MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

01 novembre 2008

DITES A MONSIEUR SARKOZY QUE, BHL A DIT QUE ....

"... le droit de s’exprimer, même si on a tort, même si on va  trop loin, la liberté d’expression ne se partage pas". Bernard Henri Levy * Monsieur le président de la république,Permettez-nous de signaler notre grand étonnement, notre stupéfaction suite à votre réaction face à la poupée à votre effigie.Mais où est donc passé votre sens de l'humour tant revendiqué ? Ne vous décriviez-vous pas comme le chantre de "la liberté de sourire" lorsque le prophète Mahomet est tombé sous les exploits de la... [Lire la suite]
23 juin 2008

MIS EN EXAMEN POUR AVOIR INTERPELLE LA DIRECTION POUR PALPATIONS SUR MINEURES

Pour avoir cherché à alerter la direction des agissements de quelques médecins du C.H.U de limoges, MBOA  est aujourd'hui mis en examen pour diffamation envers fonctionnaires publics en l'espèce M. Vigouroux Philippe, directeur général du C.H.U et de Geneviève Lefebvre.Peut-être vous ne vous souvenez plus de cette affaire concernant deux filles congolaises qui, pour déterminer leur âge, ont été victimes de toutes les palpations possibles frisant l'indécence voire plus de la part des médecins du C.H.U de limoges. Une attitude... [Lire la suite]
Posté par MBOA à 23:03 - - Commentaires [10] - Permalien [#]