le mérite d'une chose: elle montre notre incapacité à pénétrer l'ennemi (comme il le fait avec nous) et à le déstabiliser dans ses  bases et ses  projets (comme lui le fait tous les jours avec ceux qui critiquent le CRAN). Je ne suis pas devin, la vaticination n'est pas mon fort, pour essayer de lire les intentions du CRAN et/ou de Claudy Siar, moi je reste patient et attend, car le temps est et reste mon meilleur allié et fournira les réponses aux questions auxquelles je ne peux répondre aujourd'hui.

PS: Excusez-moi d'avoir parlé beaucoup à la première personne, car ma personne ne vaut pas grande chose pour vous l'imposer, mais dès fois, le pathétique et le ridicule vous amènent à sortir de votre réserve.

* Un mail que j'ai envoyé à monsieur Lozes suite à sa réaction à la déclaration de E.Barber, alors que je venais quelques heures auparavant de me sentir solidaire de l'initiative de la participation du Cran à la marche.

Monsieur Lozes,

Arrêtez un peu avec vos politiquement corrects qui desservent le combat des gens qui souffrent de négrophobie pendant que vous mangez à table avec l'establishment. Vous ne pouvez pas en même temps appréciez un geste et ensuite le reniez. Qu'est-ce que vous appelez, je vous cite "Le geste de Madame Barber est fort, un peu trop fort peut-être, mais c’est
un appel aux consciences françaises, à toutes les consciences françaises à
rester en éveil."
Vos prises de positions fantaisistes commencent à agacer plus d'un et il va falloir que vous vous déterminiez clairement. Si vous parlez au nom des noirs, alors il faudra utiliser voire vous accoutumer à leur vocabulaire, car il exprime ce qu'ils vivent tous les jours et non le concocter à votre façon comme vous le faites un peu trop souvent. Vous n'êtes pas tous les Noirs, car eux n'ont pas la chance de flirter avec l'establishment comme c'est votre cas.
Si tel n'est pas le cas, alors cessez de parler en notre nom, cette fumisterie n'a que trop duré. Nous ne vous lâcherons plus, vous et vos acolytes.

 

Dorénavant rejoignez MBOA sur:
http://mboangila.afrikblog.com/

Posté par MBOA à 11:18 - IRRESPONSABLE - Permalien [#]