Esprits Libres: votre Magazine BERNARD KOUCHNER A L'EPREUVE DU DROIT D'INGERENCE - MBOA

MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

06 février 2009

BERNARD KOUCHNER A L'EPREUVE DU DROIT D'INGERENCE

Le fondateur du droit d’ingérence ou kouchnérien, ce concept qui préconise l’usage de la force (surtout sur les moins faibles ou supposés tels) supporterait-il mal que le concept lui soit appliqué ? Tout porterait à le croire au regard de sa crise de nerfs sur les révélations portant sur ses affaires. Rappelons que le concepteur de cette bestiole est parmi les promoteurs de toutes les guerres d’agression de ces dernières années dans le monde mais que les médias s’évertuent à vendre comme un humaniste.
Il ne s’agit pourtant pas ici de tirs de canons, ni d’usage de napalm et autres gaz mortels que la théorie du ministre français des affaires étrangères préconise implicitement aux puissances militaires mieux structurées d’utiliser pour imposer le BIEN dans le monde. Seulement de simples mots pour combattre le mal.

French Doctor pour les uns, Docteur Kauchemar pour d’autres, Bernard Kouchner essuie les balles d’une ingérence d’un autre genre mais pour une même finalité chère au ministre français, le BIEN. En publiant « LE MONDE SELON K », le journaliste d’investigation Pierre Péan s’approprie ainsi le concept d’ingérence humanitaire pour une œuvre de salubrité morale dans les rapports d’une certaine mafiosité agissante entre les dirigeants africains de la françafrique et leurs comparses français. La suite ici

Source: Camerounlink.net

Posté par MBOA à 12:09 - VU et LU ailleurs - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    c lui qu'ils ont choisi...

    Dieu sais que nous ne manquons pas de politiques compétents en matière de relation internationales (villepin, védrine, jupet...) et ils ont pris ce guignol créateur d'un principe qui justifient tout et n'importe quoi dans les relations internationales!
    Et qui de plus a des amitier qui ne sont guères celles de la France.
    Sans parler du projet de réintégration dans l'OTAN qu'on tente d'imposer au peuple français contre son évidente volonté.
    La France n'est pas qu'une nation occidentale, elle est aussi caribéenne, africaine et océanienne, une alliance purement occidentale est donc réductrice pour la France.

    Posté par Baraton edouard, 24 février 2009 à 11:21

Poster un commentaire