Esprits Libres: votre Magazine INCORRIGIBLES FRANçAIS: De la non humilité à l'humiliation - MBOA

MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

18 juin 2008

INCORRIGIBLES FRANçAIS: De la non humilité à l'humiliation

Bien avant l'opposition contre l'Italie, les français avaient déjà trouvé la cible idéale, le bouc émissaire, une raison à  leur éviction de la compétition: Les Pays-Bas. Oui! L'équipe de Van Basten a fait l'objet de toutes les supputations possibles sur son engagement, son honnêteté, son intégrité quant à produire du jeu face aux Roumains. Elle a été vilipendée, soupçonnée et même accusée de faire couler la France en refusant de jouer contre la Roumanie dans le but inavoué et secret de mettre Knock Out la France. On est bien-sûr des heures, des jours avant les deux rencontres.

Que cachait cette vulgate nauséabonde si ce n'est un cruel manque d'humilité, un narcissisme sauvage et imbécile comme à l'image de la politique menée dans ce pays. Une condescendance puante qui réduisait les adversaires à un simple faire-valoir. Un orgueil mal placé qui oublie de voir que le monde change, les choses évoluent. L'Italie était, dans la tête de nombreux français, qu'un détail que l'on expédierait à la va vite si les hollandais bien sûr, se résignent enfin à être intègres.  Une atmosphère qui rappelle 2002, où la même France a été corrigée par le Sénégal alors que les experts et spécialistes en expertise et spécialisation en tous domaines, faisaient de ce match un non événement.

Inutile de revenir sur ce qui s'est passé hier, car la logique, la raison, n'en déplaise au chauvisme béat et agressif  de ceux qui refusent de voir la réalité, ont pris le dessus sur les élucubrations et supputations en tous genres. La France a été logiquement sortie de la compétition malgré la magnanimité d'âme dont a fait preuve l'équipe hollandaise. Les hollandais ont démenti les médisances des français à leur endroit, pendant que les italiens rappelaient à leurs voisins que la peau de l'ours ne se vend pas avant de l'avoir terrassé. C'est la victoire de l'humilité sur la condescendance et le mépris.

la France devrait apprendre qu'à force de froisser, de manquer d'humilité, elle  finit pas être humiliée et ceci ne se vérifie pas que dans le sport.

Lire aussi: UN MEA CULPA INDECENT

Posté par MBOA à 12:28 - MEPRIS - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    n'a-t-on pas fait croire aux français(es) qu'ils étaient les plus beaux, plus grands (hum maintenant c'est + dur), les plus forts...c'est plus dur auSSi, depuis des lustres, on leur a donné l'illusion à foison c'est l'histoire du corbeau et du renard...camembert qui pue dirait la world company...

    Hé voilà qu'on y est...en plein dans la mouise, la chienlit dirait feu De Gaulle...c'était un vrai précurseur ce grand Charles et dire qu'on l'a viré un joli mois de mai pour se retrouver avec un sous-fifre, un faire-valoir de nabot, un ersatz de président!

    Fallait pas les gars...fallait pas...

    je vais prendre des actions chez Kleenex et Prozac de ce pas...

    Posté par mimi, 18 juin 2008 à 12:44

Poster un commentaire