Esprits Libres: votre Magazine Du Sage africain à l'Idiot occidental . - MBOA

MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

30 juin 2008

Du Sage africain à l'Idiot occidental .

Assassin, escroc, dictateur d'un côté et de l'autre le "Sage". C'est dans ce prisme manichéen et binaire que les dirigeants occidentaux éduquent leurs populations respectives dans leur perception de l'Afrique et des africains tout simplement.
Les africains eux-mêmes embarqués dans ce système de valeurs et de distribution de bons et mauvais points que les occidentaux ont mis en place pour les aider à dénigrer les leurs se perdent et plongent dans cette vaste escroquerie. C'est ainsi que de "sages", étaient qualifiés les Houphouet Boigny, Eyadema Gnassingbé, et maintenant Omar Bongo et Mandela (cas exceptionnel). En somme de bons "noirs" version occident. Et de l'autre côté, de chiens enragés: Um Myobé, Lumumba, Sankara et tous ceux qui avaient fait le choix de ne voir en ce système, la marque d'une intelligente idiotie dont le but est de manipuler les esprits fragiles. Et Robert Mugabe est la nouvelle recrue, le nouvel enragé de nos penseurs occidentaux.

Mais qui a donc dit que la sagesse serait le seul apanage des africains ?

La dernière coulée de salives du ministre français des affaires étrangères à l'endroit du président zimbabwéen Robert Mugabe, au mépris de toutes les règles de bienséance, de courtoisie et de diplomatie, le qualifiant "d'escroc et d'assassin" va dans le sens de cet état d'esprit qui habite nos amis occidentaux dès qu'il s'agit d'un africain. Même le plus insignifiant des occidentaux peut, se permettre de flinguer l'Afrique et les africains, un peu à l'image de ce que disait GOUDJINOU METINHOUE, " Désormais, à la vue de l’européen le plus insignifiant, l’Africain noir le plus puissant est obligé de se poser le problème de sa propre sécurité ". Lorsqu'on a crée des scandales comme celui du Biafra, du Kosovo, lorsqu'on est incapable de dénoncer la politique génocidaire que mène Israël au moyen-orient, lorsqu'on est incapable de qualifier Poutine d'escroc et d'assassin au vue de la Tchétchénie on peut comprendre le courage de la logorrhée occidentale à l'endroit de Robert MUGABE. Celle qui ne répond qu'à cette attitude condescendante du monde occidentale à l'endroit des africains et incapable de voir ses propres errements.

Mais que cache donc ce système d'évaluation qui ne concerne que les africains et non les occidentaux eux-mêmes ? Pourquoi ces derniers sont-ils incapables de trouver des "sages" chez eux au lieu d'en dénicher chez les africains qui ne leur ont pourtant rien demandé ?
Pourquoi les occidentaux veulent toujours avoir des sages en Afrique ?
Chacun apportera sa/ses réponses à ces questions, mais dans tous les cas de figures, l'occident devrait rapidement se trouver un sage pour le sortir de l'obscurantisme dans lequel il s'enferme chaque jour un peu plus.

Posté par MBOA à 15:38 - NIAISERIE - Permalien [#]