Esprits Libres: votre Magazine MONSIEUR DELANOE soyez plus concret ! - MBOA

MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

13 janvier 2009

MONSIEUR DELANOE soyez plus concret !

La Mairie de Paris serait-elle en panne d'idées ou d'intelligence ? C'est du moins ce que l'on peut penser à la lecture des vœux du maire de Paris à la presse.  La presse, croit-on savoir symbole de la liberté d'expression. La liberté d'expression dont la définition est donnée par Henri Bernard Lévy et qui a dû mal à être appliquée dans un pays qui se réclame pourtant épris de liberté. Rappelons la définition de BHL de la liberté d'expression qui, à mon sens est la meilleure définition que l'on puisse faire: "... le droit de s’exprimer, même si on a tort, même si on va  trop loin, la liberté d’expression ne se partage pas". Bernard Henri Levy *

Après la bronca suscitée par Dieudonné en accueillant à son spectacle Robert Faurisson, un florilège d'idées fusant de partout pour enfreindre la liberté d'expression accompagne l'indignation de ceux qui prêchent la liberté mais incapables de l'appliquer. Et une fois de plus, on se rend compte que, même en faisant un effort de ne pas y croire, dès lors que les convenances des uns sont heurtées, les notions de justice, de liberté, de fraternité deviennent de vagues concepts que l'on retouche et manipule à volonté.  Une vague d'indignation dont la caractéristique prmière est l'hypocrisie se répand avec toute l'abjection qui va avec.

Doit-on rappeler à ces fossoyeurs de la liberté
ceci que :"Dieudonné a accueilli qui il a accueilli, c’est son droit le plus imprescriptible, depuis la révolution française, des générations de français se sont battus pour obtenir ce droit tout simple, le droit de s’exprimer, même si on a tort, même si on va  trop loin, la liberté d’expression ne se partage pas".
De quel droit se permet-on aujourd'hui de manipuler les concepts pour satisfaire l'ego de certains ?

L'idée du maire de paris d'envisager même l'interdiction et pas seulement, mais aussi la fermeture du théatre de l'humoriste qui n'a plus le droit de choisir qui il accueille, avec qui il veut discuter, bref qui n'a plus le choix de ses fréquentations fait partie de ces comportements racistes primaires qui prennent en otage la liberté des individus à disposer de leur choix.
Le problème n'est plus Dieudonné, même si c'est lui qui subit les foudres d'une iniquité organisée depuis les hautes sphères, mais celui de la liberté de tous les individus qui, parce que certains boutonneux ne sont pas contents avec un tel ou un tel autre, alors c'est toute la cité qui doit suivre.

Monsieur Delanoé, l'idée de fermer le theatre n'est pas suffisante, je vous fais la suggestion de vous procurer le listing de tous ceux qui, aiment l'humoriste, ont assité à ce spectacle et de les frapper d'une interdiction de travail en contactant leurs employeurs respectifs. Ne sont-ils pas aussi apologues de l'antisémitisme ?

Quelle misère !

Lire aussi: Dites à monsieur Sarkozy que ici

Posté par MBOA à 13:38 - LIBERTE - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    ce pays est vraiment pris en otage...

    Posté par setkem, 14 janvier 2009 à 00:38
  • Liberté d'expression quand tu nous tient

    LA LIBERTE D’EXPRESSION QUAND TU NOUS TIENS, TU NE NOUS LACHE PLUS
    « Je défendrai toujours ce que tu diras, même si je suis en désaccord sur la façon dont tu le dis »

    Ginette Hess Skandrani



    Nous avons bien assisté au spectacle de Dieudonné le 28 décembre au Zénith « J’ai fait le con », et nous le revendiquons.

    Nous avons été surpris par le geste de Dieudonné, qui, au nom de la défense de la liberté d’expression, a donné la parole au Pr. Faurisson. Nous ne nous y attendions pas. Il lui a même décerné le prix de l’infréquentabilité.

    Mais, connaissant bien Dieudonné et l’appréciant pour son impertinence et son culot légendaires, nous aurions dû nous douter qu’il nous réserverait une surprise. Après l’annonce du baptême de sa petite « Plume » et de la présentation de son parrain afin de donner du grain à moudre à nos stupides journaleux, ce nouveau scandale recherché, ne nous a pas choqué outre mesure.

    Nous devrions, en ces temps moroses où tous craignent pour leur porte-monnaie et leur compte en banque, où des milliers de bombes tombent sur le petit peuple sans défense de GAZA, où des gens meurent de froid et de faim dans le pays des droits de l’homme…être fiers qu’un humoriste, digne héritier de cet esprit gaulois réfractaire ose braver des interdits.

    Quant à tous ceux qui dénoncent ce sketch et veulent traîner en justice Dieudonné, au moment où des barbares exterminent le peuple palestinien, nous leur disons : « si vous ne comprenez plus l’humour, si vous voulez clouer le bec des humoristes, vous ne méritez pas d’être les dignes descendants des Hugo, des Voltaire, des Dumas, des Louise Michel et autres auteurs qui ont forgé notre histoire. Vous ne méritez pas d’être les descendant/tes des communards, des anticolonialistes, des anti-esclavagistes ou résistants de ce pays.

    Dieudonné est un humoriste de talent qui sait provoquer et exaspérer avec un culot inimitable en se fichant de tous les tabous. Il n’a jamais été révisionniste, nous non plus, ni peu de ceux qui ont assisté à son spectacle. Par contre son sketch sur la résistance palestinienne sur un air de Nougaro était un délice. Je suis sûre que le camarade Nougaro qui voulait tant qu’n lui donne la main, l’aurait apprécié.

    Merci Dieudo, pour cette avant-veille de nouvel an 2008, tu nous as amené un peu de rire et beaucoup de tonus.
    Au prochain spectacle !

    Posté par Ginette Hess Ska, 14 janvier 2009 à 21:33
  • Dieudo est une bouffée d'oxygène

    Qu'il plaise ou pas on respire avec lui dans toute cette hypocrisie. Je me fiche de Faurisson mais Dieudonné a le mérite de mettre en évidence ce qui à force pourrait bien un jour exploser à la face de ces focus de politiciens: il n'est plus possible de supporter une telle différence de traitement selon la communauté auquelle vous appartenez!!!

    Posté par Johari, 19 janvier 2009 à 01:30

Poster un commentaire