Esprits Libres: votre Magazine HALTE A LA MANIPULATION: SORTEZ DE VOS OFFICINES! - MBOA

MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

01 mai 2008

HALTE A LA MANIPULATION: SORTEZ DE VOS OFFICINES!

Avl002

"Elles sont lourdes, lourdes les chaînes que le nègre met au cou du Nègre pour complaire aux maîtres du jour".
Cette réflexion ou devrais-je dire cette peine ressentie est de Bernard Dadié et c'est cette même lourdeur des chaines, cette peine qu'aujourd'hui de nombreux africains et afro-descendants ressentent à l'aube de la 160 ème célébration de l'abolition de l'esclavage et au lendemain de la disparition de celui qui a toujours prôné la dignité du Nègre et qui, dans un ultime cri, rappelait "Nègre je suis, Nègre je resterai"; en d'autres nous rappelait l'exigence de fidélité à ce que nous sommes.

Une polémique légère, inutile, stérile et injustifiée et ponctuée de calomnie, comme on sait la créer hélas que chez les noirs, fait rage autour de ce qui en principe est un Outil dont devrait se servir tous les Nègres, pour s'unifier, pour fédérer car ainsi le rappelait encore Aimé Césai
re: "Il n'y a pas de noir antillais, africain, américain, indo-européen, asiatique. Il y a des noirs d'une même appartenance qui sont éparpillés dans le  monde".

Polémique stérile et légère, que des acteurs de l'ombre [des Nègres, il faut pas se leurrer]dans les officines sataniques qui combattent les Noirs orchestrent en calomniant un individu qui a prouvé par le passé, son intégrité, l'amour pour son peuple et le combat qu'il mène, le respect des siens. Il ne fait pas que dire qu'il est tigre, il saute sur sa proie et la dévore.

Le CRAN n'a pas la faveur des noirs ce n'est qu'une lapalissade que de le dire, mais seulement il est "officiellement" l'organe choisi pour parler au nom de ceux-ci. Il a commis des erreurs dans le passé pour le même événement, mais si aujourd'hui, il fait le pas en arrière pour s'associer aux idées et idéaux de liberté des noirs et du discours et de l'initiative de Claudy Siar, alors, on doit lui ouvrir les portes et lui accorder le bénéfice du doute. On ne peut pas chercher à rassembler et en même temps exclure; c'est d'un contre-sens criard. Le minimum de logique voudrait donc de prendre au mot et le CRAN et ceux qui l'ont désigné comme représentatif des noirs en l'investissant, en lui impulsant notre vision des choses et non celle que les autres voudraient.

C'est la raison pour laquelle, calomnier, combattre Claudy Siar pour avoir ouvert sa porte au CRAN est tout simplement contre-productif, injustifié et malsain, surtout que ceux et celles qui s'y collent portent des bourdes. Ce n'est pas le citoyen X ou Y qui ignorent les dessous de toutes ces manipulations qui est ici visé, mais ceux et celles qui parlent au nom des noirs et se positionnent comme des parangons de vertu en pointant du doigt le CRAN, alors qu'ils/qu'elles font pire. Ceux et celles que nous nommons les président(e)s des officines (ignorées du grand public) et associations pour faire beau et semblant.

DAMAN ABDELRAMAN, ce nom ne dit pas grande chose à beaucoup, mais ceux qui combattent Claudy Siar le connaissent très bien. Le président d'une de ces officines de nuit et association le jour a été interpellé par ce monsieur, car ne comprenant pas que ledit président d'officine et d'association qui rencontrait tous les jours l'ancien ministre de l'intérieur et aujourd'hui président, n'ait à aucun moment plaider la cause des Noirs. N'est-ce pas ce même individu qui a négocié les chiffres pour le comptage des Noirs ? Nous pourrons ainsi multiplier les exemples et mettre à nu, ceux qui, pour ne pas pouvoir contrôler Claudy Siar, lancent une campagne de dénigrement à son endroit.
Tropiques FM ne sera pas contrôlé ou ne sera l'antichambre de quelques gourous comme l'était Media Tropical avec Valminos, le pion dont se servaient celles et ceux qui ont des officines de nuit et des associations le jour et il faudrait s'en persuader une fois pour toutes. Calomnier, traquer Claudy Siar parce qu'on estime qu'il ne se soumet pas comme on le voudrait et comme il a été dit, relève de la mesquinerie, de la goujaterie morbide. Sont-ce pas ces mêmes personnes qui sont les travailleurs et travailleuses de l'ombre de l'UMP, alors que derrière, elles vous en disent le plus grand mal, la main dans le cœur ?

Il faudrait rappeler aujourd'hui l'exigence, la grande nécessité de fédérer, de s'unir, de faire corps ensemble, de faire UN et le 160 émé anniversaire de l'abolition de l'esclavage devrait servir d'outil, de socle, de base pour cela et ceci d'autant plus avec le départ d'Aimé Césaire. Nous n'avons plus aujourd'hui le choix de faire autrement que de faire bloc face à la négrophobie aveugle qui balaie tout sur son passage. Nous n'avons plus aujourd'hui le choix de faire autrement que de s'unir, face à la volonté grandissante de l'adversaire de régenter qui nous sommes et ce que nous devons faire. C'est la raison pour laquelle, une fois de plus, nous devons mettre le CRAN face à ses responsabilités, c'est-à-dire lui donner le bénéfice du doute et l'investir en le sommant de parler notre langage, de dire nos souffrances, sinon ce sont les autres qui le feront à notre place. Nous n'avons d'autre choix que de faire cette union, car 1848-2008, ce sont des chiffres hautement symboliques, pour qui sait les lire. De plus, le CRAN n'est pas la "chose" de Lozes, c'est aux noirs et ils doivent en prendre le contrôle et non le laisser aux mains des autres comme c'est le cas aujourd'hui.

Refuser de s'unir, de fédérer, c'est rallonger le bâton de l'adversaire pour mieux se faire taper. Nous avons plus de choses en commun que des différences qui pour la plupart sont des fruits de manipulation et par l'adversaire que hélas par certains dans la communauté.

Est-il utile de rappeler que contrairement à ceux et à celles qui le traquent, Claudy Siar n'est pas président ou présidente d'une officine ? Qu'il ne s'est jamais fourvoyé dans des basses manœuvres, qu'il est contrairement à eux et elles, intègre? Par souci de cette unité, cette démarche fédératrice, nous ne les nommerons pas. Mais il faudrait, avant d'aller balayer la cour de l'autre, s'assurer que la sienne est propre.

Le 10 mai se fera grâce à nous ou sans nous, c'est à nous de décider. Prendre le CRAN comme alibi, pour ne pas se mobiliser ou accuser Claudy Siar n'est que volonté de l'adversaire de nous faire passer à côté de l'essentiel. Pour paraphraser Frantz Fanon, avertissons: " Ne payons pas de tribut à l'adversaire en créant des polémiques qui s'inspirent de leurs aspirations."

Et pour ces noirs présidents et présidentes des officines la nuit et d'associations le jour ainsi que les laboureurs à la solde des adversaires, rappelons simplement ceci: "Nous ne connaissons pas avec certitude la clé du succès. Mais la clé de l'échec est d'essayer de plaire à l'oppresseur." Et nombreux sont parmi les Noirs qui parlent du combat de la dignité alors que leur cœur et leur esprit ne pensent qu'à la trahison et aux subsides que celle-ci rapporte. En effet rien; comparée à la dignité qu'ils/qu'elles donnent en pâture à l'adversaire.

D'aucuns peuvent penser que nous apportons notre soutien au CRAN, non et non ! Nous dénonçons les contradictions de certaines personnes qui, devant celui-ci crient au scandale et derrière jouent au même jeu sinon pire. Et ceci est un test grandeur nature pour juger de la crédibilité du "changement" de stratégie du CRAN et de son président dont les actes de traitrise ne sont plus à démontrer. Il est évident que Claudy Siar a pris en compte cette dimension, sinon c'est lui qui joue son capital confiance engrangé par les différents actes qu'il a posés et qui plaident en sa faveur.


Posté par MBOA à 00:52 - CONNERIE HUMAINE - Commentaires [11] - Permalien [#]

Commentaires

    pas Pa comprendre les negreries

    Donc tu t'inscris en faux contre AJM si je comprends bien qui a critiqué Siard et consorts et qui depuis est en dépression. Je ne comprends rien à ces negreries

    Posté par lolo, 01 mai 2008 à 19:47
  • Je confirme plutôt son propos

    Pour commencer, heureusement qu'il nous reste cette possibilité de ne pas penser pareil. Effectivement tu n'as pas bien compris.

    En l'espèce, si AJM est "en dépression" comme tu le dis, je ne sais pas encore les raisons, mais j'essaierai de connaître les raisons.

    Par contre s'il avait les informations que je détiens, tel que je le connais et si c'est ce qui le déprime, il n'aurait pas pris certains risques de défendre certaines personnes, car il est un garçon intègre mais pas insensé.

    Alors, pour te répondre, je ne m'inscris pas en faux, je confirme plutôt la déception que vit AJM, que certaines personnes (Noirs , c'est moi qui rajoute) sont fourbes, mesquines etc...et pour reprendre son expression, qu'elles sont méchantes plus qu'on ne peut l'imaginer.

    Posté par MBOA, 01 mai 2008 à 22:07
  • Donc vous nous dites

    En somme MBOA vous nous dites qu'il y'a des gens, des responsables d'association qui disent se battre pour les Noirs qui sont en quelque sorte de la racaille ?

    Posté par Jahman, 01 mai 2008 à 22:25
  • Nous irons,Nous verrons, et nous dénoncerons en publique s'il le faut

    Mboa je salue ton esprit libre et ton analyse au sujet des rebelles canadadry. Ajm a été trompé , c'est un vaccin qui peut s'avérer utile pour lui par la suite. Les traitres pullules, quant à Claudy, je me souviens qu'il avait pris une position ferme et courageuse lors de l'incarcération de Kemi Seba pour cela il a gagné mon respect. Même si mon point de vue aujourd'hui, est d'observer ceux qui semblent pouvoir ouvrir des portes, et s'il le faut leur mettre la pression pour qu'il ne dévie pas de la mission que le ciel a mis devant eux.

    Posté par Sakanouye, 02 mai 2008 à 07:16
  • c how papa ?

    Man c'est bien de toi le post ci-dessous ? lol parce que là je wanda la contradiction seulement.


    Ma réponse faite à cette invitation ci-dessous:
    "Sans vouloir minimiser cette action, mais je pense qu'elle s'inscrit plus dans du sensationnalisme qu'autre chose.
    Si le CRAN commençait par se dépouiller de ses "mentors", son discours serait plus crédible. On ne peut pas avoir voulu organiser le zouk un 10 mai une ou deux auparavant et venir dire ensuite que l'on est militant.
    Tout cela est du folklore pour moi. On sait bien pour qui roule le CRAN."

    Dorénavant rejoignez MBOA sur:

    Posté par bjl, 02 mai 2008 à 07:55
  • Le CRAN ne doit pas être SOS-Racisme Bis!

    Sakanouye.
    C'est exactement ce que je dis, il faut y aller, il faut, si le CRAN est un organe pour les Noirs,alors le prendre à son propre jeu. Et si Claudy s'est fourvoyé, alors il aura aussi la récompense de ce volte-face.

    BJL,
    C'est bien mon post. Je n'avais pas encore eu le temps de l'analyse et surtout des informations concernant certaines personnes qui manipulent l'opinion "noire" alors qu'en réalité roulent pour les mêmes gens qui utilisent le CRAN.

    Ces informations reçues, ceci m'a permis d'avoir et de tenir le discours qui est le mien aujourd'hui. Ceux et celles (non pas l'individu lambda) qui fustigent la position de Claudy Siar ne sont pas plus clairs dans leur jeu et ils trament plus de petits coups tordus que l'on ne peut imaginer.

    Oui je suis pour que l'on mette le CRAN face à ses responsabilités et ne plus le laisser se faire diriger par des "ombres" alors qu'il nous appartient.

    Posté par MBOA, 02 mai 2008 à 09:03
  • C'est cela Jahmann

    Oui Jahmann!
    Certaines associations qui disent défendre les noirs ont à leur tête des "pourris", qui travaillent en réalité pour l'adversaire. Exactement comme SOS-Racisme. Les preuves sont là, on les connaît très bien.
    Donc Lozes n'est pas la seule putréfaction.

    Posté par MBOA, 02 mai 2008 à 10:15
  • Ouhla ! Comme une odeur de détritus... Maintenant, ceux qui dénoncent le fait que le cran ne sert pas la cause des noirs (pas celle d'aller se trémousser sur un char ou de faire une croix sur la déportation de millions de nègres, sont en passe d'être traités eux-mêmes d'instrumentalistes ! lol. Une femme flic qui, pour mettre en taule un pédéraste, se sappe en jeune homme et se fait malheureusement violée par cet individu (et c'est ce qui vous attend, donc commencez à étaler la vaseline), ne retrouve pas sa dignité en se karcherisant là où le mâl(e) est rentré. Suivez ! On va s'marrer !

    Posté par y2bkl, 02 mai 2008 à 12:27
  • hihihi!

    Y2BkL,

    Ce que je lis, c'est qu'il y'en a une bonne clique et pas tous. Et sur ce propos, je suis entièrement d'accord avec le texte.
    Et comme le dit Sakanouye,il y a beaucoup de manipulateurs dehors.
    D'accord avec toi que nous allons nous marrer et bravo à Mboa de garder un ton libre cela lui permet de dire les choses sans se soucier de ne pas blesser tel ou telle autre.

    Posté par Tumba, 02 mai 2008 à 12:38
  • merci

    Mboa, d'élever le débat en le plaçant bien au delà des divers de sous-quartier

    Posté par MD, 03 mai 2008 à 19:29
  • Sakanouve a écrit : "... quant à Claudy, je me souviens qu'il avait pris une position ferme et courageuse lors de l'incarcération de Kemi Seba pour cela il a gagné mon respect. "

    (!!!)

    Tout-à-fait OK et il en avait fait de même pour Dieudo, on s'en souvient.
    Je pense que certains (sans-doute, comme Claudy) ont leur manière d'exprimer une certaine colère
    et qu'il reste intègre quant à son combat dans la lutte de cette diversité encore très mal comprise!

    Posté par DANIELLA, 08 mai 2008 à 14:16

Poster un commentaire