MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

28 décembre 2007

l’accord judiciaire interdit formellement l’extradition de condamnés

Dans un billet que j'ai publié hier ici, j'annonçais que l'accord de coopération judiciaire que la France brandissait, dès le premier jour de l'arrestation des bandits de l'arche de Zoé, était un moyen détourné d'extraire des mains de la justice, ces malfrats. Ce que confirme le député tchadien, celui là même qui mettait en exergue les complicités de la famille Sarkozy (ici) dans ce trafic d'enfants qui, on le rappelle, se pratique par les laboratoires pharmaceutiques, les hôpitaux occidentaux, pour diverses raisons dont les... [Lire la suite]
Posté par MBOA à 14:41 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
27 décembre 2007

L'Accord de Coopération judiciare condamne à jamais les 103 enfants tchadiens.

La décision rendue hier par le tribunal criminel de N'djamena sur l'affaire des 103 enfants raflés et en partance clandestinement pour la France afin d'y être écoulés comme de la marchandise, est sur le plan juridique une très grande avancée, car malgré les pressions politiques exercées sur les magistrats, journalistes et même sur la population, les magistrats tchadiens ont tenu bon. Le Joker de l'accord de coopération judiciaire. Mais, quelle est donc sa valeur, son efficacité confrontée à la réalité de l' accord de coopération... [Lire la suite]
Posté par MBOA à 08:03 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
26 décembre 2007

COMMENT L'OPINION EST ECARTEE DU PROCES DE ZOE

Paris, le 26 décembre 2007, Arche de Zoé: selon ce procès-verbal d'huissier, les parties civiles ont été tenues à l'écart. Sur réquisition du président de FORELLI (Fondation pour le Respect des Lois et des Libertés) en la personne du député Yorongar, le procès-verbal d'huissier ci-inclus prouve que dans cette affaire "Arche de Zoé" les parties civiles ont été tenues à l'écart. Il prouve que l'on refuse à la population tchadienne le droit de savoir les dessous de cette affaire qui éclabousse tant les plus hautes ... [Lire la suite]
Posté par MBOA à 16:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
21 décembre 2007

Pauvre Rama YADE: Jusqu'où ira son intégration ?

" Aujourd’hui on essaye de faire en sorte que la coopération judiciaire fonctionne au maximum, on nous dit que l’on fait de l’ingérence. Non, ceux qui peuvent juger du fait que l’on fait ou non de l’ingérence, ce sont les Tchadiens. " Ainsi s'exprimait  Rama Yade, condamnée et confinée à jouer les cautions sarkozyennes des causes "humanitaires" défendues par la France. En d'autres termes, nous mettons tout notre poids pour extraire des "voleurs d'enfants" venus d'Europe et en majorité... [Lire la suite]
Posté par MBOA à 21:43 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
21 novembre 2007

Arche de Zoé: Préparation d'un autre Rwanda. Africains reveillez-vous!

Arche de Zoé n'a pas encore fini de dévoiler les dessous de ses "cales".C'est ainsi que d'après nos investigations, nous savons à coup sûr qu'après l'implication des Sarkozy, le rallye Dakar est aussi un maillon de la chaine qui a failli étrangler les 103 enfants déclarés orphelins dans le but de faciliter leur enlèvement. Nous savons que comme au Rwanda, une opération obscure et mafieuse dans laquelle la France joue un grand rôle est entrain de se monter. Il faut nettoyer "entendre créer un autre Rwanda" dans la... [Lire la suite]
Posté par MBOA à 18:41 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
13 novembre 2007

Comment extraire un bandit de la justice.

Si le mot crime contre l'humanité devrait prendre tout son sens, c'est lorsque des enfants sont agressés, violés psychologiquement ce, quelle que soit la manière.Force est de constater que pour l'enfant noir, l'exclusion de cette notion fait l'unanimité parmi la bien-pensance pseudo intellectuelle de france. Et si sauver le Noir est divinement inscrit dans les gênes de l'homme blanc ? Voila un crime commis sur des enfants dont le seul tort est d'être nés en Afrique mais surtout d'avoir la couleur du désespoir comme... [Lire la suite]
Posté par MBOA à 23:53 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
04 novembre 2007

La démonstration du mépris: Un Noir ne juge pas un blanc.

Le drame du Noir est de ne pas soupçonner et de ne même pas apprendre à mépriser le blanc comme celui-ci le fait à son endroit. Oui là est la source des problèmes du Noir; cette confiance aveugle qu'il témoigne au Blanc, fait aujourd'hui que ce dernier va comme du temps de l'esclavage, voler des enfants africains et s'il est appréhendé, il  jouit d'une impunité totale et se positionne en victime s'il le faut pour s'extirper de l'affront d'être jugé par un Noir.En descendant dans la rue pour protester contre leurs compatriotes... [Lire la suite]
Posté par MBOA à 21:36 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
24 octobre 2007

ANEANTIR SON PAYS POUR RENCONTRER NICOLAS SARKOZY

C'est le genre d'anonymat diplomatique dans lequel la France a habitué ses hôtes de seconde zone, essentiellement les dirigeants africains qui ont fait le choix d'exister à travers et sous la tutelle de l'occupant de L'Élysée. Anonymat qui ne traduit rien d'autre que la considération que la France veut bien accorder à l'Afrique mais surtout de la considération et la respectabilité que les dirigeants africains eux-mêmes veulent bien s'accorder vis à vis de leurs homologues occidentaux et non mentors, comme se reconnaissait avec... [Lire la suite]
Posté par MBOA à 17:18 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
06 août 2007

MAMADOU COULIBALY Répond à SARKOZY

J'évoque toujours ici le président GBAGBO comme étant l'une des résistances africaines que d'autres dirigeants africains et que la jeunesse africaine devraient suivre. Mais derrière le président ivoirien se cache un stratège, un fin combattant qui, dans un excellent bouquin que je recommande à cette même jeunesse africaine, a dénoncé les pseudos accords que la France  a coutume d'invoquer pour justifier son pillage de l'Afrique. D'ailleurs je ne résiste pas à l'envie de vous donner sa citation que j'ai faite... [Lire la suite]
Posté par MBOA à 19:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
22 décembre 2006

Bokassa - Entrevue Défendu: LE VALET DECHU DE LA FRANSSAFRIQUE

<!-- #io4iikkke3kio8ktfioso3r3wd0azzq18u2s85d39{width:320px;height:256px;border:none;margin:0px;} -  Bokassa - Entrevue DéfenduVidéo envoyée par MBOA Ceux qui me lisent savent que MONGO BETI fait partie de mes mentors, de ceux qui m'inspirent et m'ont initié à comprendre la Françafrique. L'illustration de son bouquin, est juste pour dire aux Africains de faire comme ce grand Monsieur, dénoncer les pratiques devastatrices de cette pieuvre qu'est la Françafrique. Il n'est nullement l'objet, ni le sujet de mon propos... [Lire la suite]
Posté par MBOA à 13:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]