Esprits Libres: votre Magazine MAIS QUE NOUS VAUT DONC CETTE OVERDOSE A LA OBAMA ? - MBOA

MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

28 octobre 2008

MAIS QUE NOUS VAUT DONC CETTE OVERDOSE A LA OBAMA ?

Obama par-ci, Obama par-là , Obama en veux-tu ? Obama en voilà ! A toutes les sauces, l'ingredient Obama est présent. A ce rythme d'ici le 4 novembre, il ne serait pas surprenant de voir les premières victimes de l'overdose à la Obama.  La pantalonnade atteint le comble lorsqu'à Sarcelles, le candidat "Noir" aux élections cantonales Youri Mazou, est surnommé par une personnalité du PS, de "Obama de Sarceles".
Faut-il voir dans cette comparaison, le fait que les deux candidats soient des pions d'un système et de quelques mains qui les pilotent derrière ?

L'enthousiasme fortement palpable en France que suscite le candidat définitivement admis comme "Noir"  par la pensée occidentale, rend perplexe pour ne pas dire dubitatif  voire suspicieux sur la sincérité de cet élan approbateur pour un candidat "Noir".  La symphonie d'éloges de la classe politique française et des médias sur la personne de Obama est tellement bien jouée, que sa spontanéité et sa sincérité en prennent un sérieux coup.

On ne se croirait plus être en France.  Oui! Ce pays dont les institutions sont hautement discriminant et excluant pour les Noirs et les Arabes et qui aujourd'hui trouve génial qu'un candidat "Noir" soit en passe de devenir président des USA. Du moment où ceci est hors de l'hexagone, la matrice n'étant pas menacée alors on ne peut que s'en réjouir. La devise semble la suivante: "Tant que ce n'est pas chez nous".
Il suffit de regarder l'assemblée nationale ou le sénat de France ou les pôles de décision des entreprises ou de l' administration pour voir toute la pâleur aveuglante qui en jaillit car refusant toute couleur synonyme pour les pontes de cette France "Blanc,Blanc, Blanc " de souillure des institutions et ainsi comprendre le scepticisme qui habite aujourd'hui les observateurs de la vie politique de l'hexagone face à cette hérésie sur la personne de Obama.

Quelles que soient les raisons qui  hissent le candidat "Noir" à ce niveau des élections présidentielles, les Etats-unis sont entrain de démontrer que cet espace n'est pas la propriété politique, encore moins intellectuelle des "Blancs"; car l'histoire nous apprend qu'ils n'en sont pas originaires . Si la population blanche a brillé ou brille toujours par sa négrophobie (les propos insultants à l'endroit de Obama), par son égoïsme, s'accaparant de tout en excluant les autres jusqu'aux autochtones, nous savons que c'est pour des raisons fallacieuses.

Est-ce peut-être pour leur qualité ou condition d'allogènes, que les Noirs et les Arabes sont condamnés à mordre le goudron en France et paradoxalement être encensés lorsqu'ils brillent ailleurs que sur le territoire français ? Dans tous les cas, il est un constat qui ne saurait souffrir d'aucune contradiction: En France on n'aime les Noirs et les Arabes tant qu'ils restent là où l'imaginaire du français de souche les place.

Posté par MBOA à 19:31 - USA_Présidentielles - Commentaires [24] - Permalien [#]

Commentaires

    Excellent point de vue, cher ami.

    Et pour vous paraphraser, je dirai que les noirs et les arabes doivent cesser de se laisser mettre en boîte par un occident arrivé à essoufflement et ne sachant plus répondre aux illusions que cette culture avait entretenu en 600 ans d´un hégémonisme riche en absu en tout genre. Mais voyez-vous, à la fin, pour sortir de leur prison de négation ou de soumission culturelle, les noirs ou les arabes casernés en occident doivent apprendre à reconnaître et choisir leurs propres idoles avec lesquels leurs rêves d´espoir et de liberté ont meilleure chance de se réaliser. Et c´est le cas avec Obama à tout point de vue. Parce qu´il est conciliateur et brillant dans sa dialectique. Prenez la peine de lire son discours politique, et si vous êtes versés dans la dialectique, vous y découvrirez d´incroyables vérités dont celle-ci : "Nous ne pouvons plus attendre que certains s´enrichissent scandaleusement pour que, par simple ruissellement, cette richesse retombe sur nous" (traduction libre). Ajoutez à cela l´appel qu´il a fait aux noirs et préjudiciés sociaux à prendre leurs responsabilité avant d´exiger des autres qu´ils l´exercent à leur place, vous obtiendrez un discours politique d´une rare intelligence sociale et économique.

    Il est un fait que l´occident, après des hésitations d´usage et de politique, chante aujourd´hui les louanges d´Obama. Et nous savons bien qu´ils vont essayer, comme toujours, de s´accaparer de ce smbole pour asseoir leurs vues et leurs intérêts. Comme toujours. Mais n´oubliez pas, nous sommes là aussi. Et cela de par le monde entier. Et si Obama sent derrière lui le soutien et l encouragement des siens à chercher les meilleurs moyens à retrouver l´équilibre philosophique humain perdu, il servira notre cause à tous. Mais s´il est seul et abandonné à lui-même, ceux qui ont le bras long auront vite raison de lui. Nous n´avons pas le choix; après tout, nous avons tout à gagner, rien à perdre. Et grand Dieu, l´homme, croyez-moi, est brillant. Cela console et prouve que malgré la destruction mentale, les sévices et les privations qui ont toujours été volontairement opérés sur nous des siécles durant, l´espoir, malgré tout existe bien. Et cela, c´est absolutly wonderfull. Parce que sous cette belle étoile nos enfants peuvent prendre exemple et cesser de désespérer. Et changer le monde si celui-ci ne leur ouvre pas les portes grandes á leurs rêves légitimes. Où qu´ils viennent, d´où qu´ils soient.

    Musengeshi Katata
    "Muntu wa Bantu, Bantu wa Muntu"
    Forum Réalisance

    Posté par Musengeshi Kat, 28 octobre 2008 à 21:06
  • Encore une fois, bravo Mboa de pointer du doigt l'hypocrisie, voir le cynisme occidental d'une maniere generale et francais en particulier. et ce qui est frappant dans cette loghorree mediatique sur Obama, c'est qu'il ne parle jamais de ce qui, pour moi, me parait essentiel dans le personnage politique de cet homme, c'est-à-dire en tant que representant d'un SYMBOLE fort. car desormais on verra aux usa des jeunes gens se dire qu'ils voudront devenir des futurs obama, et non plus majoritairement des tyson, des 50 cent ou des Usain Bolt... et ces effets se feront ressentir dans toute la diaspora Kamit au dela des frontieres us. pour exemple, on assiste en ce moment à un reveil des consciences plus saignant en Amsud où les populations kamits souffrent encore de discriminations à peine voilée. et cela, l'effet Obama y est pour beaucoup.
    mais ces merdias occidentaux ne l'ebruitent pas car comme tu le dis, tant que cela se passe chez les autres c'est "super"...quelle hypocrisie! or plus pres de chez nous, celle que le nain à talonnette nous presentait comme la Condi Rice francaise, je veux nommer Rama "fond de teint" Yade est presque mis au placard avec sommation de la fermer et risque meme d'etre viree du gouvernement! en somme la devise occidentale c'est "sois nègre et tais toi!", c'est à dire un banania...
    mais la fourberie francaise trompe de moins en moins et leur éclatera à la figure. mais ce qui est certain, c'est que ce n'est pas demain qu'il y'aura ici un Obrama francais!

    Posté par setkem, 28 octobre 2008 à 21:30
  • comme disait wade, ce sera un président américain.

    Il n'évacuera pas l'Irack (de toute manière il ne le peu pas).
    Il voudra renforcé les déploiement otanien en afganisthan
    Il cherchera à endigué la chine
    Il voudra continuer à faire refluer la russie
    Il aurat toujours une politique africaine binaire (terrorisme, ressources)
    Il serat contre toute défense européenne
    Il sera l'ami de sarkozy

    Pour faire simple rien (ou presque) de nuef sous le soleil!

    Posté par baraton edouard, 28 octobre 2008 à 23:01
  • MAIS QUE NOUS VAUT DONC CETTE OVERDOSE A LA OBAMA ?

    Camarades,

    Obama suscite certes beaucoup d'espoir. Il demeure néanmoins une leçon que la vieille Europe,la France et l’Homme blanc en général refusent d’accepter que l’Homme noir est un Homme avec les mêmes capacités.
    Obama va t-il servir quels intérêts? Ceux des opprimés et exploités du monde et plus particulièrement de l'Afrique d'où vient son père?Soyons mesurés dans nos emballements et restons vigilants.

    Dr LEY-NGARDIGAL Djimadoum
    - Rédacteur en Chef de Tchad Espoir
    http://www.tchadespoir.net
    - Secrétaire Général de l'ACTUS
    (Action Tchadienne pour l'Unité et le Socialisme)
    - Président du COPORT

    Courriels: dley@hotmail.fr
    Tél: 00 33 6 29 97 25 71

    Posté par Serge Mobet, 29 octobre 2008 à 10:43
  • Je n'y crois pas!

    Hélas, OBAMA l'orateur brillant, l'homme du futur ne passera pas, il a un défaut : Il est noir! Noir, métisse, qu'importe! Beaucoup parlent de sa couleur, beaucoup moins l'excellent et brillant cerveau qu'il est. Tout comme sa femme qui, pis encore, vient d'un monde prolétaire noir afro et qui a fait des études prestigieuses.
    N'est-ce-pas là un quota bien tombé?
    Le blanc voit toujours sa couleur. Lui, le noir, tente de le faire oublier, mais rien à faire : Beaucoup ont peur et les médias français (demandez à LCI qui boycotte tous mes messages, ex qui veut dire qu'ils montent une stratégie pour le bien des CAIN-PALIN, quelle horreur!) mentent littéralement sur le bien-fondé d'un OBAMA...
    Ce monde préfère encore BUSH, c'est mieux, c'est rassurant, ils font la guerre aux méchants et les méchants doivent crever!
    Bref, OBAMA ne passera pas : Trop, beaucoup trop de racistes!
    Regardez votre télé, lisez ces articles dans les journaux qui ont le monopole d'être médiatisés...
    Je suis triste, mais au moins, on sait que le monde va très mal avec l'avenir "aprèsBUSH,PALIN/CAIN, brrr, ça fait froid dans le dos!

    Posté par DANIELLA, 29 octobre 2008 à 11:38
  • voyons voir !

    Merci les amis pour vos contributions respectives.

    A Baraton,
    Pour une fois je dois avouer que je partage votre lecture, car je crois aussi pour ma part que le seul impact que Obama puisse avoir sur les africains reste d'ordre PSYCHOLOGIQUE. Nous sommes donc dans la symbolique du psychologique et rien d'autre. Car je ne le crois pas assez fort pour modifier la logique des rapports entre l'Afrique et l'occident.

    Serge Mobet,

    Si je puis m'exprimer ainsi, permettez moi de dire que votre propos est d'une naïveté profonde et donne une dimension (que j'ai toujours combattue) messianique à Obama. Vous faites lourdement fausse route dans votre perception.

    Posté par MBOA, 29 octobre 2008 à 11:57
  • LA FRANCE EN EST LA !

    Bonjour, Mboa

    Barack Obama est un cache sexe pour le pouvoir racialiste Français. Faire de l'obamania, c'est une manière de se donner bonne conscience, ça ne trompe personne. Quant à Youri Mazou, surnommé par une personnalité du PS, de "Obama de Sarceles, c'est de la PORNOGRAPHIE !

    A+

    Posté par A2N, 29 octobre 2008 à 12:44
  • Obamaniacs calmez vous

    Ce que je ne comprends pas moi c'est aussi l'engouement des gens pour un homme qui se présente aux présidentielles américaines, juste pour sa couleur. Les médias sont entrain de vous laver le cerveau.

    Chaque fois qu'il dit un truc, c'est de la pommade. Genre tout à l'heure il a dit que les soldats us faisaient un travail magnifique en Irak et en Afghanistan... Ah oui magnifique le génocide, les viols, les tortures, les massacres de civils et les attentats false flag, c'est vraiment super gros batard.

    Puis il a dit : "Pourquoi est ce qu'on paye 10 milliards de dollars par mois "pour l'Irak" alors que le gouvernement irakien est assis sur du pétrole ?"

    Bah oui voilà, on y vient, pourquoi après avoir détruit le pays pour 150 ans, l'avoir pollué à l'uranium appauvri ce qui va causer un vrai génocide, pourquoi ne pas prendre le pétrole puisque vous les avez tant "aidé" ?...


    Je peux vous assurer d'une chose : Il est tenu en laisse par les mêmes personnes qui tiennent Bush, c'est un pantin de plus, comme Mc Cain qui joue le rôle de l'outsider façon Segolene Royal tandis que les médias nous vendent du Obama jusqu'à vomir, comme ils nous ont vendu du Sarkozy jusqu'à l'overdose 2 ans avant la campagne présidentielle.

    Vous croyez que c'est qui Obama ? Sa femme est membre du CFR, qui est le siège de tous les pourris puissants aux usa. Lui son mentor est mec qui s'occupe de créer des guerres un peu partout.

    Ce mec est un pion et le fait qu'il soit noir ou blanc ou beau gosse je m'en bat.

    Posté par fred, 29 octobre 2008 à 12:47
  • Mon inquiétude ( agitation causée par l'appréhension ) face à " l'Obamania "

    Le 4 Novembre prochain se réaliseront les élections présidentielles dans le pays qui a provoqué le plus de guerres, d'invasions, et d'interventions dans le monde depuis la chute du tristement célèbre Adolf Hiltler. Ces élections de novembre aux Etats Unis d'Amérique se célèbreront juste au moment où une certaine élite anglo-saxonne a pratiquement conduit le monde au bord d'une crise qui nous rappelle la dernière crise des années trentes du siècle passé.
    L'histoire contemporaine nous rappelle que c'est justement dans un conteste de crise mondiale comme celle que nous vivons en ce moment que fut élu en 1932 un jeune leader du parti démocrate américain: Franklin Roosevelt celui-là même qui lança une série de mesures économiques appelées " New Deal " ( Nouveau contrat ) pendant la grande dépression, mesures qui finalement soulagèrent le peuple américain complètement appauvrit.
    Dans son livre intitulé " The Audacity of Hope. Thoughts on Reclaiming the American Dream " ( L'Audace de l'espoir,Barack Obama,Editions Presse de la cité )son discours apparaît frais, nouveau, attractif face à un discours engourdi, lourd et stupide de son adversaire le républicain conservateur John Mac Cain et de sa colistière Palin plus connue pour ses frasques vestimentaires et esthétiques.
    Obama vient donc à mon avis combler un grand vide: la pauvreté intellectuelle entretenue par les deux grands partis qui ne représentaient plus le peuple américain, celui-ci ne comprenait pas pourquoi leurs impôts étaient mal dépensés dans des guerres stupides en Irak et en Afghanistan, dans des camps de tortures dignent du Tercer Reich à Guantanamo, dans les sponsorisations de coups d'état, dans le soutient de dictatures les plus cruelles et cyniques au nom de la démocratie.
    Obama ne l'oublions pas représente le pays le plus puissant de la planète. Il s'est crée un grand optimisme ingenu ( innocent et naïf ) face à la candidature et au triomphe imminent du jeune sénateur Obama.
    Le nouveau " Afroroosevelt " aura de nombreux problèmes à résoudre dans son propre pays et ensuite dans le monde.
    - Il devra aider les pays d'Afrique d'où est originaire son père à leurs indépendances réelles et à se libérer des pseudo-démocraties prédatrices et cruelles
    - Il devra éliminer les projets militaristes comme l'AFRICOM qui représentent la création de bases militaires en Afrique
    - Il devra freiner les projets comme ceux des cultures transgéniques encouragées par USAID et les multinationales comme Monsanto
    - Il devra élimer les grandes contaminations ambiantales et environnementaltes causées par les grandes multinationales de son pays en Afrique.
    Comme africain, je ne pense pas que l'élection du sénateur Obama comme premier président d'origine africaine soit seulement un problème de " couleur de la peau " où tous les africains devraient automatiquement faire preuve de solidarité pigmentaire; c'est un problème essentiellement idéologique. Nous verrons donc à partir du 20 janvier 2009 quand il assumira la présidence jusqu'oú pourra aller " l'Audace de l'espoir " et la refondation du " rêve américain ".
    Personnellement je souhaiterais qu'Obama une fois élu ne se transforme pas en majordome ( maître d'hotel dans une grande maison ) de la " Maison Blanche " sinon en maître ( celui qui a les pleins pouvoirs ) de la " Maison Blanche "
    Le monde entier retiendra son souffle! Affaire à suivre donc !

    Posté par n'dikitolè, 29 octobre 2008 à 14:23
  • French Obama ?

    La fin du texte fait allusion à la représentation quasi nulle des noirs et arabes dans les élites légitimement élues de France.
    Sarko ,peut-être par démagogie,non... sûrement par démagogie,a exposé quelques charmantes dames "ethniques" aux responsabilités ministérielles.
    (Notons au passage que le DRH qui recrute les journalistes féminines de LCI n'est pas "raciste" ni avare en quotas "de couleur".Elles sont plusieurs et ....vraiment superbes.)

    Pour ce qui est du contrôle racialo-démocratique des institutions françaises il convient de rappeler que :
    - les Gaulois n'ont pas chassé ni génocidé les nations Bantoues ou Zouloues du nord de la Loire, apparemment et même en remontant à 10 siècles avant JC.
    - tout français, c'est à dire être humain né sur le sol de France ,quelle que soit son origine ethnique et sa couleur de peau est libre et bienvenu à se présenter aux suffrages populaires.

    Peu de nos concitoyens d'origine africaine ou arabe semblent intéressés par ces carrières.
    Que proposez-vous pour palier ce manque d'appétit?

    La Loi est claire à ce sujet, il n'y a pas de "race" dans les textes qui régissent nos institutions.
    Dieudo me pardonne.
    Ceci dit il y a effectivement une confession du livre qui semble surreprésentée dans les couloirs du pouvoir de la France.

    ...

    Posté par Tartar, 29 octobre 2008 à 14:55
  • Même bâteau!

    En créole, on dit : "Mem bet, mèm poèl!" , (cad) : "Qui s'assemble se ressemble".
    Vous avez l'équivalent en France, l'IFRI (ex), ainsi l'OBAMIA n'est pas pire que le CAIN/PALINMANIAS et l'idéologie noire en plus, dont vous parlez, M.Kat, n'est jamais bonne pour les gens, on en fera l'addition, de toute façon, aux résultats des élections.

    Oui, je vous rejoinds, M.Kat, OBAMA a un cerveau, et c'est dans le sens où tourne la terre, il semblerait et c'est bien, c'est magnifique, mais hélas, pas pour tout le monde...

    Posté par DANIELLA, 29 octobre 2008 à 15:05
  • LE QUOTA (KOTA, en créole)

    A Tartar, tu tiens toujours le même discours, celui de tes parents et arrière-grands-parents, ce qui exprime que tu t'es déjà fait dépassé.
    Les noirs, les beurs, tout un métissage en fait, est sorti, depuis déjà pas mal d'années, nous sommes fin 2008 (21ème eh oui déjà!), et et et, des noirs se font recalés, de par leur couleur ou de leur provenance (adresse =93 ou quelque chose comme cela).
    Beaucoup se proposent, peu sont élus, c'est comme la télé, il ne faut pas de basanés, bizarre non, de ne jamais reconnaître que les races sont dans la bouche du moindre français?

    Posté par Mango, 29 octobre 2008 à 15:14
  • Kota

    Mango votre colère simulée vient probablement du sentiment de rejet instillé par des mouvements comme tribu K.
    Nous sommes légèrement hors sujet mais il serait à mon avis plus raisonnable de juger de la représentativité des noirs ou des maghrébins d'origine dans les médias à l'aune de la répartition réelle des "personnes de couleur" dans la Sté Française.
    Ce qui ne sera pas fait , du moins officiellement,sous peine de dénonciation pour "racialisme"...c'est un comble du politicorrect mais c'est ainsi.
    Ne nous fâchons pas, essayons de discuter sans invective svp.

    Posté par Tartar, 29 octobre 2008 à 15:39
  • tout comme le racisme !

    Tatar,
    vous dites "La Loi est claire à ce sujet, il n'y a pas de "race" dans les textes qui régissent nos institutions."

    Ceci n'empêche surtout pas sa pratique systémique et assidue, ce qui fait que la France essuie des condamnations tous les ans.
    Comment expliquez-vous cela ?

    Je suis d'accord avec vous, ce ne sont pas les textes, mais une affaire culturelle et même plus. Un atavisme bien français.

    Posté par MBOA, 29 octobre 2008 à 15:55
  • témoignage

    je suis entièrement d'accord sur l'hypocrisie française de nos élites. Le racisme inhérent à tous peuples est exacerbé par le racisme de nos élites, où que l'on soit.
    Par contre, si je peux me permettre, en tant qu'occitan, je voudrais juste un peu calmer les espoirs (qui sont appelés à s'envoler, c'est leur rôle), espoirs essentialistes accrochés à obama:

    C'est, après 1500 de batailles diverses, à la fin du XIXème, lorsque des occitans étaient en place aux gouvernement français que notre culture et notre langue nous ont été interdites et que l'occitanie fut enfermée et colonisée par le gouvernement français, ce sont des occitans qui ont, en programmant la fin de l'occitanie, lancé des campagnes de dénigrement de notre langue (qui se transforma alors en "patois" alors que c'est une langue plus vieille que le français d'au moins 1000 ans)et de notre culture, ce sont des occitans qui ont achevé cette colonisation de ma région, l'aquitaine, région qui s'appelait déjà l'aquitaine bien avant que la france ne se nomme la gaule.

    Tout ça pour dire que je comprends l'espoir que peu drainer obama mais la réalité n'est jamais aussi simple en politique. Et quand je parle de mon aquitaine je parle d'une aire culturelle et linguistique, quand on parle d'obama on ne parle que d'une couleur de peau (en restant donc dans le fonctionnement raciste et donc irréel) en oubliant un système.

    Je dis cela car j'ai découvert que le chef de campagne d'obama n'est autre Zbigniew Brzezinski qui est loin d'être un humaniste et encore moins un afro-militant mais bel et bien l'inverse...

    Il me semblais que depuis les décolonisations nous avions tous appris que l'élite était apatride et sans couleur de peau, que si elle revendiquait une appartenance ce n'était que pour mieux manipuler.

    L'essentialisation des êtres, pour moi, même positive, n'est que le reflet du racisme subit, l'autre versant de la pièce. Rentrer dans le jeu du "un noir pour nous sauver" c'est s'enfermer encore plus dans le racisme, s'enfermer encore plus dans l'espoir délétère de l'arrivée d'un sauveur providentiel en oubliant que le changement doit avant tout venir de soi.

    En rentrant dans ces clichés racislistes nous ne faisons qu'alimenter la bête. Certains débats portent même sur le métissage d'obama, "moins noir que blanc" et son inverse, il faudrait alors en effet, pour aller jusqu'au bout du concept, faire la part précise de ses racines pour savoir le fin mot de sa politique future...

    Le retour de la culture, de la langue et de la réalité occitane ne s'est fait que grace à de bonnes volontés individuelles, aucun personnage providentiel n'est intervenu mais toute une myriade de bonne volontés.
    Sans fierté particulière, qui n'est qu'une réaction induite et non une action propre, sans combats contre quiconque, sans haines pour d'autres mais du respect pour ce que l'on est, les gens se sont réveillés et ont repris en main leur culture en balayant l'autophobie héritée des manipulations gouvernementales. C'est cette autophobie qui nous pousse à revendiquer une fierté excluante et à abandonner notre sort à un être providentiel.
    Si j'étais fier d'être un occitan je ne serais que le plouc de l'image d'épinale gouvernementale, je me débattrais dans des justifications inutiles pour faire oublier cette image d'arriéré rural et m'y enfermerais donc.
    En ne me préoccupant pas de qui m'écrase mais de comment je m'écrase moi-même ça m'évite l'autophobie victimaire dans laquelle on m'enferme et me sort ainsi du plus gros piège de ce mépris.


    "Je ne suis pas un plouc arriéré et si tu penses le contraire tu n'es qu'un pauvre mouton sans culture!" Point!

    Voilà, ce n'est qu'un témoignage. Une idée à débattre dans le calme et l'ouverture (si possible) ou à ignorer. Même si l'humain est Un, chaque cas est particulier, pourtant je pense qu'en matière de colonisation et d'autophobie induite les chemins se rejoignent et les expériences s'interpénètrent. La discrimination des occitans n'est pas au même niveau que celle subit par les afros de part le monde, mais notre culture a tellement subit d'assaults que les pionniers de l'occitanie moderne ont du aller chercher trois générations en arrière pour en retrouver les bases, balayées par la france au nom de la civilisation et de "l'unité nationale".

    Si mon commentaire pouvait se résumer en quelques questions :
    Finalement, un président "métisse" ou "noir" annonce-t-il un changement réel?
    La couleur de peau induit-elle des comportements ou une inclination spéciale?
    L'essentialisme et le racisme doivent-ils être acceptés quand ça nous arrange ou dit-on s'en débarrasser totalement?

    Posté par mica, 29 octobre 2008 à 16:07
  • Vrai ou faux président?

    Très bonne ambiance sur les derniers posts ...merci Mboa et Mica!

    McCain ou Obama même combat, alors qui dirige réellement les US en 2008 ?
    D'après Lyndon Larouche ce serait la noblesse britannique.
    D'après d'autres les neocons sionistes.
    D'autres disent le complexe militaro industriel
    D'autres...le Mossad..etc...

    Voici ce que pense Meyssan de la démocratie présidentielle US.
    Un peu long mais très édifiant...

    http://www.voltairenet.org/article158431.html

    Posté par Tartar, 29 octobre 2008 à 16:31
  • Depuis l'Inquisition,...

    Il s'en est passé des choses en France aussi.
    A kota/tartar, ma colère simulée, dîtes-vous? Et vous assimilez, donc, cette colère à Kémi SEBA?
    Vous voyez comme les races ont de l'importance pour vous?
    Vous ne vous rendez même pas compte de vos propos?
    Propos ordinaires que savent bien entretenir les petits "bourgeois" du Sénat et des médias face à ce peuple paniqué à l'idée d'un noir!
    Sortez de votre misère d'esprit et regardez si il n'y a pas d'Afro-antillais et autre basané qui attendent dans les files interminables et qui attendent aussi après des dossiers méprisés par la gente employeur, c'est pourquoi on ne parle que de kota mais pas de talent, voilà donc toute la supercherie et l'hypocrisie françaises, merci bien!

    Posté par Mango, 29 octobre 2008 à 16:37
  • re

    je viens de lire tous les commentaires, chose que je n'avais pas faite. Pour ce qui est de l'atavisme français je préfère préciser que c'est un atavisme de classe, les acteurs politiques africains de la françafrique pensent de la même façon que sarkozy à quelques détails près. Le peuple, raciste comme tout peuple à qui l'on bourre le choux, est facilement "retournable" dans ses idées (dans un sens ou dans l'autre) et s'ouvre relativement bien dans la pratique. Un "blanc" au sénégal ne sera jamais qu'un "babtou" mais ce n'est pas pour autant que tous lui jette des pierres. Idem en france.
    Parler de la discrimination en france c'est surtout aborder la part des médias dans le problème (sans parler des acteurs culturels qui entretiennent les clichés, les rappeurs ou les associations tel que courtrajmé par exemple)et donc parler de la manipulation du peuple par l'élite. je donne toujours cet exemple : une copine d'origine malienne a eu la malchance d'être invitée dans une réception de fils d'ambassadeurs de pays africains. Elle y a entendu un fils d'ambassadeur de je-ne-sais-plus quel pays d'afrique dire "ces africains ne sont, de toute façon, que des sauvages" et tous d'acquiescer autour. Elle est parti sans demander son reste.

    Penser que le racisme est un atavisme français c'est oublier que c'est un atavisme humain d'abord et un atavisme des classes dirigeantes en particulier et c'est surtout ouvrir la porte à la haine du "leuco" et donc enfermer le débat dans son cloac.

    Posté par mica, 29 octobre 2008 à 16:43
  • Deputé Vs Footballeur

    Comment expliquer la surreprésentation des "minorités ethiques" en foot et leur représentation plus "normale" dans les médias et la politique ?
    On gagne mieux sa vie dans l'équipe de France (malgré les sifflets pendant la marseillaise) qu'aux bancs de la représentation nationale...à longueur de carrière égale.
    Or,les entraineurs "sélectionnent" les joueurs, ils ne les élisent pas; est-ce à dire que la constitution n'a pas prévu le racisme des petits blancs quand ils vont aux urnes??
    Ce n'est pas çà, elle n'a pas prévu:
    - l'importance de l'immigration, ni
    - le peu d'appétance des immigrés de 2° génération pour le pouvoir politique...sauf exceptions en général féminines...Il semble que leurs compagnons les préfèrent se consacrer à autre chose?

    Posté par Tartar, 29 octobre 2008 à 16:58
  • Errements

    Mango si vous exprimez toujours sur ce ton c'est que vous êtes sincèrement blessé.
    Or si vous persistez dans ce sens vous ne tirerez rien d'une administration même avec un interlocuteur antillais derrière un bureau...

    Soit vous tentez de vous intégrer-insérer en prenant cette société dans le sens du poil,
    soit vous vous en faites une ennemie et vous risquez l'auto exclusion.
    C'est à vous de voir, mais attention aux tentations qu'induit la pure révolte.
    Il ne faut pas exagérer les noirs ne sont pas rejetés , en tous cas moins que les postulants à l'embauche originaires du 93...
    Maintenant si vous cumulez
    mauvaise présentation
    mauvaise volonté
    mauvaise origine comme 93
    je compatis .

    Posté par Tartar, 29 octobre 2008 à 17:12
  • En silence

    Je suis passée, j'ai lu. Il y a pas mal de choses dans ce billet qui méritent que l'on se pose et réfléchisse avant de réagir. La force du pamphlet c'est de rendre plus saillants certains traits et pousser à la réflexion. Alors je réfléchis...
    Bonne soirée

    Posté par Malaika, 30 octobre 2008 à 20:56
  • Noirs et arabes ? loooool

    Ce serait bien pour une ultime fois de laisser un peu les arabes à leur place car ils savent mieux se défendre que nous loool. Faut pas oublier 13 siècles d'esclavage et tout ce que les arabes nous font subir dans leurs pays. Désolé mais j'aime pas trop cette approche des choses. De quoi avez-vous peur? Les Noirs ( Kamites de leur nom d'origine) ne peuvent plus se permettre de faire des confusions et des amalgames juste pour contenter l'arabe. Y 'en a marre des > Et sincèrement je ne vois pas où souffrent les arabes dans ce pays. Ce sont de gros malins : Ils font semblant d'être nos frères et à la première occasion soit ils nous lachent, soit ils nous massacrent. Arrêtons un peu les gars.

    Vive Barack OBAMA et Vivent nos Ancêtres car ce sont eux qui vont lui permettre de devenir président dansquelques jours avec 57% des voies
    On en reparlera lol

    Posté par bjl, 01 novembre 2008 à 22:35
  • Cela me fait toujours mal quand vous dites que la france est raciste...encore plus quand vous invoquez quelque "atavisme" !
    J'ai l'impression d'être en face d'un "contre-racisme", qui quoique explicable n'en est pas moins inquiétant.
    Il me semble que c'est plus complexe que ça. Bien sûr, il y a l'école de la 3e république colonialiste qui a fait des ravages de connerie... (mais, l'espoir fait vivre, ses anciens élèves commencent à se faire vieux ! ) et ce qu'une éducation a fait, une éducation différente pourrait le défaire...
    Il y a aussi une amalgame entre les pauvres et les "origines différentes" - qui fait qu'un de mes copains Africains (dans les années 70) n'a découvert le racisme qu'en arrivant à Rouen, alors qu'à Caen ou noir et étudiant étaient alors synonymes le racisme violent ne semblait pas exister...(certains de nos profs allaient chercher eux-mêmes leurs étudiants en Afrique !.
    Et pour le racisme anti-pauvres, j'en connais un rayon. Tout signe qui peut vous faire soupçonner d'appartenir à ce groupe déclenche des comportements "racistes" même si on est blonde et rougeasse...comme moi ! Les effets de castes sociales sont bien plus violents que ceux d'une soi-disant couleur...même si la bêtise de beaucoup amalgame les deux . On n'a jamais vu un émir pétrolifère se faire mettre à la porte d'un grand hotel, non ?

    Personnellement, bien que française, je ne suis pas raciste, et ce, je crois, avec de plus en plus de français, surtout les jeunes.
    Par contre, il faut reconnaître que la cohabitation entre gens ayant des coutumes différentes est parfois difficile, et devrait donner lieu à un travail social intense. Par exemple, j'ai autant de mal avec les coutumes méditerranéennes françaises (parler fort (même à la bibliothèque) , s'approcher de très près de son interlocuteur, cracher par terre etc...qu'avec les coutumes méditerranéennes d'Afrique (du même genre)...cela ne fait pas de moi une raciste, et j'essaie de me contenir et de rigoler de mes pré-jugés et de mes agacements.

    Quand au comportement de la classe politique...elle est cruelle avec tous les petits nouveaux : les femmes, les jeunes, les "noirs" et les "origines différentes"...sauf à savoir payer un prix d'accès très cher (voir Rachida Dati qui va bientôt servir de fusible) ou accepter de servir d'alibi...ou faire croire que son électorat suffisamment nombreux pourra aider à emporter le morceau, comme c'est le cas pour un élu de ma ville, sans lequel les chances des "socialistes" auraient été minces... J'ignore si il est allé jusqu'à s'inscrire chez les francs maçons, mais je l'ai vu à l'œuvre, et sa tactique a été digne de celle d'Obama et lui a pris des années...
    Dommage que les socialistes français n'aient pas encore compris quel apport de voix pourrait être la conséquence d'une ouverture réelle à la diversité sur le plan national - étayée, ça serait encore mieux, sur le sens de la justice et des droits de l'homme ! Mais bon, qui a encore des illusions sur leurs capacités ?
    Je ressens un grand soulagement quand un métisse est élu aux Etats Unis. Je me dis : bon, on va pouvoir parler des vrais problèmes...et arrêter de dresser les communautés les unes contre les autres pour leur faire oublier la pauvreté contre laquelle ils devraient tous se liguer...

    Posté par vieilledame, 05 novembre 2008 à 16:42
  • J'aime bien la réponse qui parle de "l'atavisme de classe". quoique le concept m'échappe un peu, je trouve le reste de l'article éclairant. Je ne connaissais pas l'expression de "leuco".
    Peut-être que j'anticipe, mais comme les positions racistes de l'Etat d'Israël me navrent (le mot est faible) d'autant plus que l'histoire des juifs aurait du logiquement les vacciner contre le racisme à jamais, j'ai peur que le racisme anti-français (ou anti-blancs) ne mène à des combats stériles - c'est tout. Je pense qu'il faudrait plutôt construire une solidarité entre les pauvres...quelque soit les catégories annexes dans lesquelles ont puisse les placer.
    Je ne sais pas si un enfant de français pauvre a plus de chances (statistiquement) qu'un enfant de noir (ou "origines maghrébine") pauvre de se retrouver en prépa (voie de l'intégration à la caste dominante..)- ça m'intéresserait de le savoir - parce qu'alors, si la différence est significative - il y aurait la preuve d'une société dirigée par des racistes.
    (je ne nie pas qu'il y a des racistes en France - j'en ai rencontré encore récemment à l'occasion d'un "appel aux citoyens pour un brainstorm sur l'urbanisme" dans ma petite ville qui m'ont expliqué que leurs enfants ne pouvaient pas aller à l'école du centre (fréquentée, vous l'avez deviné, essentiellement par des "origines maghrébines" - ça m'a rendue malade !)
    En tout cas le racisme "réactionnel" me semble dangereux et contreproductif.

    Posté par vieilledame, 10 novembre 2008 à 14:14

Poster un commentaire