Esprits Libres: votre Magazine EN FRANCE L'INDIGNATION EST "BLANCHE" COMME LA SOUMISSION EST NEGRE - MBOA

MBOA

La vérité est comme les fesses, on est obligé de s'asseoir avec

02 juillet 2008

EN FRANCE L'INDIGNATION EST "BLANCHE" COMME LA SOUMISSION EST NEGRE

pic

S'il était encore de ce monde, nul doute que le plus sage des africains parce que ayant siégé à l'académie française, et aussi peut-être pour avoir livré le pays à la Françafrique sans aucune forme de procès, ou pour avoir traqué "l'affabulateur" Cheikh Anta Diop aurait, à l'image de la très sage sortie verbale: "l'émotion est nègre comme la raison est hellène ", a n'en pas douter,  en cette période où l'indignation requiert certaines aptitudes et obéit à certains critères, écrit quelque chose du genre: " l'indignation est leucoderme comme la soumission est nègre ".
Le "champion de la dignité africaine" comme l'avait surnommé l'autre sage Koffi Annan aurait à coup sûr,une fois de plus, fait sourire le nègre fondamental, celui que je surnomme moi "l'excellence du nègre":Aimé Césaire. Ce dernier aurait à coup sûr emmerdé ces envolées lyriques/rhétoriques destinées à amuser la galerie. Trêve de nostalgie et de fiction, continuons !

La très célèbre formule de celui que la France a toujours vu et considéré comme un ami et pour cause, elle (citation) ne pouvait mieux étayer, mieux exprimer, mieux dire ce que des siècles entiers anthropologues, sociologues, scientifiques occidentaux essayaient de faire passer à leur opinion et au monde entier. Oui! nous nègres sommes des sujets (objets) à émotion et toute activité surtout cérébrale nous est de facto prohibée voire impossible.
Dans le contexte actuel, les différentes politiques menées ci et là abondent dans ce sens et par tous les moyens les recteurs de la pensée font payer à ceux et celles qui auraient la velléité de passer de l'émotion à la raison, à tous et à toutes qui voudraient se soustraire à la soumission pour l'indignation, le prix de cette irrévérence, de cette insoumission de cette insolence.

Ainsi le disait Thomas Sankara: "La maladie ne se guérit point en prononçant le nom du médicament, mais en prenant le médicament." Le remède à la soumission collective et institutionnelle à laquelle, les différentes politiques menée en France voudraient cantonner les minorités sont: Révolte, la capacité d'indignation et le refus de cette entreprise de décervelage de masse car comme le rappelait une fois de plus Thomas Sankara, "L’esclave qui n’est pas capable d’assumer sa révolte ne mérite pas que l’on s’apitoie sur son sort. Cet esclave répondra seul de son malheur s’il se fait des illusions sur la condescendance suspecte d’un maître qui prétend l’affranchir. Seule la lutte libère... "

Voir MISE EN EXAMEN POUR AVOIR DÉNONCÉ ici aussi: LE DEVOIR DE COMBATTRE ici


Posté par MBOA à 12:35 - RESPECT - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    Vérité dans le pays de Sarkozy

    Encore une excellente contribution de votre part MBOA.
    Après Dieudonné, et bien d'autres c'est peut-être à votre tour de démontrer cette vérité hélas qui s'installe dans ce pays.

    Posté par Amalia Fantou, 02 juillet 2008 à 16:49
  • C'est pourquoi....

    J'ai apprécié pour ma part la révolte des sans-paiers ou plutôt des faux-papiers en France. Pour la première fois, un groupe social issue de la communauté noire se révolte en France contre l'injustice qui lui est faite. Être employé et être par la même occasion indésirable sur le territoire français est un paradoxe qu'il fallait contraire le pouvoir à lever. Personne ne pouvait aller à leur secours. Il n'y avait que la lutte pour les libérer. C'est un exemple qui vient illustrer ce que vous dites.

    Posté par St-Ralph, 02 juillet 2008 à 17:30
  • cette fois, sans rire, c'est peut_être le peuple blanc alourdi de certitudes abreuvé de mensonges et de culture à "la mord-moi le noeud" qui va suivre ces noirs réfractaires à la connerie humaine ambiante!

    Posté par mimi, 03 juillet 2008 à 12:01
  • yo negro

    Tu te trompes dans ton titre, l'ami, car c'est toi qui est indigné, et tu n'as pas l'air tout blanc.
    De plus, la soumission, c'est l'Islam, et cette soumission ne fait pas de barrière de mélanine comme tu souhaites le faire.
    Et par ailleurs une question pour "la communauté noire": A partir de quel taux de mélanine peut-on en faire partie? Vous avez fait des tests ADN? Dieudonné peut-il en faire partie (bon lui ne semble pas intéressé, on le comprend, le communautarisme mélanitique ne semble pas trop être sa tasse de thé)?
    Malcolm X nous l'a pourtant dit: personne n'est noir, ce sont plutôt des variations de bruns.
    Et lui était un bon soumis (musulman).

    Posté par erkangilias, 03 juillet 2008 à 14:21

Poster un commentaire