Esprits Libres: votre Magazine LE NEGRE DE LA GARE DE LYON - MBOA

MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

07 mars 2008

LE NEGRE DE LA GARE DE LYON

Fort attroupement devant les écrans qui ornent la gare de Lyon et indiquent les mouvements de trains. Quoi de plus normal me dis je alors; la période est propice à cela. Rentrant de mon long périple, je rejoins la capitale française passant donc par la gare de Lyon.
Pour nourrir ma curiosité, je me rapproche de la foule en très grande majorité composée de leucodermes et toute hilare, savourant les exploits du clown de la circonstance.
Je ne sais quel a été le critère de sélection pour les hommes-renseignements de la SNCF, mais notre bonhomme a dû montrer des qualités hautement "nègres" pour occuper ce poste et ainsi agrémenter, égayer l'attente des badauds et voyageurs et du blanc en général.

L'individu en question est un "nègre" dans le sens européen du terme et jouait à merveille son rôle de nègre. C'est-à-dire amuser le blanc. Vociférant, grimaçant, racontant des histoires sans queue ni tête, notre "nègre" amusait vraiment la troupe rappelant la belle époque aux plus anciens qui voyaient défiler des images de ces "nègres-objets". Les potentiels voyageurs peuvent ainsi tuer le temps en regardant gesticuler le "babouin" noir. Quel régal pour les jeunes enfants blancs qui étaient à côté de moi.
Voulant me convaincre que tous les "hommes-renseignements" dans cette gare sont obligés de jouer les pitres, je me décide de parcourir celle-ci de fonds en comble. Ma déception confirmait ce que je pensais à la vue des autres agents. Des leucodermes cette fois-ci, plutôt "normaux" et qui n'avaient pas besoin d'être extravagants pour accomplir ce pour quoi ils sont embauchés.

Je me rends compte de ce que Aimé Césaire décrivait à l'époque, parlant du nègre: " Il était COMIQUE ET LAID,
    COMIQUE ET LAID pour sûr.
    J'arborai un grand sourire complice...
    Ma lâcheté retrouvée !

Pour la circonstance, je n'ai pas arboré de sourire, mais plutôt un regard de rejet de ce nègre, de ce comique qui s'inscrivait dans la définition que le blanc fait de lui. Sans aller jusqu'à le haïr, je n'ai eu que du mépris pour lui, ce nègre de la gare Lyon et non de l'agent de la SNCF qu'il est aussi. Pour le prix d'un agent, la SNCF avait également son bouffon nègre de service.
L'éternelle question demeure: Pourquoi le Noir est-il, se sent-il obligé de trop en faire pour tellement plaire à l'autre ? On ne rappellera jamais assez ceci
"Nous ne connaissons pas avec certitude la clé du succès. Mais la clé de l'échec est d'essayer de plaire à l'oppresseur."

Posté par MBOA à 17:54 - NIAISERIE - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

    Vrai en plus !

    Je passe tous les jours à la gare de Lyon et c'est vrai que cet agent est quand même spécial, contrairement à ses collègues.
    Faut-il voir un pitre ?

    Posté par Petit, 07 mars 2008 à 19:15
  • Je manque d'éléments

    pour avoir un avis tranché (comme par exemple le contenu du spectacle) mais si tout simplement ce garçon avait un don pour faire rire, une vocation contrariée par la SNCF ? La quête de reconnaissance c'est l'essence même des artistes, non ?

    Posté par MD, 07 mars 2008 à 20:01
  • Elle bonne celle là !

    MD,

    La quête de reconnaissance c'est l'essence même des artistes, non ? ==> Sauf qu'il confond alors la scène.
    C'est dire que tous ces nègres qui jouent aux "nègres" dans bien de lieux sont des artistes alors.
    Well done MD.

    Posté par MBOA, 07 mars 2008 à 21:14
  • 100% OK !

    Yes, MBOA !

    Bien envoyé. Il faut faire interdire ce genre de spectacle déshumanisant à connotations racistes. Le pire est que ce "nègre" ne sait même pas qu'il se fait du mal. C'est dire si NOUS sommes bien mal barrés.

    A+

    A2N

    Posté par A2N, 07 mars 2008 à 22:27
  • discretos..

    N'oublions tout de meme pas que l'information est passee et continue d'atteindre les noirs ou qu'ils sont dans le monde...(histoire..egypte..resistance..inventeures..scientiques..francafrik..etcc..) Donc ce negre de gare doit etre considere comme rare ou en vois de disparition.alors prenez lui la main,soyez aimable et chuchottez a son oreille....

    Posté par romx, 07 mars 2008 à 23:27
  • l'aliéné n'a donc pas d'orgueil

    Vois tu Mboa en lisant ton article j'ai aussitôt pensé à ce noir à Londre qui va jouer le rôle du singe dans le dessin animé Dora.
    dans ce dessin animé Dora est plutôt bronsée. et son ami le singe a un visage et une peau blanche.
    curieusement tout les personnage dans la comédie porte des masques sauf le singe dont le rôle est interprété par un noir et de surcroit sans masque.
    n'est-ce pas préparer les enfants blancs à des préjugés et les noirs dépréciation de soi.
    juger par vous même si vous ne connaissez pas ces images.
    http://www.dailymotion.com/video/xa4a3_dora-lexploratrice-piankhycom_news

    Posté par fulele, 07 mars 2008 à 23:43
  • Bien vu !

    Pourquoi le nègre se sent-il obligé d'en faire trop pour plaire ? Est-on obligé de se ridiculiser pour se faire accepter ?

    Posté par St-Ralph, 08 mars 2008 à 15:21
  • En fait c'est le sens de "jouer aux nègres" que je ne comprends pas ! ça veut dire quoi en fait ? La semaine dernière, dans la rame de métro bondée à cause de la grève, un monsieur nous a fait mourir de rire pendant tout le trajet avec sa tatche typiquement marseillaise, plus les gens riaient, plus il en rajoutait. La vie est une scène, les gens y jouent parfois un rôle. Regardez autour de vous, il y a plein d'acteurs ! ceux qui ce la jouent jeune cadre dynamique, membre d'un gang, fashion victim, etc ... La prochaine fois que je passe gare de lyon, j'espère croiser cet agent afin de me permettre de prendre la mesure de ce qui vous a heurté.
    Bon dimanche.

    Posté par MD, 09 mars 2008 à 09:59
  • sacré MBOA

    Bizarrement j'eprouve de la pitie pour ces genres des "negres",dernierement suite á une erreur d'orientation,je me suis retrouvé dans une caserne de gendarme,je demande gentiment un renseignement á l'un deux il me renseigne courtoisement, alors que je m'appretais á quitter ce lieu voila un grand "negro" gendarme entourait des leucodermes qui me presse de quitter ce lieu sous peine d'aller gouter au cachot sans meme me demander qu'est ce que je foutais lá, j'etais tellement furax d'etre traité de la sorte par un frere qui voulait faire bonne impression devant ses collegues blancs,que je lui soutais tout les malheurs du monde ce jours lá.

    Posté par Natty dread, 11 mars 2008 à 17:41
  • Nous avons tous connus cela

    Natty Dread,

    Je peux imaginer ta colère, car j'ai maintes fois fait l'objet de ce genre de comportements de nègres voulant montrer à ces collègues qu'ils sont corrects. A tel point que son collègue blanc lui a fait la remarque.

    Posté par MBOA, 11 mars 2008 à 17:52

Poster un commentaire