Esprits Libres: votre Magazine L'HUMANITAIRE NE FERA PAS SOUFFRIR LA BIRMANIE UNE SECONDE FOIS - MBOA

MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

29 mai 2008

L'HUMANITAIRE NE FERA PAS SOUFFRIR LA BIRMANIE UNE SECONDE FOIS

Comme à leur habitude nos grandes âmes humanitaires occidentales s'offusquent, sont scandalisées, elles sont outrées face à l' intransigeance birmane de ne pas accepter sur son sol, des prébendiers, des déstabilisateurs, des cyniques , des pontes du misérabilisme qui, sous le couvert de l'aide, profiteront de cette "manne" naturelle pour s'introduire et instaurer le chaos et sans vergogne, se feront de l'argent sur le dos des victimes.
Il faut être naïf pour ne comprendre la position birmane et savoir que, sous le sceau de l'humanitaire, les puissances occidentales se sont spécialisées dans l'introduction des armes , exactions en tous genres, chaos dans les pays rongés par la détresse.
Si concept il y a aujourd'hui, qui couve, qui dissimule l'horreur de ce que les politiques occidentales créent à travers le monde, c'est bien celui de l'humanitaire. L'humanitaire est le meilleur endroit où l'on peut expérimenter le double langage, la perfidie, la fourberie et l'hypocrisie des puissances colonialistes occidentales. Bernard Kouchner l'a bien compris, si bien assimilé qu'au Biafra, le "French doctor" s'était transformé en "French Dealer".  Au point de mettre un concept imparable qui éviterait tout soupçon: l'ingérence humanitaire.

De Médecins sans frontières en passant par l'arche de Zoé, l'idée est la même: pénétrer les pays en détresse pour y faire des expérimentations macabres, des campagnes de déstabilisation des régimes qui ne sont pas en odeur de sainteté ou pas assez "dociles" et par dessus tout des opérations commerciales en tout genre dont la vente d'armes. Et lorsque la détresse survient par les conditions naturelles, alors c'est du pain béni pour nos humanitaires qui ne courent pas ainsi le risque d'être accusés de chacals.

Contrairement à la Birmanie, la Chine peut aujourd'hui se permettre de laisser rentrer sur son territoire, ces pseudo humanitaires, car à ce jour, elle a les moyens de contrôle et même de mater quelconques velléités des pompiers pyromanes de l'humanitaire; ce qui n'est pas le cas de la Birmanie. Le citoyen X  français, anglais et même la victime birmane s'offusque, ne comprend pas un tel "entêtement " du pouvoir à refuser l'aide humanitaire, l'élan de générosité des uns et des autres. Mais c'est que l'aide dont il est ici question, est un cadeau hautement empoisonné et le pouvoir birman en place l'a compris pendant que les politiques occidentales le dissimulent à leurs populations.

Dans une discrétion, non pas celle à l'origine des grandes œuvres, mais celle qui accompagne les actes pervers, une discrétion assassine qui laisse derrière elle des morts, les vendeurs de l'humanitaire créent toutes les conditions du désastre, préparent et injectent le poison pour ensuite, à grands renforts de médias venir se positionner en "Sauveurs". Cela, les pouvoirs birman et chinois l'ont compris au grand dam des vendeurs d'illusions. On peut dire qu'en résistant à cette "aide" que voudraient lui imposer par tous les moyens les tenants de l'ingérence humanitaire, le pouvoir birman évite ainsi un second chaos à son pays; celui-là, pas aussi facile à percevoir, car insidieux.

Posté par MBOA à 16:01 - COLONISATION SOFT - Commentaires [14] - Permalien [#]

Commentaires

    tout à fait d'accord avec l'analyse experte de MBOA, il faut voir au-delà de la main tendue car la main n'est pas d'or et les doigts sont crochus...

    Merci par cette noble analyse de nous mettre les points sur les i...

    Posté par mimi, 29 mai 2008 à 20:11
  • Bonne analyse !

    Eh oui! On ne peut plus faire confiance à qui que ce soit.
    Arche Zozo nous en a donné la preuve de ces humanitaires véreux et pourris.

    Posté par Jahmann, 30 mai 2008 à 08:32
  • du concret?

    C'est vite dit... Y'a-t-il un début de fait pour étayer vos accusations?

    Posté par sceptique, 30 mai 2008 à 12:14
  • Instruisez-vous sur vos dirigeants

    Pour Vous l'Arche de Zoé ne suffit pas ? J'oubliais que vous vous prénommiez "Sceptique".
    Renseignez-vous sur ce que Bernard kouchner faisait au Biafra et vous serez bien surpris, si le scepticisme laisse encore place à la réflexion et au travail de recherche d'infos que nous faisons.

    Posté par MBOA, 30 mai 2008 à 12:30
  • un peu moins sceptique...

    Moi qui croyait que le scepticisme était justement à la base de tout travail de recherche et de réflexion... Comme le sont les faits concrets, qui manquent cruellement à votre billet.

    Je suis un peu renseigné sur les faits dont vous parlez, mais je ne vois pas en quoi ils vous permettent de tirer une conclusion sur ce qui se passe en Birmanie.
    Soyez certain que je n'ai pas d'illusions sur les pratiques de nos gouvernants, mais je ne vois pas quel intérêt ils auraient à déstabiliser la junte au pouvoir, puisque celle-ci ne gêne pas les affaires (Total l'a bien compris en ayant recours au travail forcé sur ses chantiers en Birmanie).
    Par ailleurs, il me semble que l'aide humanitaire en cas de catastrophe naturelle est plutôt de nature à renforcer financièrement le régime en place. En effet, il semble que la majeure partie des aides reçue par la Birmanie aient été revendue par la junte. En tout cas, c'est ce que lui reproche l'opposition birmane.

    Posté par sceptique, 30 mai 2008 à 14:05
  • franSSe OUT OF AFRIKA

    des pedophiles en manque de chaire fraiche
    voila ce que sont aujourdhui toute ces assos qui collent a l'Afrique et autres pays soit disant souffrants
    seules les armes et le sang arretera ces malades
    vive l'Afrique libre
    franSSe OUT OF AFRIKA

    Posté par franSSe OUT OF A, 30 mai 2008 à 14:12
  • L'occident est le CANCER DE L'HUMANITE

    Posté par NAQBA, 30 mai 2008 à 17:41
  • Quelques lumières sur l'Arche de Zoé

    Monsieur le rédacteur en chef
    Ou Madame la rédactrice en chef

    Le Collectif des Familles pour les Orphelins du Darfour (COFOD) demande un droit de réponse concernant votre article, paru sur votre blog. Nous tenons en effet à rétablir un certain nombre de vérités à propos de l'Opération Darfour menée par l'Arche de Zoé avec notre soutien.

    Le COFOD se proposait d'accueillir des enfants orphelins du Darfour évacués des zones de guerre par l'Arche de Zoé.

    La vérité sur nos motivations :

    Nous revendiquons avoir voulu agir dans un bourbier où aucune des 19 résolutions internationales concernant le Darfour n'est encore à ce jour parvenue à protéger les populations civiles. A l'échelle d'une famille, nous voulions être un refuge pour un orphelin de la guerre. A l'échelle de notre collectif organisé, nous voulions briser l'indifférence de la communauté internationale devant la souffrance d'un peuple. Nos valeurs sont des valeurs humanistes, des valeurs de solidarité entre les peuples, des valeurs de tolérance et de partage.

    En organisant un sauvetage d'enfants orphelins du Darfour, l'Arche de Zoé et le COFOD s’appuyaient sur la déclaration universelle des droits de l'Homme et sur la convention de Genève de 1951 qui définit les droits des enfants réfugiés de la guerre. Contrairement à tout ce qui a été dit, les deux associations (Arche de Zoé et COFOD) ont toujours cherché à rester dans un cadre légal.

    Des avocats ont été consultés par ces deux associations et ceux-ci avaient attesté de la légalité de l'opération. Une dernière confirmation écrite a été rédigée par l'un de ces avocats le 19 octobre 2007.

    La vérité sur la nationalité des enfants :

    Dès le 25 octobre 2007, jour de l'arrestation des 6 humanitaires, les autorités tchadiennes ont affirmé que les enfants étaient Tchadiens et avaient une famille. Vingt-quatre heures après, l'UNICEF déclarait aussi que les enfants étaient majoritairement tchadiens. La Croix Rouge internationale a parlé d'une enquête et d'un rapport confirmant les affirmations des autorités tchadiennes mais il est impossible de mettre la main sur ce rapport. En fait, il n'existe encore aujourd'hui aucune preuve que ces enfants ne sont pas du Darfour.

    La vérité sur le financement de l'opération :

    N'étant pas subventionnés, nous avons fait des dons à la hauteur des possibilités de chacun, allant de sommes modiques à 2500 euros (parfois plus)et des collectes ont également été organisées par les familles.
    Cette somme était une participation aux coûts médicaux du campement et aux frais d'évacuation. Contrairement à tout ce qui a été dit, l’écrasante majorité de ces personnes n’étaient pas en mal d'enfants. Pour nous il ne s'agissait pas d'adoption mais d'accueil d'enfants en péril. Nous savions que les démarches en France seraient difficiles et il n'était pas question de passer au-dessus de l'ASE (aide sociale à l'enfance) ou des services préfectoraux. Nous précisons par ailleurs qu'Eric Breteau et Emilie Lelouch n'ont jamais assuré à quiconque qu'il pourrait accueillir un enfant.

    La vérité sur le travail des équipes :

    Nous récusons toute accusation d'amateurisme ou d'irresponsabilité. Lors d'une assemblée générale (le 8 septembre 2007), le Cofod a validé l'opération Darfour après la présentation du budget et des moyens mis en œuvre (moyens matériels et humains). Dans les jours suivants cette assemblée générale, l'équipe de l'Arche de Zoé est partie au Tchad , suivie par trois membres du Cofod : l'enseignant Alain Péligat (vice président du COFOD), le médecin Philippe van Winkelberg (président du COFOD) et la journaliste de France 3 Marie-Agnès Pèleran (vice présidente du COFOD) en congé humanitaire. En plus de mettre leurs compétences professionnelles au service de l'opération, ces trois personnes étaient "les yeux" des familles accueillantes du Cofod. Durant les six semaines de l'opération, ce sont trente-cinq personnes (médecins, pompiers, infirmières…) qui se sont succédé sur la base d'Abéché. Ces personnes ont fait un énorme travail pour accueillir les enfants, les soigner, les nourrir. Des dizaines d'enfants ont passé quelques jours dans cette base avant de repartir dans leur village quand il était établi qu'ils n'étaient pas isolés et sans famille. Un tel travail ne peut être réalisé par des amateurs ou des irresponsables…surtout quand le budget n'est pas extensible.
    Nous remercions ces équipes pour leur dévouement envers les enfants.

    La vérité sur l'instruction française :

    Des procédures sont engagées par l'Etat français pour entremise à l'adoption, escroquerie et entrée et séjour irrégulier d'enfants de moins de quinze ans. Le juge d'instruction a fait auditionner tous les membres du Cofod. Une quarantaine de membres du Cofod ont demandé leur mise en examen dans le cadre de cette instruction. Par cette démarche, ces personnes veulent pleinement assumer leur participation à l'action de l'Arche de Zoé et avoir, lors d'un procès en France, la possibilité de s'exprimer sur cette affaire.

    La vérité sur les 6,3 millions d'euros d'indemnités :

    Pour le COFOD, la question n'est pas la solvabilité des 6.

    La question est que ces indemnités sont une véritable arnaque de l'Etat tchadien. En dehors du fait qu'il faudrait prouver la filiation parents/enfants pour faire le versement (ce à quoi personne ne croit, ni au Tchad ni en France), cette somme est exorbitante, surtout si on considère que les enfants n'ont subi aucun préjudice. Ils ont été soignés, nourris, instruits, dorlotés et ...finalement rendus à des soit disant familles...Où est le préjudice ?

    Personne ne doit payer cette somme. Ni l'Etat français, ni les 6 humanitaires.

    Toutefois, si nous avons des garanties que les enfants bénéficieront de notre action, notre collectif est prêt à mener des actions qui permettent d'assurer leur bien être, leur santé, leur scolarité.

    Transparence et vérité sur l'Opération Darfour de l'Arche de Zoé :

    Le COFOD demande l'ouverture d'une commission d'enquête parlementaire qui permettrait d'établir la transparence sur un certain nombre de questions qui restent sans réponse.

    http://www.lapetition.com/sign1.cfm?numero=1627
    _________________

    Posté par isa, 30 mai 2008 à 21:45
  • Arnaque politique

    Tout ceci n'est que de l'arnaque politique, de tous horizons géographique et politique.

    Vous croyez encore à la version officielle de tout ce qui a été dit sur l'Arche de Zoé? ouvrez les yeux, et vous verrez que ces personnes animées de belles intentions, sont tombées dans un piège tendu par un dictateur , Idriss Déby, qui a tenu des propos aussi irréels que ridicules, eux même relayés en France par une presse aux ordres du gouvernement. Sans oublié, bien sûr la présomption d'innocence bafouée par mme Rama yade, vous secouez le tout dans une poile, et vous obtenez une omelette bien baveuse qui cache les dessous politiques des relations Franco_Tchadiennes.
    Honnêtement, j'ai beaucoup de mal à imaginer que 5 médecins, 12 infirmières et une quinzaine de pompiers professionnels, se lancent dans un trafic d'enfants, sous les objectifs de journalistes qui les accompagnent, avec plus de 500 personnes à l'arrivée, dont les gendarmes, un juge, un préfet, ou alors là, pour le coup, ce sont vraiment des "zozos"!
    l'arche de Zoé, c'est l'arbre qui cache la forêt
    le plus malheureux dans l'histoire, au-delà de ce qu'on vécu ces pauvres diables qui, je suis certain, était pleins de bonnes intention, ce sont ces 103 enfants qui sont repartis, non pas dans des familles, qu'ils n'ont pas, mais au camp de Farchana. Même le procureur Tchadien, lors du procès, lors de son intervention a dit: "ces enfants sont très certainement Soudanais"

    Posté par pépé, 30 mai 2008 à 22:42
  • Vous ne manquez pas d'air !

    Pépé et Isa,

    Vous ne manquez vraiment pas d'air, de venir faire les mérites de l'Arche de Zoé ici.
    Arche de Zoé est une bande de voleurs et d'escrocs spécialisés dans l'enfance et l'humanitaire" et cela vous ne l'enlèverez pas de la tête des gens.

    Posté par Tumba, 31 mai 2008 à 08:36
  • vos propositions

    MBOA, Que proposez-vous pour ces hommes, ces femmes, ces enfants des "pays rongés par la détresse" ?

    Posté par anne, 31 mai 2008 à 10:58
  • Que votre prétention commence par aider les sinistrés français en FRANCE

    Votre prétention est sans limite Anne et votre question la justifie puisqu'elle sous-entend que sans votre aide, ces gens ne s'en sortiront pas. Rien que pour cela,je vous déclare (sans vous connaître personnellement) tout mon mépris; car vous appartenez à cette espèce prétentieuse qui croit que le monde ne fonctionne pas si vous n'y êtes pas.

    Je propose que vos pays partent de là-bas comme cela, des prétentieuses de votre espèce n'auront plus ce sentiment illusoire de servir à quelque chose, puisqu'en réalité vous ne servez à rien.Ces hommes, femmes et enfants sont intelligents pour s'organiser sans vous et c'est justement votre omniprésence qui déséquilibre leurs sociétés, car s'il n'y a plus de catastrophes,votre communication s'écroule avec vos mensonges.

    Vous êtes incapables de porter secours à vos compatriotes ici en France et vous vous prenez d'AMOUR pour des gens à des milliers de kms. C'est tout de même curieux.
    Des gens meurent de faim en France, vous ne les sauvez pas.

    Posté par MBOA, 31 mai 2008 à 17:49
  • bonsoir Tumba,

    je ne suis pas comme défenseur de ADZ, mais j'essaie d'avoir une vision pragmatique de cette affaire, et être logique.

    Je reste convaincu que si cette association avait voulu trafiquer, ils auraient fait cela en toute discrétion, soyons logiques.
    Quand vous voulez "braquer" une banque, vous ne prévenez pas l'ensemble de l'Etat français, vous ne rameutez pas des centaines de personnes pour assister au braquage, et vous ne faites pas venir Juges, préfet, et gendarmes à l'arrivée, le tout en invitant les journalistes à faire des films souvenir, ne croyez vous pas
    Cordialement
    pépé

    Posté par pépé, 31 mai 2008 à 20:52
  • bon analyste mboa et merci d'avoir remis a sa place ces prétentieuse.si ces personnes sont rongés par la détresse c'est en partie aux dictateurs mise en place par les occidentaux,on l'a bien vu ,quand le dictateur tchadien a été soutenu militairement et aussi le mépris d'un pt qui vient dire aux tunisiens que la démocratie progresse alors qu'on cesse c le contraire et en plus la france refuse de remettre col bacar aux autorité comoriens,sans oublier les coup d'états par ci et par là, la dévaluation du franc cfa,etc...la plume a honte d'écrire.le malheur de ces femmes,enfants,hommes sont du en partie aux gouvernements occidentaux.ces prétentieux et vaniteux au lieu de dire qu'est que vous proposer mboa, aurait du ne pas élire des dirigeants orgeuilleux injuste.n'oublions pas l'embargo criminel contre cuba depuis 40 ans, qui afffame et tue les cubains,ces vaniteux/se ne s'offusque pas.les militaires birmans ont trouvé l'aide promise ridicule.si on analyse les choses sans consideration,on constate que l'aide fournit rend les gens toujours dépendant et accoutumant aux produits.

    Posté par francesca, 02 juin 2008 à 21:19

Poster un commentaire