Esprits Libres: votre Magazine CÔTE-D'IVOIRE, Le Lycée Blaise-pascal: LA REGRESSION EN MARCHE - MBOA

MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

04 septembre 2008

CÔTE-D'IVOIRE, Le Lycée Blaise-pascal: LA REGRESSION EN MARCHE

Au moment où l'Europe fait le choix de se constituer en un grand ensemble pour des raisons économiques, démographiques, stratégiques et aussi surtout culturelles, l'Afrique fait le choix de continuer dans l'amoncellement, l'isolement par dislocation dans lequel elle a été assignée depuis 1884 par les politiques de prédation des européens. Pendant que l'Europe s'enracine dans son rejet de l'autre par le renouvellement de ses recettes d'hier, qui font de l'Afrique son paillasson pour emprunter l'expression et toutes ses allusions et connotations à la secrétaire d'état aux droits de l'homme en France, l'Afrique persiste à ne pas comprendre qu'elle est en guerre, et continue consciemment à se livrer à ses bourreaux.

C'est dans cet esprit que l'on pourrait classer la ré-ouverture en Côte-d'ivoire du lycée français Blaise Pascal et que la presse française (Gratuit N° 308 Direct-Matin du mercredi 3 septembre, page 07) reprend en ces termes bien ciblés: " Totalement détruit lors des violences anti-françaises de novembre 2004, le lycée français Blaise-Pascal d'Abidjan, en côte d'ivoire, a rouvert ses portes hier. Il accueille pour cette première rentrée 950 élèves de la sixième en terminale".

Les mots ayant un sens, chaque lecteur à travers le monde qui aura accès à ce journal, lira, comprendra et retiendra que: parce que haineux, nourrissant des sentiments anti-français, les ivoiriens s'étaient livrés à la destruction gratuite d'un lycée français (somme toute sur un territoire "indépendant" ivoirien). Minimisant, ignorant, crachant sur près de la centaine d'ivoiriens morts sous les balles des militaires français et la destruction de l'aviation et autres infrastructures, celui qui rapporte les faits met en exergue la violence mais bien plus, la haine gratuite des ivoiriens à l'endroit des français. Le contexte qui a conduit à cette violence n'est qu'un vulgaire détail et les morts ivoiriens avec; seul compte l'œuvre de civilisation de la France en terre africaine.  Cette attitude ne surprendra plus que celui ou celle qui n'a pas compris les enjeux et continue à se nourrir, comme le disait Thomas Sankara: " ...des illusions sur la condescendance suspecte d’un maître qui prétend l’affranchir. Seule la lutte libère... ".

En plus d'une présence militaire dont on nous dit être le résultat des accords ???, qui lui assure la mainmise sur les richesses et leur pillage pour le bénéfice de sa population au détriment des ayants-droits, la France continue l'autre versant de sa politique de destruction du continent par la voie de la culture bien évidemment avec ses complicités africaines directes et indirectes (ici ceux et celles qui par ignorance, s'émerveillent devant la culture occidentale). En maintenant ses barbouzes africains au pouvoir par tous les moyens mêmes les plus scandaleux et antidémocratiques, l'hexagone continue sa colonisation en terre francophone pendant que l'Italie indemnise les libyens.

Les centres dits "culturels français", les établissements français sont ces moyens de pérennisation de cette mort programmée et acceptée par les africains. Qu'est ce qui justifie ce statut de privilégié de ces immigrés français en terre ivoirienne et africaine tout simplement ? Ne se pose t-il pas la question de leur intégration au même titre que la France la pose à ses immigrés sur son territoire ? Sont-ils tous en règle dans ces pays, où ils se font du fric comme me l'avouait un immigré français au Gabon incapable de dire un seul mot dans la langue de la localité où il se fait du pognon ?

Le vrai scandale vient du fait que, ce que la France ne permet pas aux africains sur son territoire, les africains avalisent, autorisent, cautionnement chez eux ces comportements perçus comme tares et concèdent à la France des libertés qu'ils ne concéderaient même pas aux leurs, sachant pourtant qu'ils sont méprisés et interdits de rester eux-même c'est-à-dire d'exprimer leur culture en terre hexagonale. La soumission à cette colonisation atteint le comble, lorsque ces établissements (Dominique Savio, Fustel Coulanges, Lycée Blaise-Pascal etc.) sont perçus par les africains comme des lieux de l'excellence poussant au snobisme et au mépris, ceux des compatriotes ayant fait le choix d'envoyer leurs progénitures dans les établissements locaux. Au poids des programmes scolaires déjà inadaptés et destructeurs de toute prise de conscience, s'ajoute celui de la glorification des héros venus d'ailleurs dans les frontons des établissements. Quelle galère !

Quel est l'intérêt de ce lycée Blaise-Pascal comme de biens d'autres en terre africaine, si ce n'est la pérennisation de la colonisation, de l'oubli des langues africaines, de la négation des héros africains, de négation de la culture africaine. Si ce n'est l' expression d'une culture hexagonale qui a résolumment décidé d'en finir avec une autre depuis l'expédition militaire de Napoleon Bonaparte en Egypte en 1798 et qui continue donc son travail de sape par des insituts et autres centres dits de "Savoir".  Si ce n'est enfin l'aveu de faiblesse de l'Afrique incapable de défendre sa culture.

Posté par MBOA à 13:50 - COLONISATION SOFT - Commentaires [16] - Permalien [#]

Commentaires

    Bonjour Mboa,
    Un excellent travail d'éveil de conscience qui vaut son pesant d'or en cette période où la France,longtemps décidée à faire la grande lessive idéologique du continent, nous fait la démonstration éclatante que nous sommes et seront toujours des peuples à éduquer, à civiliser bref, des gens sans conscience à qui il faut toujours apprendre des leçons du "SAVOIR".Le constat est accablant:Le lycée Charles DE GAULLE en République Centrafricaine et la place V.G.D'ESTAING méritent d'être rebâptisés aux noms des héros de ce pays.Du reste, cher Mboa, il est plus que temps de crever l'abcès, avec une volonté inébranlable, pour sortir de cette tutelle politique dont la France s'est ouvertement affranchie.

    Posté par Boucantier, 06 septembre 2008 à 13:42
  • trop marrant

    le lycée blaise pascal la perenisation de la colonisation

    mais quel est le gros connard qui a écrit sa!
    j'imagine que ce sont les meme personne que toi qui parle de l'invasion africaine

    toi t'es vraiment un blagueur !
    tu te considere comme journaliste?
    celle la c'est la meilleur de l'année

    Posté par nique ta mere, 06 septembre 2008 à 17:56
  • Les immigrés français en Afrique réclament-ils l'aide sociale comme un droit? Squattent-ils des maisons ou des églises en étant défendus par des gloires africaines?
    Allons, un peu de mesure pour éviter le ridicule.
    A deux situations différentes, deux analyses différentes, sinon on va réclament que les africains trop riches versent des soutiens humanitaires aux européens en difficulté.

    Posté par felgibre, 07 septembre 2008 à 07:29
  • Et si l'analyse se faisit autrement

    C'est bien beau et très "intellectuel africain" ton billet.
    Je pense que , nous autres africains, avons du boulot à faire, au niveau de notre propre conscience.
    Pourquoi ne refusons-nous pas tout court, de nous rendre en france pour une partie de nos études?
    Pourquoi ne refusons-nous pas les "aides" venues de la france et de l'occident?Car sans cela , nos gouvernements sont incapables de boucler les fins de mois.
    Arrêtons de mener un combat, d'avance perdu, tant que nous mêmes , ne combattrons pas la mauvaise gestion de nos biens;
    Mr Mboa, comment justifiez vous l'enrichissement des fonctionnaires de nos états, et en plus sont acceptés par nos propres populations, les glorifiant, les sollicitant comme parrains à toutes les manifestations.
    Mr Mboa, le prmier combat, et le plus important, c'est celui que l'Afrique noire mènera, contre la corruption, le détournement,le refus des débats d'idées, les confrontations et pouvoir assumer la responsabilité.

    Posté par hiler, 07 septembre 2008 à 20:37
  • Nous disons la même chose

    Bonsoir Hiler,
    Je ne pense que nos analyses respectives soient divergentes.
    Seulement vous semblez minimiser la force d'oppression des bourreaux et leurs complices africains en arguant que les populations acceptent cet état des choses.
    L'enrichissement des fonctionnaires ? C'est la conséquence de la de ce que je décris; le manque d'amour que nous témoignons à notre culture, à nos pays respectifs; ce qui pousse à "voler" éhontément la chose publique en ayant aucun remord de nuire à son pays, au reste de la population.

    Posté par MBOA, 07 septembre 2008 à 22:12
  • Ignorance fatale

    Cher(e) nique ta mère,
    D'abord vous méritez bien votre pseudo.Ensuite vous semblez ignorer le désastre dans lequel l'Occident a plongé l'Afrique à travers l'exploitation de ses ressources et l'ingérance systématique dans ses affaires intérieures.Ici, on ne blague pas! on réfléchie,on s'instruit,on se cultive,pour dire mieux,on muscle notre conscience afin de réagir aux dangers permanents et aux idéologies qui conditionnent l'Afrique dans les profondeurs du désastre.Si vous avez une méconnaissance de la géo-politique du continent, relisez les billets de Mboa, allez faire un tour en République Centrafricaine.Vous constaterez visuellement l'ampleur des dégâts.
    A vous, mes salutations

    Posté par Boucantier, 07 septembre 2008 à 22:29
  • mais oui

    le manque d'amour entre les noirs... c'est surement ce qui pousse cetains a appeler les autres traitres ou bounty
    a bon entendeur

    Posté par josé, 07 septembre 2008 à 23:33
  • de la moderation

    les amis , un peu de modération dans nos échanges, c'est l'esprit de ce site.Pas d'insulte SVP

    Posté par hiler, 08 septembre 2008 à 10:06
  • Faut pas perdre son temps !

    Bonjour Boucantier,Hiler,

    Ne perdez pas énergie et temps à répondre à des gens qui n'ont aucun moyen d'argumenter. Ne leur donnons plus l'occasion. A les lire, ne serait-ce que sur la forme, on peut juger l'excellente nullité de ce que çà représente.

    José,
    Je ne pense pas que l'expression "Bounty" ou traitres soient lancée par simple jalousie. Mais c'est le comportement des uns qui poussent les autres à ces expressions bien méritées en plus.
    Comment qualifierez-vous des gens (Noirs) qui passent leur temps à dénigrer les autres sous des prétextes fallacieux devant leurs amis "Blancs" ?

    Posté par MBOA, 08 septembre 2008 à 11:04
  • mdr

    je ne vois pas trop en quoi apprendre le français dans un lycée français est source de colonialisme!
    au contraire apprendre a parler une langue étrangere avec des professeurs issus de cette nationalité est une véritable chance
    comme beaucoup d'autre ce site crache sur un drapeau alors que ceux qui l'insulte et le descende on largement bénéficié des ces largesses et n'ont jamais connu les choses qu'ils denoncent colonisation et compagnie .
    de plus pour tous les eleves de nationalité ivoirienne qui viendront par la suite en france cela représente une réel aide a l'acclimation au niveau scolaire.
    je ne vois pas en quoi cela est mauvais!
    j'ai bien l'impression que la seul chose qui anime ce site est casser du français ou du diable occidentale

    Posté par ntm, 08 septembre 2008 à 11:52
  • C'est vrai, vous ne pouvez pas !

    Monsieur NTM,

    Effectivement, ce n'est pas fait pour que vous voyiez quoi que ce soit. Le contraire m'aurait surpris.

    Je vous pose une question néanmoins: En quoi cela est-il dérangeant qu'un enfant né de parents français apprenne d'abord et seulement l'allemand, qu'on lui parle des héros allemands en oubliant de lui parler de Napoléon, Voltaire, blaise pascal et relègue le français sa langue maternelle aux oubliettes ?
    C'est pour que plus tard, lorsque cet enfant ira en Allemagne, s'acclimate et se mette au niveau scolaire des allemands.
    Dois je continuer à vous paraphraser ?

    Laissez tomber, vous avez vous même répondu et je vous cite une fois de plus: " je ne vois pas trop en quoi apprendre le français dans un lycée français est source de colonialisme!" ==> Ce n'est vraiment pas pour vous décidément.

    Posté par MBOA, 08 septembre 2008 à 15:50
  • quel farceur

    chere mboa
    je vous ferais remarquer que ce dont vous parler existe deja!
    depuis plusieurs années des enfants allemands et français en bas age aprenent dans des ecoles spécialisés a la fois l'allemand et le français et les programmes étudiés de façon partagé une fois l'age requis une parité entre l'histoire française et l'histoire allemande!
    pas de chance pour vous car cela est vu comme une politique de coopération et de partage dans le cadre européen et il n'y a rien de colonial la dedans !
    de plus au lycée français d'abidjan je crois que l'inscription est libre et n'est nullement obligatoire !
    je crois vraiment que c'est vous qui ne pouvez pas c'est a dire qui etes impuissants
    votre haine et votre rage finira par vous detruire . votre hypocrisie elle vous rend ridicul

    jetez donc votre portable vootre telephone votre television radio voiture arrétez de prendre l'avion etc ...
    si vous soulez sortir du monde occidental

    de plus ma phrase sur l'acclimatation pour le niveau scolaire français n'a encore rien d'obligatoire . mais SI un enfant se rend en france il aura beaucoup moin de probleme d'adaptation
    mais suivant votre adage "vous ne pouvez"
    sacré farceur

    Posté par NTM, 08 septembre 2008 à 16:45
  • Lire vous pose vraiment un problème

    Monsieur NTM,
    J'arrête là, le pugilat verbal; comme je vous le disais tantôt, ce n'est vraiment pas pour vous.
    De plus, nous constatons que la lecture pour ne pas dire la compréhension de ce que vous lisez, n'est pas trop votre fort.

    Vous me demandez de jeter portable et autres ! Voila encore une mise en scène de votre marque de fabrique: La méconnaissance pour ne pas dire l'incurie.
    ==> Bien que lire vous pose visiblement de problème, je vous exhorte vivement à consulter le bouquin "les inventeurs noirs " de Yvan Sertima.
    Pour votre petite gouverne dois-je vous rappeler qu'un Noir Georges Nicolo est à l'origine de votre télé-cathodique ? Cet instrument qui est la source de vos édifiantes connaissances que vous faites partager avec beaucoup de brio actuellement.

    Vous êtes malade d'incurie, mais il n'est pas tard pour vous informer.

    Bien à vous cher NTM (Nique Toi Même)

    Posté par MBOA, 08 septembre 2008 à 17:14
  • alors la elle est bien bonne

    chere mboa decidemment le ridicule .. bon vous connaissez la suite . ne me parlez pas de compréhension et encore moin de sens critique!
    ce livre auteurs et savants noir nous donnent les inventions réalisées par des noirs certes (deja il faudrait dire brevet et non invention) de plus tout les noirs figurants dans cet ouvrage ont été en contact avec la civilisation occidental si décadente et corrompu et on tous été a l'école occidental source du colonialisme!
    la boucle est bouclé les bouches vont se fermer cqfd

    puisque vous n'etes meme pas capable de defendre vos articles faseu et provocateur, que vous ne pouvez meme pas defendre votre point de vue je vais m'arréter la .
    amicalement

    Posté par NTM, 08 septembre 2008 à 20:36
  • quel courage

    merci d'avoir publié mon message je dirais pour conclure definitivement
    la vérité est comme les fesses beaucoup sont obligé de s'asseoir dessus

    Posté par ntm, 09 septembre 2008 à 12:14
  • Vous êtes un pauvre con !

    Monsieur NTM,

    Vous devrez êtes couvert de honte, face aux accusations que vous portez. Vos messages ont bel et bien été publiés et nous lisons vos grossièretés.
    Mr MBOA, laissez cet idiot à sa place avec son verbiage.
    Qu'est ce que des gens peuvent être imbéciles et bêtes.

    Posté par PLL, 09 septembre 2008 à 17:13

Poster un commentaire