MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

18 octobre 2008

LA FRANCOPHONIE et ABDOU DIOUF: Une histoire d'esclavage intellectuel ?

"Je ne dirais pas qu'il est menacé, parce que lors de mes voyages à travers le monde, je me rends compte qu'il y a une très grande demande de la langue Swahili". Incroyable mais vrai ! C'est bel et bien Abdou Diouf, président de la francophonie qui l'affirme. Une fois revenu dans la réalité, on se rend compte que ce n'était qu'un rêve. C'était réellement très beau pour être vrai. Ce qui attriste encore plus cette réalité, est le fait que de les propos exacts, symboles de cette mort annoncée des langues africaines, sont... [Lire la suite]