Esprits Libres: votre Magazine CLAUDE RIBBE "LAVE" KARAM Patrick! - MBOA

MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

22 mai 2008

CLAUDE RIBBE "LAVE" KARAM Patrick!

Mais qu'est ce qui ne va plus entre Ribbe et Karam, cet usurpateur libanais qui se dit ultra-marin et floue les vrais ultramarins en s'appropriant leur combat et en infusant le virus de la division chez les Noirs.
Une chose est certaine, Claude Ribbe qui connaît bien le malfrat, nous le décrit ici avec finesse et un aplomb digne s de respect.
Est-ce le message ci-dessous qui a contraint Ribbe à réagir de la sorte ? Je me réjouis de cette mise au point de l'écrivain, qui se démarque ainsi de l'usurpateur Karam. Lisez plutôt le réalisme de la lettre  (ci-dessous) qui a été adressée à Ribbe et lisez ensuite le réquisitoire  de Claude Ribbe ici: un régal!

Monsieur,
C'est vraiment dommage que vous en soyez rendu là. Je disais tout récemment dans un forum de discussion, que vous avez complètement perdu votre boussole. Celle grâce à laquelle vous aviez pu faire un ouvrage remarquable sur la face cachée de l'histoire de NAPOLEON.Je m'étonne que quelqu'un comme vous se soit fait "roulé" par KARAM et aujourd'hui, ce dernier dispose d'un portefeuille ministériel alors que vous êtes inexistant ! La faute à qui ? Dans l'histoire du peuple noir à travers le monde, jamais on n'avait vu une tierce personne, autre que d'origine négro-africaine, se porter comme étant le porte-parole d'une organisation aussi importante telle que le COLLECTIFDOM. Je pense évidemment à Patrick KARAM. Il s'agit d'une vraie escroquerie, lorsque ce dernier se croit
mieux à même de défendre les souffrances et les humiliations des noirs de France et particulièrement ceux, originaires des DOM-TOM. J'ai d'ailleurs eu l'occasion de le lui dire lors d'un débat après la projection du film "noir
dans les camps nazis" de SERGE BILE. Ensuite très brièvement au téléphone lorsque l'un de ses "apôtres" a souhaité que je lui parle directement puisque lui-même n'arrivait pas à me convaincre. Du moins, c'est moi qui lui expliquais qu'il était honteux pour la communauté antillaise d'avoir comme représentant légal Patrick KARAM. Je pense qu'il est complètement absurde de vouloir opposer les antillais et les africains. Tout simplement, agir ainsi, c'est ne pas avoir assimilé le message du grand poête et homme politique AIME CESAIRE. Tout au long de sa vie, jusqu'à la veille de ses 95 ans il n'a pas cessé de revendiquer ses origines négro-africaines. Que KARAM joue le jeu de la division, on peut le comprendre, car c'est la seule tactique qui peut le faire exister. Le pire n'est pas qu'il en use, mais surtout que les gens n'en prennent pas conscience. D'ailleurs je ne supporte pas la facilité qu'il a, à parler le créole à chaque fois qu'il rencontre un noir, croyant que j'étais antillais... Ce qui est très dommage et très dangéreux pour les générations futures, c'est que vous-mêmes êtes favorable à cette politique de ségrégation entre les antillais et les africains. Je trouve cela très regrettable et en même temps scandaleux ! Le paradoxe c'est que vous étiez le premier voire l'une des
rares personnalités noires de France à souhaiter le transfert de sa dépouille au Panthéon. Quelle honte d'en être arriver là ! Je me réjouissais d'ailleurs, comme un très grand nombre de citoyens épris de justice et de dignité à accueillir avec fierté le refus de la famille de ce grand monsieur. Le plus grand service que vous pourriez lui rendre : c'est de vous battre avec les moyens dont vous disposez afin que tous les écrits de CESAIRE, soient enseignés de l'école primaire jusqu'à l'université dans toute la FRANCE et pas uniqument dans les DOM-TOM. Enfin pour finir je vous conseille la lecture du dernier livre de Mme Odile TOBNER "le racisme français" et je vous encourage également à voir le film en dvd de Spike LEE "Get on the Bus...".  Tout cela pour vous dire que nous devrions comprendre la véritable philosophie de ce pays qui est foncièrement négrophobe. Nous devons prendre l'exemple sur les frères américains car eux ont une expérience dans les luttes que nous menons aujourd'hui en FRANCE pour l'émancipation des noirs de ce pays. Une note d'espoir, pour vous dire que si les américains adoptaient votre politique de division entre les noirs des Antilles et ceux d'Afrique, BARAK OBAMA ne serait pas en phase avec la société blanche américaine avec évidemment le soutien sans faille de pratiquement toute la communauté noire dans son ensemble. Je vous rappelle à toutes fins utiles que son père est Kényan donc africain à part entière. sur ce, je précise que le 10 mai, nous étions quelques uns, à la place de la Nation dans le 12e pour célébrer la commémoration de l'abolition de l'esclavage au titre de cette année 2008 en compagnie d'une grande militante de toujours : Mme JOBY VALENTE. je vous souhaite une bonne lecture et surtout au plaisir de vous lire à défaut de vous rencontrer...

DOUBIAN DE PANAM. (pour l'émancipation de tous les noirs de FRANCE)

Lire aussi : Karam va presser le citron jusqu'à n'en plus finir

Posté par MBOA à 19:57 - INTERÊTS PAS AMITIES - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Manipulation et Aliénation !

    Dans mon esprit de fier Africain, il y a un Être qui me parle ! et qui parfois me juge ! Jamais je ne lui ai donné la permission de me parler et pourtant cet Être sans mon consentement, assaille, harcèle et attaque mes pensées qui sont supposées de moi et de personne d'autre. C'est un anarchiste qui n'accepte pas mes arrière-pensés ni mes opinions. C'est un Homme libre qui se moque complètement de mon asservissement, de mon assujetissement, de ma servitude. Cet Être me rappelle mes principes, mes us et coutumes et enfin détermine mon ECHELLE CULTURELLE !
    Bonne fin de semaine !

    Posté par n'dikitolè, 23 mai 2008 à 15:41

Poster un commentaire